JO (F)

France – Russie, un remake de 2016 en finale

Crédit photo : IHF

Cinq ans après que les Russes l’aient emporté en finale des Jeux Olympiques de Rio face à la France, les deux équipes se retrouveront dimanche matin pour l’or olympique à Tokyo. Cet après-midi, les joueuses du comité olympique russe se sont imposées face à la Norvège en demi-finale (27:26).

“Quel que soit l’adversaire, ce sera une équipe qu’on connait bien” souriait Olivier Krumbholz, le sélectionneur de l’équipe de France, ce matin, après la demi-finale victorieuse contre la Suède. Dimanche, à Tokyo, ce sont effectivement de vieilles connaissances que ses filles affronteront : la Russie. Les deux équipes s’étaient déjà affrontées lors de la dernière finale olympique, et la Russie l’avait emporté (22:19), avant que l’équipe de France ne prenne sa revanche à domicile, en 2018, lors de la finale du championnat d’Europe (24:21).

Cet après-midi, les Russes ont dominé leur demi-finale face à la Norvège avant de l’emporter sur la plus petite des marges, 27 à 26. Emmenées par une immense Anna Vyakhireva, auteure de neuf buts, elles ont fait la différence en deuxième période, alors que leur gardienne Anna Seydokina fermait la boutique, notamment face à Stine Oftedal. Avec 11 arrêts à 39% d’efficacité, le dernier rempart russe a joué un rôle crucial, permettant à son équipe de prendre un temps cinq buts d’avance, à dix minutes de la fin (25:20). La Norvège, en difficulté à cause de ses nombreuses balles perdues, ne s’est jamais remis de son passage à vide et vient buter en demi-finale, comme il y a cinq ans. La Russie, en se qualifiant pour la finale, pourrait s’adjuger un quatrième titre olympique, le premier sous la bannière de son comité olympique.

La France et la Russie se retrouveront en finale dimanche à 8 heures, heure française.

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. leFnake - le 6 août 2021 à 15h57

    autant la France a eu une phase de poule difficile, autant les débuts des Russes (nul contre le Brésil et -12 contre la Suède) ne laissait pas présager une finale ! Si on était mauvaise langue, on pourrait s'interroger sur ce qu'elles ont pris pour voir un tel changement 😉

    • Johnfitzgerald_ - le 6 août 2021 à 18h26

      Elles se sont peut-être pris une soufflante de Trefilov pour se remotiver 🙂

      • Danibar42 - le 6 août 2021 à 19h01

        Les métamorphoses sont même fort répandues : Michael Hansen sous le maillot danois ( ou du AG Copenhague) n'est pas le Michael Hansen sous le maillot du PSG.
        Cela doit être une question de stimulation neuronale.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).