Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

CDM (F)

La France largement vainqueur contre la Russie

, par Sterbik

Pauletta Foppa (France)
Pour son dernier match de groupe, la France a dominé la Russie (28-33) . Grâce à une grosse performance défense, les Bleues s'adjugent la première place avant de filer en quart mercredi. Les matchs s'enchainent et le résultat reste le même pour les Françaises. Ce n'est pas la Russie, en lutte pour la première place du groupe, qui dira le contraire. Avec une défense hermétique à toute offensive adverse, la France a disposé petit à petit d'une équipe tsar à court de solution. Devant Pauletta Foppa, divinement servie et inarrêtable, et ses partenaires ont fait le travail après un temps de mise au point. Elles repartent invaincues et à la première place du groupe avant les quarts mercredi.

Une défense de fer

C'est peut-être le contenu qui est moins constant côté français. Et ce même au cours d'une même période. Les Bleues démarrent avec une spécialité bien à elles : mettre en valeur la gardienne adverse. Anastasia Lagina ne s'est pas privée d'en profiter pour sortir une double parade d'entrée. Derrière, Illarionova a asséné un premier coup pour donner un petit avantage aux Russes (5-2, 7'). Mais si Olivier Krumbholz peut se reposer sur un point, c'est sa défense. Menée par une Béatrice Edwige impériale et à la mène du mur bleue, elle a bloqué toutes les tentatives adverses. À force de récupérer des ballons, Pineau, après une longue séquence, a déclenché un tir à la hanche pour remettre les deux pays à niveau (6-6, 12'). Le temps-fort est clairement côté français. Mais les problèmes d'efficacité en attaque rodent encore un peu et la France n'est pas arrivée à totalement se détacher. Jamais trop devant au score, le technicien lorrain a posé son temps-mort. De quoi donner un nouveau souffle à son équipe qui s'est montrée irrésistible. Notamment Pauletta Foppa. Servie sur un plateau, la pivot s'est délectée des caviars pour creuser l'écart. À la pause, la France est rentrée logiquement en tête (12-17, MT).

Une deuxième période maitrisée

La reprise du jeu n'a pas semblé perturbé la dynamique. Même si la France a encaissé des buts dans ses cages vides à cause de l'expulsion d'Edwige, elle n'a pas été inquiétée au tableau d'affichage. L'attaque a continué de trouver des solutions dans une défense friable. Quand, de l'autre côté, les Russes ont dû s'y prendre à plusieurs reprises pour que Mikhailichenko mettent la balle au fond des filets (16-21, 37'). La Russie est obligée de poser un nouveau temps-mort peu de temps après la reprise (16-22, 39'). Mais rien n'y change. En meneuse de jeu dans un grand soir, Zaadi s'est jouée une nouvelle fois de la défense pour finir à 6m avec un petit lob imparable après un un contre un dévastateur. Sur le banc, Krumbholz avait décidé de faire beaucoup de rotation. Déjà en première, l'effectif a beaucoup tourné. Avec un bel avantage au score, il a continué de faire souffler ses joueuses à l'approche des matchs à enjeux. Pour le dernier quart d'heure, le sort de la rencontre était déjà jeté (18-27, 46'). Les Bleues n'ont eu qu'à gérer leur fin de match, malgré un petit trou d'air sans conséquence. Tout le monde a pu participé à la soirée, même Orlane Kanor, fraichement arrivée en Espagne. Dans les cages, Glauser et Darleux ont pu jouer une période chacune. L'équipe a pris ainsi un maximum de confiance à la fin de ces phases de groupes. La France termine logiquement à la première place après cette large victoire (28-33, SF). Mais les choses vont se corser mercredi, face à la Suède. Un adversaire également invaincu, et qui sera prêt au combat pour une place en demi-finale. Aux Françaises d'être prêtes également.

À Granollers, Nolann ROCK

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
bdid
bdid
2 années il y a

Pour Sasori9 : Dommage, la vengeance n'a pas suffit aux russes pour battre la France.

Belle maîtrise des bleues. Une attaque retrouvée. Ça fait du bien. Attention maintenant aux suédoises, elles sont aussi très en forme.

ALLEZ LES BLEUES, ALLEZ LA FRANCE !!!

