Qualifications Euro 2022 (M)

La Belgique renonce

Damian Kedziora (Belgique), contre la France le 17 juin 2017.

Adversaire de la France en éliminatoires de l’Euro 2022, la Belgique a informé l’EHF qu’elle renonçait à disputer ses rencontres de qualification. La France devra donc prendre le dessus seulement sur la Grèce pour se qualifier.

Les matchs de la Belgique dans les éliminatoires du groupe 1, prévus en mars et en avril, n’auront pas lieu. “C’est avec une certaine amertume que nous avons dû informer l’EHF que nous devrons renoncer aux qualifications prévues pour le championnat d’Europe en mars”, a annoncé Jean-François Hannosset, le président de la Fédération belge de handball. Dans un communiqué publié sur le site de la fédération, il explique que l’absence de matchs pour une grande partie de ses joueurs depuis maintenant plusieurs mois – une grande partie des joueurs évolue au niveau semi-professionnel, et le championnat en collaboration avec les Pays-Bas, la BENE-League, ne pourra se dérouler au mieux que sous un format réduit à partir de mi-mai – rend impossible toute préparation sans danger pour les joueurs. “Il aurait été irresponsable de préparer maintenant les garçons dans la précipitation et de leur faire jouer ces matches en mars sans aucune compétition. Le risque qu’ils y subissent de graves blessures et que leurs clubs en subissent également les dommages et conséquences est trop grand”, ajoute Hannosset. La décision a été prise en concertation avec les joueurs et le staff. La Belgique avait demandé le report de ses premiers matchs de qualification, dont celui contre la France prévu à Chambéry le 5 novembre dernier, et n’avait donc pas encore entamé sa campagne.

La France jouera sa qualification contre la Grèce

La conséquence pour les Red Wolves est qu’ils n’échapperont pas au premier tour de qualification pour l’Euro 2024, qui se jouera en janvier 2022. Le staff belge, après avoir clarifié la situation avec l’EHF pour ces éliminatoires, peut désormais se concentrer sur la qualification pour le championnat du monde 2023, et espère pouvoir réunir les joueurs en mai pour préparer cette campagne, qui débutera début novembre. Pour leurs adversaires, dont la France, ce renoncement a pour conséquence un allègement du calendrier, délesté de deux matchs. Après leur défaite et leur nul contre la Serbie en janvier, les Bleus ne doivent plus que prendre le dessus sur la Grèce dans leurs deux derniers matchs de qualification, prévus le 27 avril et le 2 mai prochains. La Serbie, quant à elle, est désormais officiellement qualifiée pour la compétition, organisée par la Hongrie et la Slovaquie.

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Caramel - le 6 février 2021 à 11h16

    Du coup un allègement du calendrier pour l’EDF….

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).