LMS – J8

Chartres et Cesson dans la première moitié de tableau


Grâce à leurs victoires de ce soir, Chartres et Cesson-Rennes sont dans la première moitié de tableau, tandis que Nantes prend provisoirement la deuxième place du classement.

Cesson-Rennes a mérité largement sa victoire acquise sur le terrain de Créteil (31:25). Portés par un très bon Miguel Espinha dans leurs cages, les Bretons ont fait le trou dès les premiers instants, pour prendre quatre buts d’avance à la pause. Et là où Florian Delecroix avait alimenté le scoring en première période, scorant à sept reprises au total, c’est Hugo Kamtchop-Baril qui a fait des misères aux Cristoliens après le repos. Si les locaux sont un temps revenus à deux buts, ils ont repris un éclat dans la foulée pour finalement terminer à six longueurs.

Au classement, Cesson pointe à la septième place, un rang derrière Chartres qui a fait tomber Limoges (27:25). Si les hommes de Toni Gerona ont rapidement pris les commandes, menant de cinq longueurs après dix minutes, les Limougeauds ont un temps retourné la situation en profitant des pertes de balles chartraines. Mais c’est Julien Meyer qui allait mettre tout le monde d’accord. Avec ses 17 arrêts à 44% de réussite, le portier a tout renversé sur son passage. Et Vanja Ilic ne montrait aucune pitié à l’heure d’enfoncer Limoges dans les derniers instants.

Plus haut dans le classement, et avant la rencontre entre Aix et Paris de demain, c’est Nantes qui occupe la seconde place, après sa victoire à Saran (30:28). Les Nantais n’ont été menés qu’une seule fois, à la première minute, avant de rapidement s’envoler. Après dix minutes de jeu, ils comptaient déjà six buts d’avance…Sans être génial, le H s’est tranquillement imposé et a eu le loisir de faire tourner pour son dernier match avant la trêve internationale.

On se demandera longtemps comment Saint-Raphaël a fait pour repartir les mains vides de Toulouse. En tête de trois longueurs à douze minutes de la fin, les Varois se sont tirés une balle dans le pied en encaissant trois buts sans gardien qui ont remis le Fenix dans le bon sens. Jef Lettens, l’homme du match pour le Fenix avec 14 arrêts, a fait le reste, en sortant deux tentatives raphaëloises dans les dernières secondes, pour permettre aux siens de sortir de la zone rouge en empochant deux points précieux (29:28).

Kevin Domas

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Zidanic - le 29 octobre 2021 à 23h52

    La renaissance de Julien Meyer !

  2. Kris73 - le 30 octobre 2021 à 05h58

    Julien Meyer futur gardien de la EDF avec Valentin Kieffer

  3. Philippemhb - le 30 octobre 2021 à 10h17

    Ce championnat millésime 2021/2022 est complètement fou et passionnant…
    Les "petits" jouent bien et performent jusqu'au dernier…
    Les gros galèrent…
    Seul le PSG, et c'est ce qui me surprend le plus, surnage alors que je considère l'équipe comme prenable avec son jeu brouillon et décousu…sans doute le résultat de performances individuelles…
    A voir contre Aix ??
    J'espère que Montpellier saura être sérieux et ne pas se faire piéger à Nancy…

Afficher tous les commentaires

Comments are closed.

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).