Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Starligue

Paris tranquille, Créteil au forceps

, par Schmid

Fin de journée de Starligue ! Alors que le duel provençal entre Aix et Istres a été reporté, on a tout de même eu droit à deux matchs ce dimanche. Si Paris n'a pas fait de quartier face à Chambéry, le duel entre Créteil et Toulouse fut (beaucoup) plus haletant. 

Paris démarre tranquille

Chambéry démarre sur les chapeaux de roues, alors que la défense parisienne ne s'est pas encore réveillée (4-5, 6'). Après une première perte de balle, Elohim Prandi va ensuite ajuster la mire, pour donner à Paris l'avantage pour la première fois de la rencontre (7-6, 10'). Chambéry, qui perd au passage Grigoras va peu à peu perdre son élan du début de match, en faveur de Paris (12-10, 21'). Portner n'est pas vraiment dans la rencontre, et l'entrée de Julien Meyer (11 arrêts, 34%) fait globalement du bien, mais l'écart se fait, doucement (18-14 MT).

En deuxième période, le Paris Saint Germain a monté en gamme dans le secteur défensif, empêchant toutes offensives chambériennes pendant presque 10 minutes ! (25-15, 39'). Le match continue sur cette lancée jusqu'au bout, avec un Paris dominateur, face à des chambériens sans gauchers sur la base arrière (34-23 SF).

Le PSG s'est permis une revue d'effectif, faisant rentrer tout son effectif, notamment à nouveau Matthieu Grébille sur un poste d'arrière gauche. Avec les échéances de fin de saison qui approchent à grand pas, ces rotations sont plus que bienvenues.

Créteil l'emporte en forceps contre Toulouse

Créteil a montré de bien belles choses face à Toulouse ! Les deux gardiens de l'USC ont tenu leur équipe à bout de bras (13 arrêts sur 37 tirs, 35%), face à une équipe européenne qui plus est. Et c'est bel et bien Créteil qui a glané les points, avec une très belle performance défensive. Cette fois Toulouse ne parvient pas à repasser devant et s'imposer dans les ultimes instants malgré 10 buts de Nemanja Ilic, une victoire qui fait beaucoup de bien aux cristoliens.

Si le Fenix fait le meilleur départ dans cette rencontre (1-3, 6'), Sissoko donne l'avantage à son équipe après plusieurs arrêts de Soyez et quelques pertes de balles toulousaines (5-4, 13'). Grâce notamment à sa défense, Créteil va légèrement creuser l'écart avant la pause (14-10 MT). La deuxième période est plus timorée pour les locaux, alors que Toulouse recolle assez rapidement (15-14, 36'). Les deux équipes vont ensuite être au coude à coude, Toulouse va même prendre deux buts d'écarts sur un tir de Maxime Gilbert (19-21, 49'). La fin de match tourne cependant en faveur de Créteil qui l'emporte, malgré une dernière réalisation de N'Tanzi (25-24 SF).

En effet, après 3 défaites avec des faibles écarts, la victoire face à Chartres semble avoir relancé Créteil, qui sort de la zone de relégation.

Tous les résultats de la J21 et classement de Starligue

Julien Baudry

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
rkj4
rkj4
3 années il y a

Sans être merveilleux, Paris gagne et mine de rien, impressionne. Ça donne vraiment envie de voir tous les joueurs à leur meilleur niveau à peu près en même temps et sur l'ensemble d'un match. Aujourd'hui, ça n'en valait pas la peine mais il y aura des matchs européens où on les attend.

Revoir Grébille jouer arrière, ça fait forcément plaisir. Parce qu'en tant qu'ailier, il y en a pas mal qui sont devant lui alors qu'on a tous de merveilleux souvenirs de l'époque où il planait très haut au-dessus des défenses (je me rappelle par exemple d'un sacré match à Veszprem). Certes, il parait encore emprunté, lent et peu en confiance, mais il tire 3 fois et nous fait… 3 poteaux. Moi je dis que c'est encourageant et j'ai envie que Gonzales l'envoie encore là où il pourrait être utile — sachant que Nahi et Keita sont des ailiers bien plus habiles que lui. Sinon, c'est quand même 1/6 aujourd'hui.

Je me pose aussi de plus en plus de questions sur Remili (et je n'évoque même pas pas ses prestations de demi-centre) : au tir, en 2021, ça devient un peu pathétique (1/9 cet aprèm) ; par contre, c'est un passeur très fin et ses passes décisives ont été encore nombreuses. Je pense que s'il cessait d'être systématiquement sélectionné en EdF, ça l'aiderait peut-être à se remettre à l'endroit, réfléchir sur lui-même, ses points forts, son apport, ce genre de chose. Parce qu'à la base, quel joueur !

