Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

CDM (F)

Deux changements chez les Bleues

, par Sterbik

KRUMBHOLZ Olivier-France
Alors que la France s'est qualifiée pour les quarts de finale, le groupe de 18 a connu du mouvement ce dimanche. Le sélectionneur français a effectué deux changements pour la suite de la compétition et notamment le match contre la Russie. Il y a du mouvement chez les Bleues après la qualification pour les quarts de finales. Olivier Krumbholz a décidé de faire bouger son groupe de 18 joueuses avec deux changements. Oriane Ondono est la première française a devoir quitter le rassemblement. La pivot des Neptunes s'est blessée à l'échauffement. Elle souffre d'une entorse à la cheville droite. Oriane repart en France pour soigner sa blessure. C'est Laura Flippes qui la remplace. L'arrière également victime d'une entorse à la cheville, mais gauche, va mieux d'après le communiqué français et pourrait être de retour sur les terrains rapidement.

Niakaté aussi quitte le groupe

Le deuxième mouvement concerne la base arrière avec Kalidiatou Niakaté. L'arrière gauche quitte aussi le groupe, mais pour des raisons sportives. Le technicien français a décidé de se passer de la Brestoise pour le reste de la compétition. Sa remplaçante arrive tout droit de Metz puisque c'est Orlane Kanor qui intègre la sélection. Blessée au tendon d'Achille en avril dernier, la Guadeloupéenne revient en Equipe de France huit mois après. Si Laura Flippes et Orlane Kanor reviennent dans le groupe, à l'approche du prochain match contre la Russie (lundi à 20h30), Olivier Krumbholz n'a pas encore fait le choix pour sa feuille de match. Il reste encore au sélectionneur à décider qui intègrera les seize ce lundi.

À Granollers, Nolann ROCK

Prochain match TV

Pays Aix UC

20:00

Jeu. 25 Avr.

Saint Raphaël Var HB

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
NICOLAU
NICOLAU
2 années il y a

Au bon moment arrive et reviennent ces 2 joueuses.Cela va redonner du peps en attaques.Le 1/4 c’est une autre compétition après les Russes.De ce que j’ai pu comprendre : Norvège ,Pays Bas ou Suède.Mais bon ces 3 équipes doivent aussi vont pas être sereine de rencontrer la France.

Sasori9
Sasori9
2 années il y a
Répondre à  NICOLAU

Ce serait bien si c'est la Norvège, elle a privé la France la deuxième titre Européenne. Au tour des Bleues de priver aux Norges de titre mondial.

Tribluchon
Tribluchon
2 années il y a

Bon rétablissement aux joueuses blessées.

Averell
Averell
2 années il y a

Dur pour Niakate, mais juste.
Choix fort d'OK qui n'attend pas un hypothetique reveil de ses arrieres et qui n'hesite pas a trancher.
Question: est ce que ce changement a ete concerte avec les cadres de l'equipe? Parce que sinon, n'y a t il pas un risque que le groupe vive mal cette eviction "brutale"? Car on le sait bien, en sport co, l'equilibre, la cohesion et la bonne entente d'un groupe sont primordiaux et en meme temps extremement fragiles.

bdid
bdid
2 années il y a
Répondre à  Averell

Je pense que Niakaté (4 sur 13 au tir en jeu) et toute l'équipe, sont bien conscientes de sa méforme. Sercien-Ugolin s'est améliorée sur les 2 derniers matchs. La seule autre possibilité aurait été Horacek (1 sur 7 au tir en jeu, 4 sur 6 aux 7m) que j'avais pourtant trouvé performante avant la compétition pour son retour en EdF. Krumbholz a quand même loué l'implication de cette dernière en défense.
Niakaté, je ne l'ai pas trouvé horrible en défense (je pense que c'est plutôt positif, mais c'est plus dur à jauger), mais en plus de ses déchets au tir, elle perd pas mal de balles en attaque.
Toute l'équipe connaît Orlane Kanor, Je pense qu'elle est légitimement la N°2 au poste ARG de l'EdF (derrière Nze Minko). En espérant que du fait de la reprise, elle soit performante. En tout cas, le dernier match avec Metz contre Sävehof, elle a été assez efficace en défense (elle n'a pas participé aux attaques).
Kalidiatou joue beaucoup avec Brest (suite à la blessure de Jaukovic) avec des résultats un peu en dents de scie. Un très bon match contre Bucarest à 10 buts (dont le but de la victoire presque au buzzer), mais autrement, c'est quand même un peu en dessous de ce qu'on pourrait attendre d'une internationale française.
Je ne pense pas que Krumbholz ait consulté l'équipe, mais je pense que toute l'équipe approuve ce changement.
J'espère qu'Orlane Kanor a bien récupéré de sa blessure, mais ce qui est sûr, à l'entendre dans le "Dragonne Mag" du 5 novembre, c'est qu'elle a hâte de compètes. Elle va, à mon avis, être pleine d'enthousiasme.

Chabalabala
Chabalabala
2 années il y a
Répondre à  bdid

Dur quand même pour Kali Niakaté… Jamais facile de faire son sac et de quitter un groupe… Maintenant, à mettre sur la fatigue due à son gros temps de jeu avec Brest ou à la propension qui est la sienne à ne pas vraiment entrer dans les matchs, à se contenter de remiser, de rater des passes, de poser trop systématiquement un dribble latéral au lieu d'aller vers le but, on ne peut pas dire qu'elle ait vraiment brillé…
Sauf que quand elle se "réveille", elle fait mal et de façon stylée…
Un peu à la charge d'OK, il l'a sortie du dernier match sans la faire rejouer. Alors que l'EdF manquait de tirs à 9m et de percussion. Son coaching un peu hystérique n'a sans doute pas aidé les joueuses à se trouver…
Après, il a aussi des retours sur la vie du groupe…
Orlane Kanor, ce n'est pas non plus un modèle de constance mais si elle est bien encadrée, elle aussi peut faire mal. Et en ce qui concerne sa blessure, comme disait mon kiné, "c'est long, très long, mais au bout c'est un tendon tout neuf"…

Ymo34
Ymo34
2 années il y a

Je ne sais pas comment fonctionne ce sélectionneur. S’il est « participatif », la capitaine de l’équipe, au moins, a été informée avant l’annonce officielle, s’il est « directif », le groupe le sait et attend de lui qu’il agisse en patron responsable de ses choix. Ceci dit, dans un cas comme dans l’autre, le groupe doit adhérer aux choix du boss. C’est à lui à poser les règles de fonctionnement des ld départ. Et on pouvait bien se dire qu’il y avait du changement dans l’air à partir du moment où des joueuses avait été nommés en conférence de presse pour leur performances décevantes. La suite logique on la connaît
Bon courage à Kalidiatou Niakaté pour digérer cette éviction d’abord et pouvoir élever son niveau ensuite.

Dan29
Dan29
2 années il y a

Kali paye entre autre l’organisation du jeu inefficace basée sur le choix de maintenir zaadi à la mène qui enterre quasiment tous les ballons. Le jeu est beaucoup plus fluide avec nocandy à la mène. Le statut de certaines joueurs l’emporte sur les choix sportifs

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x