LSL – J3

Limoges éteint le Phare !

Yassine Idrissi (Limoges Hand 87)

La troisième journée de championnat a vu les promus reprendre des points : une victoire pour Limoges et un nul pour Cesson.

Qui l’eut cru ? A la troisième journée, le LH87 a déjà mis 4 points de côté ! Victorieux à Créteil, c’est au Phare de Chambéry que les joueurs de Tarik Hayatoune sont venus s’imposer (28-32). Dans le derby provençal, les Aixois ont montré une réelle maîtrise défensive (21-27), tandis que Paris a détruit les Raphaëlois offensivement (23-37). Enfin, les Cessonnais prennent un deuxième point (ou perdent un point ?) en se faisant accrocher à domicile par Tremblay (28-28).

Benjamin Richert (Chambéry).

Limoges provoque déjà la surprise à Chambéry !

Sans Brasseleur, Limoges allait défier Chambéry au Phare. Et l’ambitieux promu fait très belle figure en première mi-temps. Mieux que ça, après 20 minutes d’une lutte équilibrée, ce sont les Limogeauds qui prennent les devants et prennent 4 longueurs d’avance avant la pause sur un 6ème but de Dragan Gajic (MT : 12-16). En seconde période, les visiteurs impressionnent de maîtrise. L’orgueil des Savoyards ne leur permet pas de remonter à moins de 2 longueurs, et les joueurs du LH font la course en tête. L’arrière gauche Martin Lindell (6/9) et l’ailier gauche israëlien Yoav Lumbroso (4/5) se dévoilent au grand public en faisant le show et le score commence à enfler (45′ : 21-27). Les Chambériens se débattent, Richert convertit les pénaltys ou les contre-attaques et Faustin donne toute son énergie sur une défense haute, mais l’écart est encore trop important (57′ : 28-32). Les joueurs de Tarik Hayatoune jouent la montre et font des erreurs grossières sur les dernières minutes, mais les Chambériens, qui allument les poteaux, s’inclinent (SF : 29-32). Yassine Idrissi aura réalisé une très bonne entrée en seconde mi-temps (42% d’arrêts) alors que Portner et Meyer n’auront pas été au rendez-vous (22% à eux deux). En attaque, ce sont les gauchers qui ont trouvé le chemin des filets, l’arrière Alexandre Tritta (6/10) et l’ailier Benjamin Richert qui, s’il a été impeccable sur 7m, a encore éprouvé de réelles difficultés dans le champ (7/13, dont 4/4 pénaltys). Au sortir du match, le capitaine Pierre Paturel ne peut que souligner le manque d’un ingrédient principal : “l’agressivité défensive“. L’autre capitaine, Ingars Dude, ne peut que laisser voir sa joie, alors que son club enchaîne une seconde victoire de prestige en Starligue : “Je pense qu’on avait bien préparé ce match, on était prêts mentalement même si on savait que ça allait être dur. Aujourd’hui on a gagné collectivement. C’est évidemment une bonne nouvelle, on a moins de pression. Mais chaque nouveau match recommence à zéro, donc il faut qu’on continue.

Youenn Cardinal (Cesson-Rennes Metropole HB)

Trois jours après avoir sombré contre le Paris Saint-Germain (39-21), Cesson retrouvait sa Glaz Arena pour affronter Tremblay, autre équipe qui n’a pas encore remporté le moindre match. Ce sont les Franciliens qui démarrent le mieux, et qui mènent au score dans le premier quart d’heure (7-9, 15’). Mais les Cessonnais se rebiffent et prennent à leur tour l’avantage. Mais cette fois, l’écart pris est plus important : avec notamment un Youenn Cardinal très efficace (7 buts en première période), les Bretons dominent les dix dernières minutes et prennent même quatre buts d’avance juste avant la pause (19-15, 30’). L’enjeu pour Tremblay est alors de parvenir à réduire l’écart à moins de deux buts, pour vraiment faire douter les partenaires d’Igor Anic. Mais Cesson parvient à conserver son matelas d’avance pendant une grande partie de la deuxième période (25-21, 41’). Pas pendant la totalité, toutefois : suite à un arrêt de Patrice Annonay sur Marco Mengon, Pedro Portela marque en contre et ramène enfin le TFHB à une longueur (27-26, 57’). Cesson reprend deux buts d’avance, mais Marouane Chouiref réduit la marque. Il reste une minute, les Bretons veulent contrôler mais perdent la balle à une quinzaine de secondes du terme… En contre, Marouane Chouiref égalise et devient le héros du match pour Tremblay (28-28). Cesson peut s’en vouloir d’avoir manqué de lucidité dans les derniers instants de la rencontre. Les hommes de Joël Da Silva peuvent quant à eux savourer ce premier point cette saison, décroché d’extrême-justesse.

