Euro (M)

La Hongrie revient dans la course au dernier carré

Menée de trois buts à la pause, la Hongrie a renversé la situation pour l’emporter d’une longueur face à la Slovénie. Et s’offrir le droit de rêver du dernier carré.

Après une mi-temps de son match face à la Hongrie, on se demandait ce qui pourrait bien empêcher la Slovénie de rejoindre le dernier carré de ce championnat d’Europe. Trois buts d’avance (16-13), une base arrière inarrêtable avec treize buts inscrits dans le premier acte, personne ne voyait comment les Hongrois pourraient revenir dans la partie. Et pourtant, ils l’ont fait, s’imposant au final 29-28 au prix d’un nouveau retournement de situation après la pause. “On s’est juste dit qu’il fallait qu’on monte l’agressivité derrière. On a été les chercher un peu plus haut, on les a touchés, Roland a pu faire quelques arrêts derrière. Et une fois qu’on a trouvé cette confiance, on a pu gagner en confiance” expliquait Szolt Balogh à la fin de la rencontre, tandis que le Slovène Blaz Janc n’hésitait pas à qualifier la deuxième période de son équipe comme “la pire depuis le début de la compétition”. Car la Slovénie, comme l’Islande la semaine passée, a semblé sans solution face aux coups tactiques hongrois. Harcelés en attaque, incapables de trouver la solution, ils n’ont marqué que deux petits buts en quinze minutes, tandis que les Hongrois prenaient la tête. Pour ne plus la lâcher. Patrik Ligetvari et Bence Banhidi ont fait le reste, le pivot terminant meilleur scoreur de la rencontre avec 9 réalisations, tandis que l’arrière gauche inscrivait quatre buts de suite pour donner à son équipe un écart rédhibitoire de quatre unités à sept minutes du terme. Là où la Suède ou l’Islande s’étaient cassées les dents auparavant, la Hongrie a donc réussi, infligeant à la Slovénie sa première défaite du tournoi. Mais se relançant également dans la course au dernier carré. Avec quatre points, elle revient à la hauteur de son adversaire du soir et peut désormais espérer finir deuxième du groupe. “Maintenant, tous les rêves sont permis. On savait que c’était un peu un tournant et que, si on gagnait, on s’offrait une fin de tour principal intéressant” souriait Balogh. Pour aller plus loin, il faudra encore continuer à surprendre, face à la Suède mardi et au Portugal mercredi.

A Malmö, Kevin Domas

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. rkj4 - le 19 janvier 2020 à 20h13

    Un championnat toujours passionnant. C'est sûr que les Slovènes sont plus esthètes, qu'ils ont plus de ballon que la plupart de leur adversaires. N'empêche que les Hongrois sont de sacrés mecs et des spécialistes du renversement de situation qui n'ont pas raté grand chose aujourd'hui. Il y a de jeunes gars gonflés parmi eux, qui osent et réussissent : ah ! la jeunesse ! (ça serait bien que ça entre dans certaines têtes). Mention très spéciale à leur merveilleux pivot.

    Sur cette compète, j'aime vraiment beaucoup les outsiders du deuxième rang, ceux qu'absolument personne n'attendait à ce niveau. Leur réussite prouve que le handball n'est pas qu'affaire d'individualités confirmées, mais au moins autant affaire de mise au point et de réglages fins. Le boulot, c'est toujours récompensé, et c'est très moral.

    • Jack3544 - le 20 janvier 2020 à 12h44

      C'est vrai qu'on voit de belles parties Le hand ne s'arrête pas quand la France et le Danemark rentre à la maison. Le jeune arrière hongrois est phénoménal et doit faire réfléchir quand on met Prandi sur un piédestal. J'ai aimé les commentaires de Houlet sur leur pivot, parlant d'un joueur du style Tournat, mais en un peu moins fort…seul Dinart ne le voit pas.

  2. brunhand - le 20 janvier 2020 à 09h39

    Beau trou d’air de la Slovénie en seconde mi-temps et inversement, nouveau beau redressement de la Hongrie.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).