Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS - J9

Chambéry craque à Nîmes

, par Zorman

Remi Desbonnet (USAM Nimes Gard)

Deux chocs ce soir, dans lesquels Nîmes et St Raphaël, à domicile, ont été malmenés à domicile mais sont parvenus à l'emporter face à Chambéry et Créteil. Dans les deux autres matchs, Paris et Nantes se sont largement imposés.

Au Palais des Sports Jean-François Krakowski, St Raphaël reçoit Créteil dans un match qui a tout d'un piège. Après la défaite à Toulouse, le SRVHB compte éviter un nouveau faux-pas et attaque très fort (5-1, 5') : Mihai Popescu est infranchissable dans les premiers instants, et les locaux font la course en tête. Pour autant, les hommes forts de Créteil sont bien présents et tant Valentin Aman que Mario Lopez Alvarez (7/10) s'illustrent pour maintenir leur équipe à flots. Mieux encore, l'ailier espagnol offre même un but hold-up juste avant la pause pour donner l'avance aux siens pour la première fois du match (14-15, 30').
Mihai Popescu (Saint-Raphael Var HB)
Comme on peut s'y attendre, le second acte est très disputé. Portés par un bon Boïba Sissoko à la mène, les Cristolliens font monter leur avance à 3 unités à un quart d'heure du terme (20-23, 43'). Pour autant, avec des Daniel Sarmiento et Adrien Di Panda efficaces en attaque et un Popescu toujours aussi costaud dans ses cages (16 arrêts), la formation varoise trouve les ressources pour revenir et même prendre les devants (28-26, 55'). Malgré les buts du jeune Samuel Deen et l'expérimenté Valentin Aman (7/7), les hommes de Dan Rares Fortuneanu sécurisent, et Raphaël Caucheteux s'offre même un lob sur pénalty pour le 10ème de ses 11 buts du soir (33-31, 60'). Les Sudistes se relancent ainsi avant de se déplacer chez le champion de France. À l'inverse, l'US Créteil peut nourrir des regrets après un très gros match à l'extérieur. À domicile la semaine prochaine, Créteil cherchera à provoquer la surprise face à une équipe de Nîmes en confiance après un beau succès.

Chambéry s'écroule en deuxième

Dans cette rencontre entre le 6e et le 7e, chaque point est bon à prendre pour se rapprocher du top 3. Nîmes, toujours privé de joueurs comme Nyateu, est bien rentré dans son premier quart d’heure, bien emmené par Rémi Desbonnet (4 arrêts). Pas aidés par plusieurs pertes de balle, Chambéry a quand même évité de prendre l’eau au travers d’une belle défense, limitant la base arrière nîmoise. Menés durant 15 minutes, la team Chambé parvient tout de même à reprendre l’avantage à la 19’ (9-10, 19'). Toujours aussi efficace qu’en début de rencontre, la défense chambérienne étouffe les assauts de la Green Team, au point de passer à +3 (11-14, 24'), grâce à Arthur Anquetil. Les Nîmois n’y arrivent pas et les esprits s’échauffent, preuve de la domination de Chambéry dans ce premier acte. Les Nîmois, malgré une double exclusion temporaire des visiteurs ne parviennent pas à concrétiser, même sur pénalty puisque Nikola Portner neutralise le tir de Mohammad Sanad. Le score à la pause est de 13-17 en faveur de Chambéry.
Mohammad Sanad (USAM Nimes Gard)
Comme en première période, Nîmes réalise un début de deuxième acte en trombe, revenant à une petite longueur de Chambéry, et ce en trois minutes. La défense chambérienne ne semble plus aussi efficace, Nîmes est enfin rentré dans son match et repasse devant grâce à Sanad (19-18, 37’). Dépassé par les évènements, Chambéry prend son deuxième temps mort dès la 38’, Érick Mathé demandant à ses joueurs de prendre leur temps sur leurs attaques. Les consignes sont entendues mais pas appliquées pour la team Chambé. Défensivement, cette deuxième mi-temps est à l’opposé de la première, la base arrière de la Green Team pouvant de nouveau s’exprimer, se montrant intraitable. Nîmes inflige un 10-1 au retour des vestiaires, eux qui perdaient de quatre buts à la pause. Rémi Desbonnet, auteur d’une énorme prestation (14 arrêts) se permet même de marquer, preuve de la domination nîmoise (24-18, 44’). Ce n’est qu’à 12 minutes de la fin que Chambéry va se remobiliser et de nouveau marquer, Nîmes répondant du tac-au-tac. A 10 minutes de la fin de la rencontre, l’écart est de 8 buts (30-22) en faveur des nîmois, ces derniers ayant complètement renversé la vapeur dans ce deuxième acte. Au terme d’un match à deux visages, c’est l’USAM qui l’emporte dans son jardin et qui met fin à quatre matchs sans victoire et trois succès de rang pour Chambéry (33-28, 60').

