Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EL - 1/8 aller

Montpellier : Victoire obligatoire au retour

, par Zorman

Kyllian Villeminot (Montpellier Handball).

Hôte à l'aller, Montpellier n'a pu arracher qu'un nul aux Kadetten Schaffhausen et devra impérativement gagner la semaine prochaine en Suisse (27-27).

Deuxième équipe française toujours engagée dans la compétition et candidat déclaré au titre final, Montpellier reçoit les Suisses de Kadetten Schaffhausen en ce 1/8e de finale aller. A l'extérieur pour le match retour, Patrice Canayer ne veut laisser aucune place au doute et compte bien faire le maximum à Bougnol.

Pour autant, ce sont les visiteurs qui vont dicter le tempo du début de match. La rencontre démarre sur un tempo et un rythme offensif particulièrement élevé (6' : 5-5). À ce jeu là, c'est le jeune arrière gauche suisse Jonas Schelker qui se régale avec 5 buts dans le premier acte. Pour autant, les Montpelliérains tiennent le rythme derrière avant de prendre les commandes au quart d'heure de jeu, sur un missile de Kyllian Villeminot. L'exclusion de Herburger permet aux Héraultais d'accentuer la pression, et Lenne porte l'avance à deux longueurs (17' : 9-7).

Jonas Schelker (Kadetten Schaffhausen).

Bonnefoi rassure les siens

Avec un court avantage, Montpellier et Hugo Descat (5 buts en première) ne parviennent pas pour autant à se détacher au score. Le rythme offensif des premières minutes s'est brutalement calmé et les deux équipes se livrent un mano à mano indécis. L'entrée de Kévin Bonnefoi va redonner des certitudes à la défense française, et Lucas Pellas permet aux siens de retrouver deux unités d'avance à quelques secondes du terme. Le temps mort d'Eyjolfsson permet à ses joueurs de trouver Schmidt aux 6 mètres, mais ce dernier est théâtralement bâché par le portier français pour clore ce premier acte (MT : 15-13).

L'avance acquise va pourtant fondre de la même façon que celle de Nîmes plus tôt dans la soirée. Butant sur un Kristian Pilipovic en forme, Montpellier voit son adversaire revenir à vitesse grand V, passant même devant à la faveur d'un 4-0 (30' : 16-13 ; 38' : 16-17). C'est finalement le capitaine Valentin Porte qui met un terme à près de 8 minutes d'apathie offensive, et relance la machine. Yannis Lenne est efficace sur son aile, Richardson et Villeminot lâchent leur bras et les revoilà aux commandes (44' : 21-19).

Erik Schmidt (Kadetten Schaffhausen).

Montpellier ne s'épargne rien dans l'enfer du money time

L'avance montpelliéraine n'est que de courte durée. Sur un missile de Maros en bout de possession, suivi d'un énième arrêt de Pilipovic, les Kadetten Schaffhausen recollent (50' : 22-22). Encore une fois, un Valentin Porte fiable dans les bons moment remet ses partenaires devant avant le temps mort suisse. Choix payant, avec 2 flèches tirées par Schelker et Luka Maros, tandis que la cage suisse reste inviolée. Deux minutes plus tard, les situations sont inversées et c'est Canayer qui pose son carton vert (54' : 23-24).

Melvynn Richardson ramène les siens à hauteur mais Luka Maros, bien plus discret au scoring le reste du match, se révèle être un redoutable atout offensif pour son équipe. Après avoir transpercé la défense par un tir au travers, il fait briller Sebastian Frimmel sur kung-fu pour rester devant. Contraint de sauver les meubles, Patrice Canayer pose un ultime temps mort, alors que son équipe est menée à un peu plus d'une minute du terme (58' : 26-27). Malheureusement, Kyllian Villeminot échoue une nouvelle fois sur Pilipovic, et Adalsteinn Eyjolfsson a le luxe d'un temps mort pour travailler son dernier assaut.

Assaut fort heureusement rapidement manqué, laissant une dernière munition au MHB. Richardson trouve une première fois la faute, retourne au combat, et arrache un pénalty au bout du suspens. Hugo Descat, impeccable dans l'exercice, le convertit pour assurer le minimum du match nul (SF : 27-27). Loin de satisfaire les Montpelliérains, ce match nul rend la victoire impérative la semaine prochaine. Une rencontre à l'extérieur, où ils devront montrer un bien meilleur visage pour poursuivre leur parcours européen.

Statistiques :

Montpellier : Villeminot (5/8), Y.Lenne (3/7), Porte (3/5), Truchanovicius (2/4), Bataille (1/3), Descat (8/10, dont 5/5 pen.), Simonet (1/2), Borges, Pellas (1/2, dont 0/1 pen.), Berthier, Pettersson (0/1), A.Lenne, Richardson (3/5), Duarte. Sego (0/9, dont 0/1 pen., 0%), Bonnefoi (9/27, dont 0/1 pen., 33%).

