EDF (F)

O. Krumbholz “On peut faire mieux et il faudra faire mieux”

Les Bleues ont décroché ce soir à Granollers une deuxième victoire au Mondial synonyme de qualification pour le tour principal de la compétition. Retrouvez les réactions d’après-match avec le sélectionneur et l’ailière Chloé Valentini et la demi-centre Grace Zaadi.

Olivier Krumbholz : Nous avons bien joué défensivement et nous avons réussi à réaliser ce que nous voulions mettre en œuvre, notamment en première mi-temps. Nous avons eu des ballons de contre-attaque et en attaque aussi nous avons de bonnes solutions même si nous avons perdu quelques ballons. Le point noir reste l’efficacité au tir. On aurait pu être bien plus à l’aise ce soir. On a énormément raté au tir, en position favorable. Cela pourrait coûter très cher à d’autres moments donc il faut soigner le tir. En dehors de ces difficultés, il y a tout lieu d’être satisfait de ces jeunes femmes. C’était un jour de bascule. Aujourd’hui c’était des points importants et il fallait confirmer que nous sommes là. La confirmation est arrivée. C’est très bien aussi pour le coach qui passe de meilleures nuits (sourire). On peut faire mieux et il faudra faire mieux. N’oublions pas que nous sommes dans une partie de tableau redoutable et que face à des adversaires d’un meilleur niveau, des choses ne pardonneront pas.

Chloé Valentini : C’était surtout important pour nous de bien débuter le match car sur l’Angola nous n’avions pas bien commencé. Ce soir nous avons déroulé surtout en défense et on a monté les ballons. On voulait bien s’échauffer et se mettre bien dans le match. On a toujours des doutes car on se sait encore plus attendues avec notre titre olympique. Tout le monde veut battre la France. Je reste concentrée. Il faudra battre le Monténégro pour sortir premières de notre poule et prendre quatre points. La compétition est encore longue et il ne faut pas s’enflammer. On joue tous les deux jours aussi alors il faut penser à se reposer pour être le plus en forme. Tout le monde joue 20 à 30 minutes. Comparé aux autres équipes qui tirent parfois sur les mêmes joueuses, le physique fait aussi notre force.

Grace Zaadi Deuna : C’est rassurant car on a su se mobiliser rapidement. On a montré deux visages complètement différents. On savait que la Slovénie était une équipe dangereuse donc on s’est plus mobilisé. En défense, on a été beaucoup plus agressive et plus vigilante sur certaines choses. Afficher de telles choses sur un deuxième match de compétition, c’est top et j’espère vraiment que l’on va maintenir ce niveau-là quel que soit l’adversaire en face. Je pense que ces victoires envoient un message. Je ne dis pas qu’on n’a rien à prouver, mais les autres équipes savent qu’on n’est pas venu pour bronzer à Barcelone, mais pour aller chercher quelque chose. On envoie un message clair aux autres équipes.

Déclarations via le site de la FFHB

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Etienne221 - le 6 décembre 2021 à 00h34

    Je n'aime pas ces versions d'Euro avec seulement 3 matchs au premier tour avant d'enchaîner sur un 2ème tour d'à nouveau 3 matchs… ça ne laisse pratiquement pas la place à l'erreur. Les hommes l'ont vu il y a quelques temps ou on passe pas le premier tour. Les médias grands publics qui n'y connaissent rien avaient bien ricaner, mais au final c'est la compétition qui est mal faite, c'était pas les bleus qui avaient été si mauvais que ça.
    Ne pas passer le premier tour au début des années 2010 ou il y avait 5-6 matchs c'était honteux, mais aujourd'hui avec seulement 3 matchs, c'est tout à fait possible.

    • leFnake - le 6 décembre 2021 à 09h33

      à la différence prêt qu'à l'Euro 2020, il n'y avait que 2 qualifiés sur 4 (d'où la risque de plantage, en sachant que le Danemark avait aussi été éliminé au premier tour) tandis qu'ici (c'est un Mondial en l'occurrence), c'est 3 qualifiées sur 4 en sachant que le niveau est bien plus faible qu'à un Euro (cf. coup de gueule de Lacrabère parfaitement légitime https://www.lequipe.fr/Handball/Actualites/Alexan… )

      autant il est pertinent voire nécessaire de ne pas limiter le handball à l'Europe + 2-3 nations, autant je ne suis pas convaincu que ce Mondial aura permis la progression de l'Ouzbékistan (battu 46–15 par la Suède puis 58-17 par les Pays-Bas), de Porto Rico (battu 55-15 par les Pays-Bas puis 48-10 par la Suède), à l'Iran (battu 41-9 par la Norvège) voire du Cameroun (battu 43–18 par la Serbie), de la Tunisie (battue 34-16 par le Danemark) ou le Paraguay (battu 40-17 par le Japon)…

      • jeanloup47 - le 6 décembre 2021 à 10h05

        Analyse pertinente les nations citées dans votre commentaire n'auraient même pas leur place en ligue 1 nationale !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).