LSL

Luc Steins rejoint le PSG Handball

Après plus d’un mois de négociation, c’est désormais officiel : le PSG Handball a enfin trouvé un joker médical pour remplacer Nikola Karabatic, blessé pour plusieurs mois. L’heureux élu est le demi-centre néerlandais du Fenix Toulouse, Luc Steins. Celui qui a été élu meilleur jouer de Proligue lors de la saison 2016/2017 avec Massy s’est engagé ce midi avec le club de la capitale pour une durée de 7 mois (juin 2021).

Toulouse réalise un très joli coup dans cette histoire puisqu’on évoque un deal autour de 100 000 € pour assurer le prêt en cours de saison d’un joueur précieux dans l’effectif de Philippe Gardent. Outre cet apport financier non négligeable en cette période très compliquée pour les clubs, le club du président Dallard a sécurisé son demi-centre néerlandais en prolongeant le contrat de Luc Steins jusqu’en juin 2023. Et enfin, dans le cadre de cet accord de prêt, le Fenix va accueillir dans son effectif la jeune pépite parisienne, Sadou Ntanzi, pour évoluer sur le poste de demi-centre. Dans le même temps, Paris a officialisé la prolongation de contrat du jeune demi-centre jusqu’en juin 2024.

Luc Steins va donc rejoindre très rapidement l’effectif XXL parisien et essayer de faire oublier pendant quelques mois Nikola Karabatic. Il participera notamment dans un mois au Final4 2020 à Cologne. Le style de jeu du jeune néerlandais va naturellement plaire au coach parisien Gonzales, notamment son volet de jeu rapide de transition ou de remontée de balle. Style de jeu très apprécié par Raul Gonzales et qu’il a longtemps pratiqué notamment au Vardar Skopje. Sur le site internet du club du PSG, Steins a déclaré ” le Paris Saint-Germain Handball, c’est un rêve pour tout joueur professionnel, a confié Luc Steins après avoir signé son contrat. Même si j’ai un profond attachement pour le club de Toulouse, il m’était difficile de refuser cette incroyable opportunité. Je suis très fier de rejoindre un club aussi prestigieux et d’avoir été choisi pour renforcer une équipe qui compte autant de talent. De nombreux challenges nous attendent d’ici la fin de la saison. Je suis impatient de porter ce maillot pour les relever.”

Nous aurons donc au sein de la même équipe sans doute le plus petit joueur du championnat, Steins et son mètre soixante treize, et le plus grand sans exception avec le letton Dainis Kristopans et son double mètre quinze !

27 CommentairesPoster un commentaire

  1. ted - le 21 novembre 2020 à 15h17

    Assez perplexe quand j’entends parler de somme rarement vue dans le monde du handball et que ça été difficile pour le psg de sortir 100 000€ alors qu’ils ont plus de 18M de budget (en hausse par rapport à l’an dernier) et 12M de masse salariale….
    Sinon, super recrue et super photo !

  2. jpf_hb - le 21 novembre 2020 à 15h38

    On le sentait venir, bonne chose pour Paris, ça va dynamiter un peu le jeu lent vu ces derniers temps… Et pour Luc Steins, la possibilité de se montrer encore + au plus haut niveau et au final four en décembre…

    Pour Ntanzi c'est pas mal aussi : "Dans le même temps, Paris a officialisé la prolongation de contrat du jeune demi-centre jusqu’en juin 2024." il va prendre du temps de jeu à Toulouse et de l'importance

  3. rkj4 - le 21 novembre 2020 à 17h19

    Oui, je crois que ce prêt est une bonne nouvelle pour tout le monde.

    Côté Toulouse qui va pouvoir récupérer du cash dans une période difficile. Alors oui, il vendent leur maître à jouer (mais pour un bout de saison seulement) : c'est pas bien et on n'aime pas ce genre de deal dans le handball. Mais avouons-le, s'il y a bien une saison où l'on peut mettre de côté le sportif pour sauver ses fesses, c'est bien celle-ci. C'est également bon pour eux car, en se frottant au très haut niveau, Steins risque de revenir beaucoup plus fort.

    Côté Paris, on récupère un chouette joueur et, surtout, la promesse d'un jeu différent (TRÈS différent). En alternance avec Hansen (voire avec Rémili, malheureusement), ça promet un jeu plus varié et plus surprenant. Gonzalez avait l'air de tenir à sa venue, donc on est curieux de voir comment la greffe va prendre. Curieux et impatients. Peu connu sur la scène européenne, Steins va peut-être surprendre certains mamouths du continent ; en espérant juste que, physiquement, il puisse encaisser. Et puis il y a Ntanzi qui, à 20 ans (et sans être non plus la pépite de la décennie, avouons-le), va pouvoir gagner en expérience. Il jouera forcement plus à Toulouse, alors qu'il en profite.

    J'ai le sourire ce soir. On gagnera surement pas tout, mais au moins, ça va bouger un peu.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).