LBE – J4

Un retour au championnat musclé

La trêve internationale vient de se finir. Il est temps pour les clubs français de se replonger dans le championnat pour le 4è acte. Entre derby et chocs, la LBE est bien de retour.

Retour en France pour les internationales, le championnat reprend ses droits pour les clubs français. Enfin, pas pour tous. La 4è journée se jouent ce week-end, les compétitions européennes aussi réapparaissent. Alors, les adversaires de Metz et Brest pourront se reposer en suivant l’épopée européenne en Ligue des Champions respectivement face à Krim et Buducnost.

Journée à derby

C’est le thème de cette journée, 2 derby au programme. Le premier prendra place dans le Doubs, Besançon accueillera sa voisine bourguignonne. Après le classique perdu avant la trêve, les filles de Raphaëlle Tervel veulent rebondir. Le revers contre Metz n’entache pas le bon début de saison qu’elles effectuent. Et pour la reprise, elles reviennent avec un match clairement à leur portée. Car en face, Dijon n’y arrive toujours pas. Malgré un nul contre Chambray à la première journée, les Dijonnaises attendent toujours d’aller décrocher un premier succès en championnat. L’approche de ce derby pourrait être l’occasion d’enfin débloquer la situation.

Il faudra attendre mercredi pour voir le second derby avec le Nantes Atlantique Handball en déplacement à Brest. Un match qui s’annonce pleins de promesses. Le BBH réalise un début de saison sportif parfait, aucune défaite toutes compétitions confondues. Mais côté infirmerie, la trêve est passée par là. Les Bretonnes devront se passer de certaines rotations sur la base arrière. Pour Nantes, il s’agira d’un deuxième test dans ce championnat. Après la déconvenue lors de la réception de Metz pour la 2è journée, il faudra montrer un tout autre visage face à l’autre mastodonte de LBE. L’occasion doit être prise pour les Ligériennes qui seront plus fraîches que le Brest Handball avec son match de LDC.

Choc en haut et en bas

Parce qu’il n’y a pas que les derby, la 4è journée verra aussi de belles rencontres avec des enjeux divers. D’abord pour le haut du classement. Comme pour Brest, les Messines enchaîneront deux rencontres importantes pour cette reprise : samedi contre Krim, avant mercredi d’affronter Fleury. Metz réalise pour l’instant un début de championnat sans fautes avec des victoires convaincantes face à Nantes et Besançon. La tache s’annonce compliquée pour les Fleuryssoises. D’autant plus après leur revers surprise face à Plan de Cuques avant la pause.

 

Amanda Koczinski (Saint-Amand Handball)

En bas, duel de promues. C’est les retrouvailles entre Saint-Amand et Plan de Cuques. Si la forme devait être prise en compte, les championnes de D2 en titre semblent avoir l’avantage. Elles arrivent pleines de confiance avec leur victoire à domicile contre Fleury. Mais surtout elles ont pu jouer leur 3è journée de championnat. En effet, les Amandinoises seront peut-être en manque de rythme à défaut d’être bien reposées. Le match contre Toulon avait été annulé et ça fait donc 2 semaines sans matchs dans les jambes. Il faudra pourtant être bien en jambe dans un match qui pourrait avoir son importance pour le maintien.

La trêve pour rebattre les cartes

La lutte pour le maintien, un enjeu du match d’ouverture. Mérignac ouvrira la journée, ce soir, du côté de Chambray. Les Girondines devront enfin concrétiser les belles promesses entrevues sur les dernières rencontres. Mais attention en face, les Chambraisiennes veulent continuer sur leur lancée, débutée de belle manière à Bourg-de-Péage.

Les Péageoises, justement, vont devoir oublier l’affront de cette dernière défaite alors qu’elles étaient sur un début de championnat parfait. Pour relancer la machine, c’est l’OGC Nice qui se dressera en face. Les Niçoises, avec seulement une victoire, auront envie de faire rechuter leur adversaire.

Enfin, en parlant de manque de rythme pour St-Amand, ça pourrait être aussi le cas des Toulonnaises. Elles retrouveront les parquets après la présence de cas de Covid dans leur équipe avant la trêve. Toulon, toujours sans succès en LBE, devra tout donner pour espérer un résultat avec la venue de Paris 92. Les Parisiennes, quant à elles, viennent avec l’envie de poursuivre la série de victoire parfaitement engagée.

La LBE annonce un programme alléchant, aux équipes de concrétiser cela sur les terrains.

Pub Espace Pronos LFH

1 CommentairePoster un commentaire

  1. lamirabel29 - le 10 octobre 2020 à 12h40

    Allez les filles 🙂

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).