LSL

Une bien belle journée de Starligue !

BAILLY Alexandre

5 matchs ce samedi en Lidl Starligue ! La plupart des favoris l’ont emporté, sauf Aix qui n’a pas gagné de match depuis la rencontre contre Chartres le 14 avril, tandis que Toulouse se rapproche de l’Europe et confirme sa bonne forme. 

Montpellier tranquille à Cesson, Dunkerque ne tremble pas

Yanis Lenne (7 buts) et Hugo Descat (11 buts) ont mené le MHB à la victoire face à Cesson. Le rythme est plutôt soutenu en début de rencontre (4-5, 8′), et tourne en faveur de Montpellier. L’écart se creuse à l’entrée du premier quart d’heure (9-14, 17′), sur un but de Melvyn Richardson. Malgré une domination de l’équipe de Patrice Canayer,  il n’y a que 3 buts d’écart à la pause (15-18 MT). La deuxième période repart en faveur de Montpellier, Sego fait quelques arrêts, les bretons reçoivent quelques sanctions et Montpellier prend de nouveau 5 buts d’avance (17-22, 29′). Les favoris restent sereins malgré une fin de match plus serrée (27-29, 56′) mais l’essentiel est assuré, avec l’écart (28-33 SF). L’USDK s’est logiquement imposé à Tremblay ! Le club du nord a dû batailler ferme pour ne prendre l’avantage qu’à la vingt-quatrième minute de la rencontre (8-9, 24′). Avantage que les nordistes vont garder le reste de la rencontre, alors que l’écart commence à se creuser avant de rentrer au vestiaire (9-13 MT). La tendance continue après la pause, et Dunkerque creuse l’écart (10-16, 33′). Joel Da Silva pose un temps mort salvateur, qui va légèrement rebattre les cartes. Les deux équipes se retrouvent au coude à coude les minutes qui suivent, mais Tremblay ne parvient pas à hausser son niveau de jeu et Dunkerque conserve son avance jusqu’au bout (22-28 SF).

Chartres a croqué Créteil, Saint-Raphaël a eu chaud contre Ivry

On n’imaginait pas un tel écart entre les deux équipes… Créteil a couru après le score pendant 60 minutes face à l’équipe de Toni Gerona (6-3, 15′). Avec une pauvre efficacité au tir (50%) et de nombreuses pertes de balles (11 !), l’USC voit Chartres prendre une courte avance avant la pause (13-12 MT). La deuxième période est un coup de massue pour les cristoliens, alors que l’écart se creuse tout le long de la deuxième période (25-18, 46′). Créteil est surclassé à Chartres, et reste à égalité de points avec Ivry, premier relégable (31-22 SF). Si le score final est assez nettement en faveur de Chartres, c’est aussi avec la belle performance de son gardien danois, Kim Sonne-Hansen (12 arrêts, 39%). Si la victoire n’est pas au bout face à Saint Raphaël, il s’en est fallu de peu pour l’USIvry. Alors que la rencontre débute avec deux équipes qui semblent au même niveau, Ivry semble surclasser Saint-Raphaël après le premier quart d’heure, notamment grâce à plusieurs parades de Mate Sunjic (9-15; 24′). Seulement cette domination n’a duré que quelques instants, le temps pour les sudistes d’ajuster la mire alors que les sanctions s’enchaînent pour Ivry (14-15 MT). Avec seulement un but d’avance à la pause, l’USI a gaspillé une belle chance de prendre les points, car au final le SRVHB recolle dès la 40ème minute (18-18). Les minutes passent et on arrive au moneytime, durant lequel Saint-Raph’ tire son épingle du jeu et prend l’avantage (25-24, 52′) sur une réalisation du jeune Mapu. Zaepfel inscrit bien un but dans les derniers instants, mais ça ne suffit pas pour partager les points : Saint Raphaël s’impose (29-28 SF). Une occasion malheureusement ratée pour Ivry de sortir de la zone de relégation.

Le Fenix renait, Aix sur le point de chuter ?

Depuis la blessure de Wesley Pardin, le PAUC n’a réussi à décrocher que 3 victoires sur 11 matchs ! Cette fois, c’est face à Toulouse que Aix s’incline, la faute à un Nemanja Ilic (une nouvelle fois) impérial avec pas moins de 11 buts à son actif. Le Fenix prend réellement l’avantage à partir de la huitième minutes de la rencontre (4-5, 8′). Jef Lettens est bien présent dans sa cage et réalise plusieurs parades pour permettre à Toulouse de prendre un léger avantage de 3 buts (7-10, 15′). Malgré la superbe forme de son arrière droit espagnol Garciandia (8 buts), Aix accuse un retard de 4 buts avant la pause (14-18 MT). La deuxième reprend sur de meilleurs standards de la part du PAUC, qui ressert sa défense alors que Zaponsek réalise quelques parades (18-20, 37′). On dit souvent que les gardiens peuvent faire la différence… Alors que Jef Lettens culmine à 14 arrêts, Zaponsek pointe à la moitié de son homologue… Une différence qui aura son importance en fin de match. En effet, Aix rattrape son retard à la fin du moneytime, mais l’écart était trop grand pour pouvoir espérer partager les points, alors que le Fenix s’en sort bien malgré une fin de match compliquée (28-29 SF). Sans compter la défaite face au PSG, Toulouse semble enchaîner les belles performances avec plusieurs victoires et matchs nuls à leur actif. Les prochaines rencontres seront capitales pour pouvoir espérer une coupe d’Europe la saison prochaine, qui semblait pourtant loin il y a quelques semaines.

Julien Baudry

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Martial - le 9 mai 2021 à 00h17

    Quelle dégringolade d Aix. L effet Pardin en moins ce qui passait pour une belle réussite et un succès de Thierry Anti s avère de plus en plus une déception de jeu et se performance. Aix joue mal, n a pas d identité et voit ses individualités couler au fil des matchs à l image d un Accambray anecdotique et sorti après 20mn (sur une faute appréciée severement) ou Nicolas clair très en dessous de son niveau d hier

    • lelephant - le 10 mai 2021 à 09h33

      Effectivement, la dégringolade d'Aix correspond à la blessure de Pardin. C'est avec ce type d'exemple que l'on mesure l'importance, sinon la prédominance, d'avoir un excellent gardien pour s'assurer des résultats performants.
      L'EDF risque aussi d'y perdre beaucoup pour les JO.

  2. Manu - le 9 mai 2021 à 09h54

    Le président de Toulouse aurait du faire résigner gardent !
    Mais il connaît tellement peu le hand qu’il n’y a rien d’étonnant

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).