Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS

A Dunkerque, la jeunesse française prend le pouvoir

, par Dalibor

Edson Imare (US Dunkerque Grand Littoral HB)

Après plusieurs saisons à naviguer dans le ventre mou du classement, Dunkerque aimerait bien s'offrir un destin européen. En se basant sur une identité locale forte.

"L'Esprit de Dunkerque" sonnait, il y a quelques temps, comme un slogan uniquement destiné aux réseaux sociaux, mais désormais, cela sera bien plus que cela. "L'Esprit de Dunkerque, ça rassemble la convivialité, le partage, le bonheur de faire des choses ensemble" détaille Patrick Cazal, le coach dunkerquois. Si on écoute les bruits de couloir, tout ceci s'était un peu dilué ces derniers temps, avec l'arrivée de joueurs étrangers moins concernés par le projet, et plus soucieux de leur petite personne. Alors les dirigeants de l'USDK ont pris une décision radicale l'hiver dernier : l'été sera celui d'une francisation de l'effectif. "On a eu, dans le passé récent, deux groupes, trois groupes au sein même de l'équipe, ce qui nous a amené à vouloir recruter des joueurs français. Le contexte économique nous y a peut-être poussé aussi, mais c'était en tout premier lieu une vraie volonté de notre part. Et au vu des premières semaines de préparation, j'ai le sentiment qu'on ne s'est pas trompé" continue Cazal, qui ne comptera que deux joueurs étrangers dans son effectif cette saison.

Trois joueurs de Proligue ont donc posé leurs valises pas loin du Stade des Flandres, et non des moindres. Le meilleur buteur de la saison passée Theo Avelange-Demouge (Saran), son dauphin Edson Imare (Massy) ainsi que le meilleur gardien du championnat du monde junior 2019, Valentin Kieffer (Saran). Si on y ajoute les premiers contrats pro des jeunes pousses maison Gabin Martinez et Gautier Crepel, respectivement 21 et 20 ans, et les jeunes anciens Samir Bellahcene, Dylan Garain, Tom Pelayo et Florian Billant, Dunkerque n'a pas fait les choses à moitié. Les jeunes Français auront le pouvoir cette saison. "On sait qu'il y aura des difficultés, que la jeunesse a parfois certains défauts, mais ils seront tout de même accompagnés de quelques cadres pour les garder dans le bon chemin. Cette équipe a énormément d'envie, de qualité, il lui manque encore un petit côté tueur, ce qui nous a manqué la saison passée" appuie Cazal.

Vers un destin européen ?

Patrick Cazal (Entraineur US Dunkerque Grand Littoral HB)

Cette incapacité à tuer les matchs, c'est sans doute ce qui a condamné Dunkerque à vivoter la saison passée, après avoir concédé cinq défaites d'un but. "Et aussi notre incapacité à bosser sur la première partie de saison à cause du covid. On n'a pas eu l'occasion de créer une dynamique, de fonctionner en équipe" note le coach dunkerquois. "La deuxième partie, après la trêve, a été, à mon sens, plus intéressante." Le but serait donc de garder l'élan de cette fin de saison, où Dunkerque a été capable de quelques coups (victoire à Saint-Raphaël, nul à Nîmes), pour lancer son exercice 2021/22. "On a vu dès le premier jour que tout le monde était concerné. C'est assez rare pour le dire, mais je suis hyper satisfait que les mecs soient tous arrivés en super forme, on a pu se mettre au handball très rapidement" note l'exigeant Réunionnais, glissant que par le passé, certains avaient parfois abusé des vacances...Mais désormais tout cela est de l'histoire ancienne.

Les saisons à ne rien espérer à partir du mois de mars, comme Dunkerque en a vécu beaucoup ces derniers temps, sont-elles également à remiser au placard ? Sa jeunesse bondissante va-t-elle porter l'USDK vers des sommets qu'elle n'a plus exploré depuis bien longtemps ? "J'aimerais bien qu'à l'entame du mois de mai, on soit encore en position pour aller chercher une sixième place européenne. Qu'on ait quelque chose à jouer sur les quatre ou cinq derniers matchs, ça serait une vraie satisfaction" espère Cazal, qui n'a plus connu la coupe d'Europe depuis 2015. Au vu de la qualité présente dans l'effectif, ce Dunkerque a une vraie tête d'outsider du championnat. Et si ce n'est pas cette saison, ça sera peut-être pour celle d'après, alors que la quasi-totalité de l'effectif sera encore engagée après 2022. Alors, roulez jeunesse !

Kevin Domas

Prochain match TV

Paris 92

20:00

Mer. 22 Mai.