Baptiste Bonnefond et Nicolas Claire (Pays d’Aix Universite Club).

Le derby provençal est Aixois

A Istres, Aix-en-Provence retrouvait les parquets après une semaine blanche, où la réception de Montpellier a été reportée. Le derby provençal offre une rencontre serrée dans le premier quart d’heure, où l’arrière droit islandais Kristjan Kristjansson montre une nouvelle fois ses qualités de buteur (4/4 en 12 minutes). Les visiteurs vont ensuite prendre en main le match grâce à une attaque efficace et des arrières dangereux, et prendre jusqu’à 4 longueurs d’avance (25′ : 11-15). Mais la fin de mi-temps va être très mal gérée par le PAUC qui voit Rasmus Nielsen marquer ses 6 et 7ème buts de la partie, puis Juanjo Fernandez recoller à -1 dans la cage vide (MT : 15-16).

Rasmus Nielsen (Istres).

Offensivement, la deuxième période met du temps à démarrer (38′ : 17-17). Mais lorsque l’attaque des hommes de Thierry Anti se relancent, notamment avec l’islandais Kristjansson (6/6), le match change. Un 5-0 infligé, et Istres est contraint de poser un temps mort (46′ : 17-22). Les locaux se battent, Arnaud Tabarrand fait un bon retour dans les cages, mais l’écart se maintient. Baptiste Bonnefond et Ian Tarrafeta alimentent la marque et le PAUC remporte le derby largement (SF : 21-27). “On fait une super première mi-temps, décrypte à chaud le capitaine des Violets Guillaume Crépain. Mais en deuxième mi-temps on a un gros passage à vide ou on est en supériorité voire double supériorité numérique et on encaisse un 2-0. Pour moi il est là le tournant du match, vers la 50ème. Donc on sait qu’on peut rivaliser, mais la fin de match est un peu anecdotique. Je pense qu’Aix fera partie du top5, donc ce n’est pas grave pour nous, et on va se concentrer sur Limoges qui sera un match super important.” En face, Nicolas Claire ne peut que se satisfaire de la performance de son équipe, notamment en défense en seconde mi-temps, où son équipe n’a encaissé que 6 buts. “Wesley fait les arrêts quand il faut et Karl a été énorme en défense. Ce n’est que le deuxième match, on est contents de gagner ce soir et on verra ce que le futur nous apporte.” Et le futur proche ne sera pas si proche, la réception de Chambéry étant reportée. On retrouvera donc le PAUC à Créteil lors de la J5.

Kamil Syprzak (Paris Saint-Germain)

A domicile face au PSG, St Raphaël a tenu environ 5 minutes. Après un large succès face à Cesson la semaine dernière, les joueurs de la capitale ont montré que le rouleau compresseur roulait encore. La première mi-temps est un spectacle à sens unique, et les joueurs de Dan Rares Fortuneanu ont déjà perdu le match à la pause (MT : 10-22). La marque est assez équilibrée avec 6 buteurs à 3 buts ou plus. Naturellement, il n’y a pas grand chose à relever de la seconde période, si ce n’est la maîtrise des visiteurs. On notera que les pivots se sont montrés très prolifiques, avec 7 buts pour Syprzak et 5/5  pour Toft Hansen. Nédim Rémili en plante de son côté 7 en 11 tirs. Par contre, s’il y a une déception côté parisien, ce sera de noter que le match référence d’Elohim Prandi n’était pas encore pour ce soir (1/7)… Côté Varois, personne ne surnage, et l’équipe s’incline lourdement avant d’aller à Dunkerque (SF : 23-37). De leur côté, les Parisiens recevront le Fénix.

 

Antoine Piollat & Mickaël Georgeault

20 CommentairesPoster un commentaire

  1. Missed - le 6 octobre 2020 à 22h38

    La dernière action de Chambé, un sketch ! Sans doute dans le top des immanquables !
    https://youtu.be/Cm50WNXnPqY?t=6050

  2. Missed - le 6 octobre 2020 à 22h54

    Super le live youtube de Cesson Tremblay
    https://www.youtube.com/watch?v=vryDydP5FlQ

  3. Soleidou - le 7 octobre 2020 à 09h13

    Je m’inquiète surtout concernant les choix des 2 entraîneurs EDF.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).