Pas de panique pour Nantes ou Paris

Du côté de Coubertin, le PSG s'est défait sans soucis de Chartres. Largement en tête à la pause (18-11, 30') et déjà dominants dans le jeu, les joueurs de la capitale ont survolé le second acte pour s'imposer +15 (39-25, 60'). À noter la présence des deux gardiens parisiens, les 5 buts de Syprzak, Kounkoud et Keita tandis qu'à Chartres, Adria Figueras a été très en vue (6/6). Non favoris, les Euréliens chercheront toutefois à montrer un meilleur visage en recevant Nantes dimanche prochain. Le H justement, a aussi très bien joué le coup en recevant Istres. En difficulté ces derniers temps, les Provençaux prennent la foudre en début de match, subissant les assauts des ailiers espagnols (8-2, 8'). Avec un Messaoud Berkous auteur de 6 buts dans le premier acte, les hommes de Gilles Derot limitent la casse mais restent loin (18-14, 30'). Poussé par ses 5200 spectateurs, Nantes maintient solidement son avance durant tout le second acte (28-22, 47' ; 36-31, 60'). À noter les 9 buts de Valero Rivera tandis que pour Istres, le pivot Edgar Dente bat son record en LNH avec 9 buts (dont 4 pénaltys). Le score final ne souffre d'aucune contestation, et Istres peut se tourner vers son prochain rendez-vous, avec une réception de Dunkerque à ne pas manquer la semaine prochaine.

Théo Alleaume & Antoine Piollat

Prochain match TV

Paris 92

20:00

Mer. 22 Mai.

Metz Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
boyinovic
boyinovic
2 années il y a

2e mi-temps « suspecte » de Chambéry…

Usamiste
Usamiste
2 années il y a
Répondre à  boyinovic

? Mais encore ?

OhHandy
OhHandy
2 années il y a
Répondre à  boyinovic

Que veux dire ta phrase aux relents complotistes ??
Soit un peu plus précis STP !

greg
greg
2 années il y a

Chambé 17 buts marqués en 1ère mi-tps, 1 seul en 15 min lors de la 2e !

Heureusement pour Chambé que l’usam avait plein de blessés !

Usamiste
Usamiste
2 années il y a

Et encore un TM mort à la noix de Maurice.

De +8 à la 52ème les verts terminent à +5.

Il le fait exprès ?

jo
jo
2 années il y a
Répondre à  Usamiste

Vraiment pas pire que ceux de Chambéry en 2e mi-tps…
Et puis passer de +8 à +5, c’est pas comme passer de +5 pour Chambé à -8 en quasi 15 min !

LeFnake
LeFnake
2 années il y a
Répondre à  Usamiste

Et c’est la seule chose que tu as retenu du match ? Tu suis les matchs de l’USAM juste dans le but d’épier les moindres faits et gestes de Maurice pour pouvoir le basher ??? Tu le fais exprès ?

LeSnake
LeSnake
2 années il y a
Répondre à  LeFnake

Excellent ! comme Crazy hand qui passe son temps à basher Desbonnet également même quand il est à +35% :=

Pascal
Pascal
2 années il y a

Les équipes qui vont à Paris savent pertinemment qu’elles vont subir face à l’armada alors elles jouent leur match en sachant que ce match ne compte pas pour eux …trop mais vraiment trop d’écart

Mehdi
Mehdi
2 années il y a

Usamiste c’est Franck Maurice qui perd les ballons et qui rate des tires âpres sont temps mort ?? Vous faite une fixette sur lui c’est ouffff lâchez le !!! Ça en devient de l acharnement mettez en avant la 2eme mi temps plutôt non. ?

fred
fred
2 années il y a

Arthur Anquetil avait souligné à la mi-tps que Chambéry avait du mal à repartir en 2e mi-tps et c’est exactement ce qu’il s’est passé comme ça s’était d’ailleurs déjà passé notamment à Limoges où Chambé menait +4 ou +5 à la mi-tps et s’était effondré dès les premières minutes de la 2e mi-tps qui avait Limoges recoller très rapidement au score pour ensuite l’emporter assez « facilement » au final..

Mais sur ce match à Nîmes, la performance en 2e est tout de même assez remarquable, 1 petit but marqué et Chambé qui passe de +4 à -8 en 15 min.. Ils sont complètement restés au vestiaire !

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x