LBE – J7

Toulon domine Dijon, Besançon à l’expérience

Hawa N’Diaye (Toulon)

Malgré le confinement, la LBE continue le championnat. Après 4 reports, Toulon a ouvert le bal en allant s’imposer à Dijon, Besançon s’en sort face à Mérignac. De son côté, les Brestoises n’ont eu aucun soucis face à St-Amand.

7è journée numérique pour les amateurs de LBE. Avec l’annonce de la LFH lundi, les supporters des clubs ont pu suivre la rencontre de leur équipe favorites, si elles pouvaient jouer. En direct sur le Facebook des clubs, la confrontation entre Dijon et Toulon était aussi à suivre sur Handnews.

Toulon en deux temps

C’était le duel de bas de classement entre deux équipes en difficultés sur ce début de championnat. Les Toulonnaises se déplaçaient en Bourgogne après avoir décroché un premier succès dimanche dans un match en retard. Pour la JDA, le match de ce soir était l’occasion d’ouvrir le compteur à victoire. Et le début est très équilibré. Les équipes ne se lâchent pas après plus de 10 minutes de jeu (7-7, 13′). Arrivait alors le show Carmen Campos (8/8 en 1ère période) pour Dijon, déjà commencé avant. L’espagnole a mené son équipe de l’avant, créant même un premier break. Les Varoises ont essayé de réagir, mais ne tenaient pas. A 5 minutes de la pause, Dijon est encore devant au score (15-13, 25′). C’est à ce moment que Toulon a déclenché un 4-0 ravageur pour arriver en tête après les 30 premières minutes (15-17, MT).

Les Toulonnaises ne se sont pas arrêtées là. Au retour des vestiaires, elles ont à nouveau accéléré avec un 4-1 (16-21,37′). Un coup de massue pour la JDA. Les filles de Christophe Mazel ne s’en sont pas relevées. Menée par Maike Schirmer (6/6), Toulon a déroulé progressivement le long de cette deuxième période. Elles ont même placé un autre 4-0 milieu de mi-temps pour s’assurer une deuxième victoire de suite (24-34, SF). Toulon enchaîne donc un deuxième succès et s’éloigne de la zone rouge, pendant que Dijon s’enfonce encore plus à la dernière place du classement.

Mérignac craque

Le dernier match de ce mercredi aura tenu en haleine les nombreux spectateurs sur Facebook. Après son premier succès en LBE depuis sa remontée, Mérignac voulait enchaîner avec la réception de Besançon. C’est ce qu’il s’est passé dès le coup d’envoi, les Girondines ont débuté avec un 3-0. Mais les Bisontines ne sont pas fait distancer. Profitant d’un temps faible des locales, elles ont enchaîné les récupérations de balles et les contres-attaques pour revenir au score et même prendre l’avantage (5-6, 11′). La fin de période a vu Mérignac reprendre ses esprits et rééquilibrer les débats. Avec les sœurs Puleri, les deux équipes sont revenus à égalité à la pause. (12-12, MT).

Pour la deuxième période, Besançon n’a pas voulu laisser trop d’espoir à ses adversaires. Elles sont revenues plus mordantes pour prendre rapidement l’avantage avec un 4-1 (13-16, 36′). Mais comme depuis le début de saison, les Mérignacaises n’ont pas abdiqué et l’ont à nouveau prouvées. Elles sont revenues au tableau d’affichage, avec une Lena Le Borgne (16/39) encore décisive (19-20, 43′). Cependant l’effort a couté cher, Besançon a senti le coup pour placer un 5-0 irréversible avant l’approche des 10 dernières minutes (19-24, 50′). Christophe Chagnard pose son temps-mort pour couper le rythme. Et si son équipe a bien stoppé la folie de l’ESBH, l’écart était trop important. Grâce notamment à Aissatou Kouyaté (8/11), Besançon fait plier Mérignac (24-29, SF).

Brest explose St-Amand

Pour le seul match sans diffusion, les supporters Bretons n’ont pas pu assister à la démonstration de leur équipe. Jamais inquiétée, elles ont directement pris l’avantage d’entrée de jeu face à une équipe nordiste en échec au tirs. Le duo Toft-Darleux a fermé boutique, respectivement à 6/16 et 6/15. A la pause le BBH était déjà à +14 (23-9, MT). Le second acte n’a pas changé grand chose à la physionomie de la rencontre. Avec un Constance Mauny à 7/7 et quatre Brestoises à 6 buts, l’attaque a mis en place toute sa palette pour s’approcher des 50 buts. Victoire sans problème pour Brest qui reste invaincu en LBE (44-19). St-Amand enchaîne un second revers après Toulon dimanche, mais reste au milieu du classement.

Nolann Rock

Pub Espace Pronos LFH

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. fanforn39 - le 5 novembre 2020 à 05h05

    match catastrophique de Dijon, j'ai bien peur que la saison soit longue

  2. Bonitos - le 5 novembre 2020 à 18h31

    Bien sûr qu’elle sera longue cette saison au vu du nombre de matchs reportés à chaque journée 😕

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).