Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

N1 élite - J8

Bordeaux se détache, Frontignan impressionne !

, par Zorman

Frontignan Thau Handball (crédits : Serge Tabarracci)

Avec de beaux chocs au programme, Bordeaux s'est imposé du côté du PSG (32-37) et fait le break, avec la grosse défaite de Mulhouse à Frontignan (42-28) tandis qu'Annecy est surpris à domicile par Gonfreville (25-29). L'Élite Val d'Oise réalise un exploit non négligeable à Pau (30-32) tandis que Cournon et Saintes enchaînent tout deux sur une seconde victoire de suite.

Après 4 succès autoritaires de suite, les Alsaciens de Mulhouse-Rixheim se sont pris les pieds dans le tapis dans l'Hérault. À domicile, les joueurs de Frontignan n'ont eu aucune pitié face à un concurrent direct à la montée en Proligue. Le score se décante autour du quart d'heure de jeu, où les hommes de Renaud Boulanger vont parvenir à faire monter leur avance à 5 unités avant la pause, malgré l'exclusion définitive d'Anthony Laurens (19-14, 30'). Dans le second acte, les visiteurs comprendront que rien ne pouvait écarter le FTHB de la victoire, et l'écart enfle pour ne souffrir d'aucune discussion (42-28, 60'). Les locaux ont pu compter sur tous leurs hommes forts, avec un Kévin Mesnard impérial qui livre sa meilleure performance de la saison (16 arrêts), mais aussi un Lucas Pelegrin impeccable dans le jeu (7/8) et un Gaëtan Canton qui se montre une nouvelle fois chirurgical aux 7 mètres (8/10, dont 6 pénaltys). L'ASPTT Mulhouse-Rixheim tâchera de se remettre dans les bons rails en retrouvant sa salle la semaine prochaine, face à Annecy.

Lucas Pelegrin, Frontignan (crédits : Serge Tabarracci)

Bordeaux fait le break en tête du classement

Grand favori de cette poule, le Bordeaux Bruges-Lormont réalise la bonne opération de la soirée avec une victoire solide du côté du PSG. Malgré un Valentin Bzdynga une nouvelle fois efficace (9 buts dont 5 pénaltys), les joueurs de la capitale ne peuvent empêcher leurs adversaires de se détacher dans le dernier quart d'heure de jeu. Et au-delà de la partition impeccable du capitaine Xavier Moreau (13/17), qui déloge l'ailier parisien de la plus haute place du classement des buteurs, on soulignera le match grandiose de l'ex-Montpelliérain Paul-Louis Guiraudou en pivot (10/11). Paris compte ainsi sa 4ème défaite de suite avant un derby face à l'Élite Val d'Oise.

Les hommes de Safwann Khoudar se montrent justement en grande forme, et n'ont jusqu'ici concédé que deux défaites, à Annecy et face à Bordeaux. Et leur prestation de la semaine n'est pas à négliger, avec un succès dans la forteresse de Pau Nousty, inviolée depuis février 2020 et une défaite face à Angers (20-22). Les locaux entrent bien dans leur match avec un Adjiri Corcher en forme (7/8) et l'écart monte même jusqu'à +6 (13-7, 20'). Mais les visiteurs, portés par un Romaric Biglietti en forme sur la fin de mi-temps reviennent (15-13, 30'). Auteur de 7 buts en à peine plus d'une mi-temps, Biglietti va toutefois rapidement écoper d'un carton rouge qui ne décourage pas les siens. Avec un Lucas Meyffret (7/8) en forme et un Djeuki NKuingoua (17 arrêts) bien décider à conforter sa première place au classement des meilleurs gardiens de la poule, les Franciliens tiennent une bataille serrée pour ne se détacher que dans le money time (27-27, 54' ; 30-32, 60').

Romaric Biglietti, Élite Val d'Oise (crédits : TH.Photographie)

Gonfreville se relance en Haute-Savoie

Surpris à domicile la semaine passée par Saintes, les Normands de Gonfreville ont su se relancer de la meilleure des manières à Annecy. Pas forcément favoris, les hommes d'Ibrahima Diallo collent aux basques des locaux pendant toute la première période, avant de mettre un coup de collier en début de deuxième pour prendre les devants grâce à ses trois hommes forts du soir : Pierre Fitte-Duval (6/6), Matthieu Diaz et Lassana Niakate (5 buts chacun). Les débats restent serrés jusqu'aux 5 dernières minutes où les visiteurs parviennent à faire la différence (23-24, 55' ; 25-29, 60'). Dans ce championnat homogène, Gonfreville l'Orcher, 8ème, n'est qu'à 3 points du podium et ne compte pas passer à côté de la réception de Dreux-Vernouillet la semaine prochaine.

Et justement, les Euréliens sont toujours à la peine dans cette poule élite. À domicile, l'US Dreux-Vernouillet a du condéder la défaite face à une équipe de Saintes en forme, qui confirme son succès de la semaine passée. Malgré les 17 arrêts de leurs gardiens, les locaux voient leur adversaire prendre 5 buts d'avance à la pause et butent sur un bon Maximiliano Soliani. L'écart ne sera pas rattrapé et les hommes de Yannick Verdier gèrent leur second acte pour s'imposer (22-26, 60').