Schaffhausen : Schelker (7/10), Frimmel (5/6, dont 2/2 pen.), Bartok (3/7), Tominec (3/6), Montoro Cabello (0/2), Gerbl, Maros (4/5), Novak, Herburger (1/1), Sesum (1/2), Zehnder, Csaszar (0/1), Schmidt (3/5), Schopper. Pilipovic (15/41, dont 0/1 pen., 37%), Biosca Garcia (0/1, dont 0/1 pen., 0%).

Antoine Piollat

Le meilleur du hand européen est sur l’appli Eurosport

Résumé du match : 

Prochain match TV

Toulon Métropole Var HB

17:30

Sam. 24 Fév.

OGC Nice Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Philippemhb
Philippemhb
2 années il y a

Bravo à mes favoris!!!!
Belle perf!!!
En même temps contre Veszprem c'est normal…………………..

Ventre Bleu
Ventre Bleu
2 années il y a

Montpellier n’a pu […] et devra…

Jean Michel Tatillon

Ventre Bleu
Ventre Bleu
2 années il y a

@fifimhb

Il est fort ce Corrales quand même…

Philippemhb
Philippemhb
2 années il y a

Le titre du Midi Libre est édifiant: Montpellier arrache le nul

Barto04
Barto04
2 années il y a

Et oui, dès fois la "logique" sportive ne l'emporte pas, sinon le MHB n'aurait pas 2 étoiles européennes sur son maillot.
Il y a deux équipes sur le terrain, et l'équipe adverse a aussi le droit de faire un bon match pour obtenir un bon résultat.

C'est sur que le résultat du match aller ne fait pas plaisir, mais bon c'est comme ça. D'un -2 potentiel à 30 sec de la fin, on passe a un match nul. C'est le point positif du match. Pas franchement de questions à se poser du coup. Une victoire même minime suffit.

Ventre Bleu
Ventre Bleu
2 années il y a

Merci M. Piollat pour cet article au buzzer et pour la correction de votre intro 😉

Jean Michel Achevalsurles accords

Et je te rejoins parfaitement sur ton analyse, barto !

Fredo
Fredo
2 années il y a

Hier encore avant le match sur un autre article concernant le mhb je me prenais des leçons et des pouces en bas car je disais qu il fallait essayer de faire jouer Bolzinger à la place de Sego malgré son manque d expérience. Une fois de plus ce dernier a été catastrophique avec 0 arrêts, il est temps de se débarrasser de lui et de faire jouer Bolzinger ou de prendre un joker si cela est possible mais là ce n est plus possible Canayer doit faire quelque chose, et que les donneurs de leçons ouvrent les yeux.

Philippemhb
Philippemhb
2 années il y a
Répondre à  Fredo

Tristement d'accord avec toi. Quelle erreur de ne pas avoir conserver Portner qui n'a jamais eu la chance de vraiment exprimer son potentiel à Montpellier.
Aujourd'hui sa vraie valeur éclate au grand jour.
Comment? en en faisant un gardien titulaire a part entière.
Conclusion: Sego est moins bon et est plus cher et une fois encore il a été recruté sur la base d'UNE! bonne saison avec Szeged…….

Philippemhb
Philippemhb
2 années il y a

Nîmes et Montpellier ont surtout étaient victimes de deux gardiens adverses en grande forme.
Ne reste plus qu'a espérer que la tendance s'inverse et que les deux voisins se défoncent pour continuer l'aventure.
C'est encore plus vrai pour Montpellier qui se traine un statut particulier (a respecter) avec les deux victoires en CL 2003 et 2018…..
Je suis sur que l'USAM va gagner le match retour. Reste a savoir si ce sera avec une différence de buts leur permettant de poursuivre le beau parcours.
Pour Montpellier, c'est pas compliqué. Côté pile, ça roule comme sur du velours, côté face ça rame avec une fin malheureuse….

Marco34000
Marco34000
2 années il y a

A noter que le titre de l’article n’est pas complètement juste. Un 28/28, un 29/29, un 30/30, etc qualifie aussi le MHB.
Ce scénario n’est pas non plus complètement impossible.

Pour rester optimiste, je me dis que Schaffausen avait fait match nul contre Rhein-Neckar avant d’exploser contre le même adversaire 2 jours plus tard.

La difficulté est de reproduire 2 fois d’affilée la même performance. Ce que tu as préparé tactiquement pour le 1er Match est remis en cause, l’effet de surprise ne joue plus.

De mon côté le MHB reste favori de la confrontation. Mais il va falloir s’employer. Une surprise est plus probable qu’hier à la même heure.

10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x