Et bien sûr, très content pour Créteil. On dirait qu'ils ont décoincé un truc ces jours-ci.

link
link
3 années il y a
Répondre à  rkj4

Bonjour,
Je vous trouve très dur concernant Rémili. Il a certes fait un mauvais match aujourd’hui mais ces stats en LNH en 2021 restent bonnes : 5/8 contre Ivry, 2/4 contre Istres, 5/7 contre Chartres, 4/6 contre Créteil.

rkj4
rkj4
3 années il y a
Répondre à  link

… Peut-être parce qu'on l'a connu tellement irrésistible.
Et que le pedigree des 4 équipes que tu cites n'est pas non plus le plus redoutable.

Avik
Avik
3 années il y a
Répondre à  rkj4

3/3 contre Celje, 6/6 contre Elverum, 4/9 contre Flensburg, 4/5 contre Kielce, 4/9 contre Brest en LDC en 2021.
Ses stats 2021 n’ont rien de pathétique je trouve…

On rappellera par ailleurs qu’il est toujours le 3e meilleur buteur sur tirs en LNH et meilleur buteur parisien sur tirs en LDC.

rkj4
rkj4
3 années il y a
Répondre à  Avik

D'abord, je suis content que Remili soit défendu par certains, car d'autres l'attaquent régulièrement avec une certaine violence; et même une violence certaine.
Ce n'est pas mon cas, ni mon souhait, car j'aime beaucoup ce joueur que je suis depuis son éclosion à Créteil. J'avoue, je n'avais pas consulté les dernières stats avant d'écrire ce que j'ai écrit et j'aurais dû, sans doute. Par contre je regarde beaucoup de matchs de Paris (et de l'EdF) et je suis régulièrement frappé par une forme de confiance excessive en lui-même qui, sur le terrain, ressemble à de la désinvolture et qui se révèle par des tirs pris trop souvent n'importe comment — ce qui explique qu'il en loupe davantage que par le passé.
Alors oui, il est encore performant, mais quand même moins qu'il ne le fut il y a quelques saisons. Je trouve qu'il pèse moins sur les matchs du Psg et, en EdF, je n'en parle même pas. Et si quelqu'un déniche des stats qui démontrent le contraires et bien… je la fermerai. Bon lundi !

Philippemhb
Philippemhb
3 années il y a
Répondre à  rkj4

Moi j'aime bien Remili et ce, depuis toujours.
Il est un peu dans le dur en ce moment (il n'est pas le seul en EDF) mais j'espère que ce sera passager.
Richardson, chez nous, a traversé un période pas terrible qui semble prendre fin.
En fait, peu de joueurs ont cette qualité ENORME, d'être réguliers (Nemanja Ilic, Valentin Porte, Mortem Vium, Kornel Nagy, Raphaël Caucheteux, Ludo,……..)
Ça ne doit pas être évident d'être au top en continu…..

Poursur
Poursur
3 années il y a
Répondre à  rkj4

Depuis quand constates-tu que Remili pèse moins sur le jeu du PSG et de l'EDF? Depuis la blessure de Karabatic ou avant? Car l'absence de Karabatic joue peut-être dans le fait qu'il soit un peu plus "emprunté".

rkj4
rkj4
3 années il y a
Répondre à  Poursur

Pas faux.
Je le sens bien plus à son aise quand il se concentre sur son jeu plutôt que de jouer au meneur d'hommes ou au leader tactique. Ce genre de responsabilités, ça le déconcentre.
Alors oui, s'il a un gars puissant et expérimenté à ses côtés, ça doit le rassurer et le calmer.

cochonne
cochonne
3 années il y a

Bonjour
Ayant un peu de temps j'ai regardé le direct entre Créteil et Toulouse hier sur LNH.fr
Félicitation aux Cristoliens pour leur victoire mais alors Toulouse…
Quel jeu laborieux, à chaque fois qu'ils ont eu l'occasion d'emballer le jeu sur contre attaque aprés un arrèt de leur gardien ou une perte de balle de l'adversaire ils on temporisé pour poser une attaque placée souvent couronnée par une perte de balle ou un arrêt du gardien de Créteil alors que les ailiers si bons dans cette équipe étaient sur orbite.
Et'quelle défense laborieuse avec des trous béants ou quelquefois le défenseur se muait en spectateur.
C'est bien simple, on aurait dit une équipe qui ne voulait pas gagner et qui faisait tout pour ça.

Philippemhb
Philippemhb
3 années il y a

Concernant Toulouse, je suis étonné de la faible faculté des dirigeants de cette équipe a conserver les nombreux très bon joueurs passés du côté de la ville rose.
Ils engagent puis perdent au bout de quelques mois Luc Steins sans même conserver N'tanzi…..
Reste une énigme…..la longévité d'Ilic en Haute Garonne. Ce joueur est exceptionnel!!!!
Son frère a l'air pas mal aussi….

cochonne
cochonne
3 années il y a
Répondre à  Philippemhb

Bonjour
Je pense que Toulouse a beaucoup de partenaires qui souffrent peut-être plus qu'ailleurs de la crise vu le rapport a l'aéronautique de la ville et que les finances du club ne se portent pas bien ce qui peut expliquer ce que vous avancez mais ça n'explique pas le non match d'hier disputé avec le frein a main serré.

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x