Valentin Bzdynga, Paris Saint-Germain (crédits : Handshoot)

Cournon confirme à l'extérieur

Après Saintes, Cournon d'Auvergne s'offre sa seconde victoire à l'extérieur de la saison du côté de Poitiers. Les Auvergnats sont les premiers à créer l'écart avec un bon début de match de l'ailier droit Fabien Bocanegro (5 buts). L'écart monte jusqu'à 5 unités mais les Griffons limitent la casse à la pause (11-14, 30'). Mais dans le second acte, le jeune Enzo Pelissier va totalement fermer la boutique pour terminer la rencontre avec 19 arrêts. Et avec des Adrien Canoine et Maxime Bouquet toujours présents à la marque, cela laisse peu d'espoirs pour les locaux qui s'inclinent logiquement (24-28, 60'). Après 8 journées, Poitiers comme Vernouillet prennent un gros coup sur la tête en encaissant des défaites face à des concurrents directs dans le bas de tableau. Les deux formations n'ont toujours qu'une victoire au compteur tandis que leurs adversaires, directement devant eux au classement, se sont chacun offert leur troisième.

Retrouvez le classement et tous les résultats de la N1 élite sur l'espace Résultats !

Antoine Piollat

Prochain match TV

Toulon Métropole Var HB

17:30

Sam. 24 Fév.

OGC Nice Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jpf_hb
jpf_hb
2 années il y a

Cette défaite de Mulhosue va surement couter cher dans la course à la montée. Elle laisse Bordeaux et son gros projet seul en tête !

cochonne
cochonne
2 années il y a
Répondre à  jpf_hb

Bonjour jpf_hb
Le budget mulhousien avoisinait aux dernières nouvelles les 600000 €, en cas de montée il en faudrait 300000 de plus.
C'est jouable mais Mulhouse monterait alors avec le plus petit budget de Proligue et le maintient serait bien compliqué.
Je pense qu'il vaudrait mieux patienter encore une annėe ou deux pour consolider le budget et å Mulhouse on sait l'importance d'un budget bien consolidé, on a connu la confusion entre vitesse et précipitation dans un temps pas si lointain avec la chute du MHSA.

jpf_hb
jpf_hb
2 années il y a
Répondre à  cochonne

Oui c'est sur, je préfère voire Mulhouse se consolider en N1 Elite plutôt que 3 clubs alsaciens ridicules en D2…
En attendant la réserve de Sélestat est première dans sa poule de N1. Pourrait-elle bénéficier d'une WC pour la N1 Elite l'an prochain comme le PSG2 cette année ?

cochonne
cochonne
2 années il y a
Répondre à  jpf_hb

Bonjour
Idėalement, pour réhausser le niveau, les premiers des poules 2,3,4,5 devraient être versės dans la poule "ėlite" la saison suivante mais sans possibilité de monter en Proligue…ça ressemblerait alors bigrement å une D3.

Sisi
Sisi
2 années il y a

Là où Lauriere et Naffrichoux ont échoué d’autres s’imposent et c’est tant mieux

Philippe LAURIERE
Philippe LAURIERE
2 années il y a
Répondre à  Sisi

Sis quand on ne sait pas tout on se tait. Il faudrait peux être aussi arrêter de pourrir le fil avec tes remarques qui ne peuvent que nous regarder nous trois a priori. Et si le respect te parle fais en preuve vis a vis du travail de Handnews.
Je suis à ta disposition samedi prochain à AeC. Aussi, je pense qui vu que tu sembles me connaître que tu ne devrais pas avoir de problème pour avoir mes coordonnées.

Chantereyne
Chantereyne
2 années il y a

Il y a deux accessit …rien n est perdu pour Mulhouse …..et le championnat encore long ….

ChrisSV92
ChrisSV92
2 années il y a

Ce -14: est toutefois préjudiciable dans la lutte aux 3 VAP qui se dessine.
Le -1 de Bruges a Mulhouse en journée inaugurale peut se rattraper aisément et devrait l etre mais – 14 , c est autre chose .
Encore faut il aussi ne pas perdre de points en route sur les autres matchs,notamment Paris et Annecy voire Pau,et rester sérieux sur les autres .
Ce sont ces points perdus bêtement contre des dites équipés moins fortes qui se paient très chers,peut etre autant voire plus que les confrontations directes.
Possible que Paris Annecy voire Pau jouent un role d arbitre au gré de leur performances…
Perso je mets Bruges favori je les ai vu 2 fois c est très costaud ,Mulhouse que j ai vu aussi pas très loin….

ChrisSV92
ChrisSV92
2 années il y a

D ici la trêve on aura une première tendance Bruges va enchaîner Frontignan et Annecy,en cas de sans faute ils auront quand même la main,mais cette longue trêve va peut-être rebattre les cartes pour la deuxième partie de saison…ou pas !!!

Sylvain Dubois
Sylvain Dubois
2 années il y a

Tu n as même pas à répondre Philippe …Je ne sais pas qui c est mais forcément quelqu un qui d ignorant ou d aigri effectivement…Bravo et Merci a ts ceux qui ont donné, donnent et donneront à ce club, ce projet Bruges-Lormont-Bordeaux !

Sisi
Sisi
2 années il y a

Mr Dubois ignorant peut-être aigri sûrement pas juste réaliste sur le pipotage de l’un et l’incompétence de l’autre

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x