LBE – J17

Besançon reprend le derby, Nantes reste collé au groupe de tête

Après son nul, la semaine passée face à Nantes en Ligue Butagaz Energie, Besançon repart de l’avant et reprend le derby à Dijon (26-31). La victoire des Nantaises pour la réception de Chambray (27-24) leur permet de rester au contact du groupe de tête. 

Un nul et ça repart. Besançon a repris le derby que Dijon lui avait pris lors du match aller (25-29). En première période, les Bisontines ont dû régler le problème Léna Le Borgne. Au total, la portière bourguignonne a fait 17 arrêts, dont 11 dans le premier acte. Mais en face, Sakura Hauge a été toute aussi irrésistible et a fait 19 arrêts. Ils ont permis à ses coéquipière de creuser l’écart, en faveur des Dijonaises à la pause (15-13, MT). Ensuite, Raphaëlle Tervel a compté sur ses ailières, particulièrement efficaces (Chloé Bouquet à 6/6, Marine Dupuis à 5/6, Lucie Granier à 4/5). Une fois la main mise sur la rencontre, les Bisontines ont filé vers leur premier succès depuis trois journées en Ligue Butagaz Energie (26-31, FM). 

De même pour Nantes, reparti de l’avant face à Chambray. La grosse performance de Linda Pradel (17 arrêts) dans le but n’a pas permis de régler les maux chambraisiens. L’exploit était difficilement envisageable face à une équipe de Nantes solide, à l’image de Sandy Barbosa (5/8). La défense des protégées de Jérôme Delarue n’a pas trop inquiété les Ligériennes, devant à la pause (16-13, MT). Malgré une petite frayeur en fin de rencontre après le but de Lisa Bruni (23-22, 25e), les Nantaises ont pris le dessus et restent au contact de Metz et Brest, avant leur match en retard (27-24, FM). 

Nice confirme sa forme

En déplacement à Bourg-de-PéageNice reste sur sa belle dynamique, après sa victoire plus tôt dans la semaine, face à Brest (25-24). Une nouvelle fois, les Azuréennes ont profité d’une bonne Mélissa Agathe (6/10) pour prendre un court avantage à la pause (8-10, MT). Malgré un vain retour en début de deuxième mi-temps, les Péageoises ont manqué de précision en attaque pour espérer un résultat. Logiquement, l’OGC Nice continue sa marche en avant (16-21, FM) et reste au contact de l’ESBF.

Enfin, Fleury a fait tomber Paris 92 qui restait sur une belle victoire face à Metz (23-19). Toujours privées d’Allison Pineau, les Parisiennes n’ont pas réussi à redresser la barre après le 3-0 encaissé en toute fin de première période (14-11, MT). Même si elles sont revenues grâce à un pénalty de Tamara Horacek (19-19, 42e), elles n’ont pas réussi à mener. Les Fleuryssoises, bien aidées par Bruna De Paula (7/12), l’ont emporté (33-28,FM).

Maxime Cohen

Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).