LNH

Le handball professionnel masculin continue à huis clos

Suite à son assemblée générale organisée ce matin, les dirigeants de la LNH ont décidé majoritairement de maintenir les prochaines journées de championnat de Starligue et de Proligue malgré les mesures de huis clos et ce malgré les difficultés économiques qu’une telle décision va engendrer pour les clubs. 

Décision lourde de conséquences annoncée ce matin par l’instance du handball professionnel français : continuer à jouer malgré les risques majeurs engendrés sur une plan financier, faute de recettes billetterie et sponsors. Cette décision a été prise sur la base de différents éléments et indicateurs évoqués par la LNH : production de spectacle sportif, maintien de la relation forte et des diffusions avec le diffuseur beIN SPORTS et enfin aller dans le sens des mesures gouvernementales de maintien des championnats dans la mesure du possible. La LNH envisage également de pouvoir reporter certains matchs, sous conditions, afin de limiter les pertes de certains clubs pendant le confinement.

L’évolution de la situation sanitaire, la prolongation éventuelle de la période de confinement, et enfin l’issue des discussions avec les pouvoirs publics quant à un soutien financier légitime, peuvent, à tout moment, conduire la LNH à modifier l’organisation et le déroulement de ses compétitions. Le président de la LNH, et de l’USAM Nîmes, David Tebib, a déclaré :” Il nous fallait choisir le moins mauvais des scénarios : Arrêter de jouer ou jouer avec des contraintes économiques sont deux hypothèses qui peuvent rapidement conduire à la faillite de nos clubs les plus fragilisés par la situation. Nous adoptons une démarche de combativité, fidèle aux valeurs de notre sport, en étant convaincus que les pouvoirs publics finiront par reconnaître notre mission d’utilité publique ainsi que la singularité de notre modèle de professionnalisme. Dans cette perspective, je suis certain que nous pourrons alors envisager un soutien de la part de l’Etat, adapté à la situation nouvelle à laquelle nous faisons face. »

32 CommentairesPoster un commentaire

  1. sakadoo44 - le 4 novembre 2020 à 11h56

    je suppose que cette décision a été prise avec un accord préalable de financement partiel (d'aides) des pouvoirs publics, sinon je ne vois pas comment les clubs qui ont budgétisé 3,4, 5 000 entrées/match en moyenne pourront faire face aux salaires chargés de leur personnel??
    c'est d'ailleurs le discours de Gaël Pelletier ce matin dan O.F qui considérait, si la décision de jouer sans spectateur était prise, que le H serait en danger dans environ 4 mois…
    atout : on va voir un peu de hand :-))

    • oeil52 - le 5 novembre 2020 à 00h16

      C'est Normal qu'ils joue ne pas jouer c'est pire mème pas de droit télé et il faut ce dire que cela peu revenir si tout le monde y met du sient pour pouvoir y aller au plus vite
      Et les club amateur c'est pas plus dur aussi pour eux ?????? école de hand ?????? dirigents ?????? toulemonde est en galère alors les prot jouaient pour nous au moins !!!!!

  2. cochonne - le 4 novembre 2020 à 12h01

    Bonjour
    Je suis pour que le championnat continue même à huis clos quitte a ce que les clubs soient indemnisés par l'état, on n'est plus a quelques millions près.
    Mais ensuite il va falloir drastiquement revoir le système et instaurer des indemnités de formation dignes de ce nom pour les clubs qui voient leurs meilleurs éléments pillés prématurément et toucher des clopinettes alors qu'ils ont investit du temps et de l'argent; sur leurs jeunes pépites.
    Si la billetterie et les revenus des buvettes le soir de match sont une importante source de revenus, la formation doit en être une également.
    Il est aberrant que des clubs soient obligés de tirer le diable par la queue années après années et de faire signer des joueurs étrangers pour jouer dans leur équipe première alors qu'ils sortent tous les ans des joueurs de haut, voir de très haut niveau.
    Je ne suis pas une "Sélestadienne" mais il se trouve que c'est le club le plus proche de chez moi si je veux voir du handball professionnel et ce club est l'exemple de ce que j'avance.
    Il y aurait de quoi monter une équipe de LNH compétitive avec les joueurs qu'ils ont sortis ces cinq dernières années et qui sont pour la plupart partis prématurément sous d'autres cieux et ce sera pareil pour la génération qui vient.
    A côté de ça, j'ai vu sur le terrain ces quatre dernières années des joueurs professionnels catastrophique et je pèse mes mots, ceux qui ont été dans les mêmes tribunes que moi pourront en attester., et tout ça pour avoir aujourd'hui des clubs en péril dès lors qu'ils doivent jouer une moitié de saison à huis clos, si le handball veut grandir il va falloir réviser sa copie.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).