LSL – J1

Montpellier commence bien, Toulouse impressionne

Bien dans le rythme, les deux représentants français en Ligue Européenne ont remporté chacun aisément leur première rencontre de Starligue. Montpellier a bien négocié la réception de Chartres (31-26) et se rassure avant la réception cruciale de Skjern en Ligue Européenne, mardi. De son côté, Toulouse a surclassé Chambéry au Phare (28-24) juste avant d’affronter les Roumains de Turda. 

MONTPELLIER N’A PAS SOUFFERT

Gilberto Duarte (Montpellier HB)

Un peu à l’image de leurs voisins gardois hier, les joueurs de Patrice Canayer ont démarré le match pied au plancher. En menant 6-1 à la 6e minute puis 12-5 à la 18e, les Montpelliérains ont tout de suite douché les ambitions chartraines. Les Héraultais ont ainsi profité des pertes de balles adverses pour punir les visiteurs en contre-attaque par l’intermédiaire d’Hugo Descat (6 buts) ou de Valentin Porte (3 buts). Le manque d’agressivité des hommes de Toni Gerona permet aux Montpelliérains de trouver également de bonnes situations en attaque placée. Heureusement pour les Euréliens, leur gardien Kim Sonne-Hansen est en forme (11 arrêts) et limite la casse (16-10 à la mi-temps).

En deuxième mi-temps, Chartres montre un meilleur visage avec notamment un bon Vasja Furlan à la mène. Pour autant, les Chartrains ne font pas vraiment douter les hôtes malgré un retour à 3 longueurs (22-19 à la 42e). Les Montpelliérains terminent sereinement un match où le public de Bougnol aura pu découvrir des recrues de l’intersaison performantes chacune dans leur domaine, et notamment Alexis Borges qui forme une belle défense centrale avec son compatriote Duarte. Montpellier s’impose tranquillement (31-25) et emmagasine un peu de confiance avant le choc face à Skjern et une suite de championnat ardue (Aix, Nîmes, Nantes).

TOULOUSE ETEINT LE PHARE

Jef Lettens (FENIX Toulouse HB)

Dans l’autre match de la soirée, le Fénix s’est imposé avec la manière en Savoie (28-24), en ayant eu jusqu’à 8 longueurs d’avance sur des hôtes dépassés notamment dans le rythme et l’engagement. Les Chambériens ont tenu les Toulousains en respect pendant le premier quart d’heure (8-9 à la 16e minute), avant de céder face à des visiteurs audacieux et en réussite, à l’image de leur gardien Jef Lettens (16 arrêts à 43 %) ou de Nemanja Ilic (8/8). A la pause, Chambéry accuse déjà un retard assez net (12-17).

 

 

En deuxième mi-temps, les hommes de Philippe Gardent ne desserrent pas l’étreinte et continuent d’étouffer leurs adversaires (15-23 à la 38e minute), en trouvant notamment à de nombreuses reprises Henrik Jakobsen en réussite (7/10). Les Chambériens limiteront les dégâts dans le dernier quart d’heure, l’occasion pour le Phare de découvrir les belles qualités de la recrue Goni Leoz (5 buts) ou le potentiel dans les cages du jeune Harun Hodzic (8 arrêts). Finalement, le Fénix s’octroie un premier succès de marque à l’extérieur (24-28).

Tristan Paloc

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. seb - le 27 septembre 2020 à 07h12

    Même si Chambéry manquait de rythme par rapport à Toulouse, l’équipe ressemble à celle de la saison dernière mais avec un niveau en dessous… Il n’y a pas de leader ni de DC entre autre dans cette équipe..
    Le 3e gardien Harun Hodzic peut en revanche être la bonne surprise de la saison

  2. julien12 - le 27 septembre 2020 à 14h06

    Je pense sincèrement que chambéry va jouer le maintien cette saison

  3. Karabatoc - le 27 septembre 2020 à 15h59

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).