Metz Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jpf_hb
jpf_hb
2 années il y a

Un recrutement et une équipe très intéressants, mais ça risque d'être compliqué pour la place européenne
Dans les jeunes anciens avec Samir Bellhacene etc, je rajouterai Gabriel Nyembo également, qui commence à être là depuis un moment maintenant

lamirabel29
lamirabel29
2 années il y a

Bonjour, quelqu'un sait-il où est passé Baptiste Butto? C'est une question d'ordre personnel.Merci bien 🙂

leFnake
leFnake
2 années il y a
Répondre à  lamirabel29

il a été écarté du groupe dunkerquois à mi-décembre puis définitivement début janvier. Etant en fin de contrat, il ne jouera plus à l'USDK et vu que, pour l'instant, il n'a pas signé autre part, cela pourrait signifier la fin de sa carrière pro ?
https://www.lavoixdunord.fr/991364/article/2021-0

lamirabel29
lamirabel29
2 années il y a
Répondre à  leFnake

Oui, j’étais arrivé aussi à ces infos avec "google est ton ami".
Je pensais qu'un dunkerquois aurait un peu plus d'infos, merci en tout cas d'avoir répondu.
Bonne reprise à tous, bon match sans jauge pour ceux qui peuvent, vivement la Brest Arena pour moi et les parquets du Finistère.

Averell
Averell
2 années il y a

"ce qui nous a amené à vouloir recruter des joueurs français. Le contexte économique nous y a peut-être poussé aussi"
Depuis des annees sur ce forum, des qu'on evoque la question du grand nombre de joueurs etrangers dans le championnat francais, une des reponses les plus frequentes etaient "Les francais sont trop chers".
Cette phrase de Patrick Cazal semble pourtant dire exactement le contraire…

Jack3544
Jack3544
2 années il y a
Répondre à  Averell

Ben non, juste la même chose. le contexte économique (baisse du budget), a incité Dunkerque à recruter français et à promouvoir les jeunes…

Averell
Averell
2 années il y a
Répondre à  Jack3544

donc recruter francais couterait finalement moins cher que de prendre des joueurs etrangers?
Parce qu'avant on disait plutot le contraire sur ce forum…

Jack3544
Jack3544
2 années il y a
Répondre à  Averell

recruter un jeune français coûte moins cher qu'un étranger. Par contre un français "expérimenté", pas sûr.
Imare et Avelange côute évidemment moins cher qu'un international Serbe ou suedois. Kiefer, moins que Grams.
Par contre un joueur expérimenté français, qui plus est potentiel edf doit être plus cher que l'international Serbe cité au dessus.

florent2208
florent2208
2 années il y a
Répondre à  Averell

Oui là en l’occurrence ce sont des français espoirs , qui viennent de Proligue, donc oui c'est pas bien cher.

Averell
Averell
2 années il y a
Répondre à  florent2208

Donc, c'est bien ce que je dis: l'argument maintes fois repetes sur ce site que les etrangers sont moins chers que les francais ne tient pas.
Bien sur, il faut comparer ce qui est comparable. Bien sur que Corrales coute plus cher que Kiefer. Et bien sur que Remili coute plus cher qu'un jouer lambda d'ex-Yougoslavie.
Mais lorsque ce debat apparaissait sur ce site, c'etait pas pour regretter le recrutement d'une star etrangere, mais pour s'etonner que les clubs recrutent "d'obscurs" joueurs des pays de l'est a la place de jeunes francais.
Or maintenant Cazal dit que pour des raisons economiques Dunkerque prefere recruter francais. Ce qui me donne bien a penser qu'a niveau egal, les francais ne sont pas forcement plus chers que les etrangers.

Antinomique
Antinomique
2 années il y a
Répondre à  Averell

Il faut aussi entendre par contexte économique la situation sanitaire actuelle, et les répercussion que cela a sur les joueurs étrangers. Il y en a pas mal qui retournent auprès de leur famille en milieu de contrat, ou qui ont la tête ailleurs sur la saison, et les clubs n'ont pas les moyens économiques de prospecter et d’engager plusieurs joueurs en cours de saison.
Donc, oui les joueurs français coutent plus chers que les joueurs d'Euroupe de l'Est ou du Magreb (surtout si il ont fait l'ensemble de leur formation dans le club, qui paient chers pour leur centre de formation), mais certains clubs s'y retrouvent économiquement plus dans ce contexte en prenant des joueurs français plus chers, mais qui ne rompent pas leur contrat en cours de saison, et qui n'engagent ainsi pas de frais supplémentaires.

De plus, il n'y a pas que la nationalité à prendre en compte sur la question économique. Il y a aussi le niveau du championnat où l'on va chercher le joueur. Pour le cas concret de Cazal et de Dunkerque, le club recrute des joueurs avec un CV de D2. Normal que ce soit moins cher que les joueurs confirmés de D1 ou de LDC, français ou non.

Soleidou
Soleidou
2 années il y a

Les joueurs Français ont raison de demander la même rémunération que certains étrangers. Nos résultats internationaux prouvent la valeur de notre handball.

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x