LSL – J02

Nîmes victorieux à Toulouse

Des belles rencontres serrées, voilà qui était au programme de ce jeudi soir avec un beau duel européen entre Nîmes et Toulouse, remporté par les Gardois ! Dans le ventre mou, Ivry arrache le nul lors de la réception de Saint-Raphaël tandis que Chambéry s’est fait peur mais ressort victorieux de Tremblay. Notre résumé complet : 

Nîmes victorieux malgré une belle remontée

Une rencontre entre européens qui s’annonçait alléchante ! Malgré tout, le défi physique imposé par Nîmes en première période finit par faire craquer les toulousains, du moins en première mi-temps. Le match est d’abord très serré, puis les gardois font le premier break (6-9, 17′), avec Nyateu bouillant ce jeudi soir. Toulouse rate quelques occasions franches, à l’image du lob raté de Nemanja Ilic, Nîmes passe peu à peu à +5 (8-13, 25′). Toulouse perd trop de duels en défense, avec en plus Quentin Minel qui bombarde lorsque l’attaque vacille (10-15 MT).

Finalement un duel qui a respecté toutes ses promesses avec une deuxième période de folie ! Nîmes creuse d’abord l’écart à la sortie des vestiaires (10-17, 33′), et peu à peu les toulousains se rebiffent, grâce à un jeu à 7 parfaitement maîtrisé. Sur un contre de Maxime Gilbert, les hommes de Philippe Gardent remonte à -2 (20-22) à un quart d’heure de la fin. Nîmes est fébrile dans le moneytime, avec plusieurs pertes de balles et occasions franches ratées. Toulouse va même jusqu’à égaliser (26-26, 57′). Avec une dernière balle d’égalisation, Toulouse a l’occasion de partager les points avec l’USAM… Mais un appui zone de Ayoub Abdi sur kung fu empêche le Fenix de réaliser un mini hold up après une superbe remontée. L’USAM l’emporte finalement après s’être fait (très) peur (28-29). Sanad s’est encore une fois illustré dans cette rencontre avec 9 buts inscrits.

Ivry rate les deux points de peu

LSL J2 Ivry-Saint-Raphaël

C’était soirée portes ouvertes à Ivry contre Saint-Raphaël ! Les défenses laissent passer trop d’occasions d’un côté comme de l’autre (4-4, 5′). Au petit jeu de qui mettra le plus de buts, c’est finalement les varois qui s’en sortent le mieux, et creusent l’écart jusqu’à +4 (9-13, 17′). Les gardiens, peu aidés par leur défense ne sont pas à la parade, le score continue de s’envoler à l’image des 4 buts de Gayduchenko, qui bombarde de loin. Du côté d’Ivry, on porte le jeu à droite, au profit de Théophile Caussé, déjà à 5 buts en première période (16-20 MT).

La deuxième période repart sur des standards assez similaires, les défenses ne sont pas des plus solides. Ivry parvient à réduire légèrement l’écart en milieu de période (24-26, 45′). Quelques instants plus tard, Walid Badi inscrit le 7m qui donne l’avantage à Ivry (30-29, 51′) pour un court instant. La fin du match est très brouillonne, beaucoup de déchets et de fautes techniques. En toute fin de match, on a aussi eu droit à une scène surréaliste lors de laquelle l’entraîneur de Saint Raphaël empêche une contre-attaque d’Ivry et est sanctionné d’un carton bleu et d’un jet de 7m. Badi manque son tir et Sunjic arrête la balle de +1 du SRVHB. Les deux équipes doivent finalement partager les points (34-34 SF). Les deux serial buteurs de Saint Raphaël étaient encore une fois au rendez-vous avec 15 buts, 8 pour Melic et 7 pour Caucheteux.

Chambéry ne tremble pas dans le moneytime

Si tout va vite à Ivry, à Tremblay ce n’est pas la même limonade avec un rythme beaucoup plus lent. Chambéry démarre la rencontre de la meilleure des manières, punissant les quelques erreurs tremblaysiennes en début de rencontre (1-5, 7′). Les franciliens se réveillent finalement, avec des actions certes poussives, mais ça rentre (6-8, 17′). Le reste de la première période reste sur le même rythme avec beaucoup de déchets des deux côtés (13-14 MT).

Le match reste serré entre les deux équipes lors de la deuxième période, avec énormément de déchets du côté de Chambéry à l’image de Benjamin Richert, pas en réussite ce soir (3/10). Tremblay égalise même au court de la deuxième mi-temps (18-18, 40′) sur un but de Marouane Chouiref, sanctionné quelques secondes après d’un 2 minutes. Chambéry creuse à nouveau l’écart, d’un petit +2 puis +3, pour ne plus le perdre du match alors que les esprits s’échauffaient en fin de rencontre (24-27 SF). A noter la belle performance du vétéran Patrice Annonay (14 arrêts, 38%), première cause des déchets des savoyards.

N’hésitez pas à jeter un œil aux derniers résultats de Lidl Starligue en cliquant ici.

14 CommentairesPoster un commentaire

  1. Missunderstanding - le 2 octobre 2020 à 23h01

    Gros bordel sur le suivi du score à la fin de la rencontre entre Ivry et st Raph:
    Villechaize sur Bein à l’issue de Toulouse-Nîmes qui annonce la victoire de St Raph 33-34
    Le Live écrit de la LNH qui passe de 35-34 à 33-34 en 2s puis finit à 34-34 sans qu’il y ait de nouveau but inscrit.
    Et Adrien Panda en interview d’après match qui est déçu de cette défaite de St Raph 😉

  2. Crazy Hand - le 2 octobre 2020 à 23h25

    Franchement…
    Comme Gilbert le dit, c’eût été un mini hold-up pour Toulouse de prendre ne serait-ce qu’un point.
    Mais en même temps, siffler « ça », à ce moment là du match, je me mets à la place des toulousains, j’aurais eu du mal. En même temps, comment faire confiance à deux arbitres qui ne voient pas le pied de Gilbert sur contre-attaque dans les dernières minutes..?!
    Bref.
    Peut-être que Tribillon aurait du tirer à la fin, vu le niveau de la paire nîmoise ce soir dans les cages…
    Encore une fois, dès que le niveau des tireurs augmente un peu, c’est morne plaine…
    Bref.
    Félicitations quand même à Toulouse qui est une équipe audacieuse, qui tente, ose, change ses plans, essaie…
    Tout ce que Nîmes ne sait toujours pas faire
    Quand bossera t’on le jeu à 7 dans le Gard ?
    Comment tant de galères face à une défense haute et agressive proposée par Toulouse ?!! Bref…

    • Floooooo - le 3 octobre 2020 à 11h11

      Siffler « ça » a ce moment du match ou pas, quel que soit le moment l’appui zone est flagrant donc la règle est la règle, cela se siffle point.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).