OhHandy
OhHandy
2 années il y a

Whaou quel match 🙂 !
En défense et enfin en attaque, que du bonheur 🙂
Et puis Pauletta Foppa ….. que dire ? Je suis béat d'admiration 😉
Bref vivement mercredi soir !

cochonne
cochonne
2 années il y a

Bonjour
Oui, Pauletta Foppa est monstrueuse elle n'a que 21 ans et n'a dėjå quasiment aucune rivale au niveau mondial.

pulpompa
pulpompa
2 années il y a

Quand Edwige, Pineau et Foppa sont à ce niveau en défense (et en attaque parfois), c'est très difficile pour n'importe quelle équipe.

Vinch1
Vinch1
2 années il y a

Cette défense… c'est vraiment magnifique, sans déconner.
Vous rajoutez les relances de Cléopâtre Darleux…
Et cet aspirateur à ballon qu'est Foppa !!!!
Et ça joue, et ça joue, et ça joue… ça monte les balles… et on essaye de pas se faire attraper balle en mains.
Hâte de voir le quart… je n'ai pas du tout vu jouer les suédoises. Qq'1 a un avis ?
Allez les bleues… continuez à nous faire plaisir.

Ymo34
Ymo34
2 années il y a

Foppa c’est Fabregas au féminin ou Fabregas c’est Foppa au masculin ? Quel travail des françaises en attaque placée pour la servir. Et la defense russe qui sait ce qui va se passer et le subit quand même… c’est très impressionnant. Quand à la défense française, elle aussi sait ce qui va se passer et le domine huit fois sur. Pivot interdit de balles, un contre un contre perdu et tir de loin sans perspective, les vidéos doivent tourner chez les adversaires pour trouver la faille

pulpompa
pulpompa
2 années il y a
Répondre à  Ymo34

la faille ? intervalle externe sur la gauche de notre défense où on prend 5 buts dans les 10 dernières minutes

Averell
Averell
2 années il y a

Ne boudons pas notre plaisir apres cette belle victoire et cet excellent 6/6.
Mais ca n'aura servi a rien si c'est pour se prendre les peids dans le tapis et connaitre sa premiere defaite face aux suedoises.
Desormais une autre competition commence ou il n'y a plus de joker.

Il y a parfois debat sur ce forum entre le hand defensif et le hand offensif. Je suis de la vieille ecole, du temps ou marquer 30 buts c'etait assez rare. Alors quand je vois le niveau de la defense francaise, comment par sequences les adverssaires ne savent plus comment faire, sont systematiquement en refus de jeu, je kiffe a mort!

jpf_hb
jpf_hb
2 années il y a

Quelle défense ! Et qu'elle claque mise aux russes ! (ça fait presque peur si les russes sont revenchardes en finale… Aux JO les bleues ont perdue contre les russes de 1 en poule et gagné ensuite en finale…)

Dire qu'elles disaient venir "sans pression, pour préparer 2024"

Hier on espérait une médaille, aujourd'hui on peut rêver/prétendre au titre (et au doublé JO – Mondiaux en 4 mois…)

leFnake
leFnake
2 années il y a
Répondre à  jpf_hb

après, ne pas oublier que la Russie sans sa géniale Anna Viakhireva ni sa demi-centre Dmitrieva est quand même moins impressionnante.

Le titre semble en effet envisageable, mais il y a encore tout un tas d'embuches avant ça : une Suède invaincue puis (logiquement) un Danemark chaud bouillant qui a mis +12 à la Corée, +11 à la Hongrie, +15 à la Tchéquie et +16 à l'Allemagne.

"La route est droite mais la pente est raide", comme disait le philosophe Raffarin

Averell
Averell
2 années il y a

Je trouve qu'OK maitrise tres bien son coaching et la gestion de ses joueuses.
J'ai toutefois une interrogation sur le cas d'Horacek qui ne joue quasi jamais, ni en attaque, ni en defense (ou elle s'est pris une magnifique revue hier en fin de match).
Pourquoi ne pas lui donner un peu plus de temps de jeu?

OhHandy
OhHandy
2 années il y a
Répondre à  Averell

Alors qu'elle avait fait une excellente préparation il me semble.
Bon impact en attaque. Et on ne la voit plus….. Comprends pas ….

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x