Starligue

Paris tranquille, Créteil au forceps

Fin de journée de Starligue ! Alors que le duel provençal entre Aix et Istres a été reporté, on a tout de même eu droit à deux matchs ce dimanche. Si Paris n’a pas fait de quartier face à Chambéry, le duel entre Créteil et Toulouse fut (beaucoup) plus haletant. 

Paris démarre tranquille

Chambéry démarre sur les chapeaux de roues, alors que la défense parisienne ne s’est pas encore réveillée (4-5, 6′). Après une première perte de balle, Elohim Prandi va ensuite ajuster la mire, pour donner à Paris l’avantage pour la première fois de la rencontre (7-6, 10′). Chambéry, qui perd au passage Grigoras va peu à peu perdre son élan du début de match, en faveur de Paris (12-10, 21′). Portner n’est pas vraiment dans la rencontre, et l’entrée de Julien Meyer (11 arrêts, 34%) fait globalement du bien, mais l’écart se fait, doucement (18-14 MT).

En deuxième période, le Paris Saint Germain a monté en gamme dans le secteur défensif, empêchant toutes offensives chambériennes pendant presque 10 minutes ! (25-15, 39′). Le match continue sur cette lancée jusqu’au bout, avec un Paris dominateur, face à des chambériens sans gauchers sur la base arrière (34-23 SF).

Le PSG s’est permis une revue d’effectif, faisant rentrer tout son effectif, notamment à nouveau Matthieu Grébille sur un poste d’arrière gauche. Avec les échéances de fin de saison qui approchent à grand pas, ces rotations sont plus que bienvenues.

Créteil l’emporte en forceps contre Toulouse

Créteil a montré de bien belles choses face à Toulouse ! Les deux gardiens de l’USC ont tenu leur équipe à bout de bras (13 arrêts sur 37 tirs, 35%), face à une équipe européenne qui plus est. Et c’est bel et bien Créteil qui a glané les points, avec une très belle performance défensive. Cette fois Toulouse ne parvient pas à repasser devant et s’imposer dans les ultimes instants malgré 10 buts de Nemanja Ilic, une victoire qui fait beaucoup de bien aux cristoliens.

Si le Fenix fait le meilleur départ dans cette rencontre (1-3, 6′), Sissoko donne l’avantage à son équipe après plusieurs arrêts de Soyez et quelques pertes de balles toulousaines (5-4, 13′). Grâce notamment à sa défense, Créteil va légèrement creuser l’écart avant la pause (14-10 MT). La deuxième période est plus timorée pour les locaux, alors que Toulouse recolle assez rapidement (15-14, 36′). Les deux équipes vont ensuite être au coude à coude, Toulouse va même prendre deux buts d’écarts sur un tir de Maxime Gilbert (19-21, 49′). La fin de match tourne cependant en faveur de Créteil qui l’emporte, malgré une dernière réalisation de N’Tanzi (25-24 SF).

En effet, après 3 défaites avec des faibles écarts, la victoire face à Chartres semble avoir relancé Créteil, qui sort de la zone de relégation.

Tous les résultats de la J21 et classement de Starligue

Julien Baudry

12 CommentairesPoster un commentaire

  1. rkj4 - le 4 avril 2021 à 20h12

    Sans être merveilleux, Paris gagne et mine de rien, impressionne. Ça donne vraiment envie de voir tous les joueurs à leur meilleur niveau à peu près en même temps et sur l'ensemble d'un match. Aujourd'hui, ça n'en valait pas la peine mais il y aura des matchs européens où on les attend.

    Revoir Grébille jouer arrière, ça fait forcément plaisir. Parce qu'en tant qu'ailier, il y en a pas mal qui sont devant lui alors qu'on a tous de merveilleux souvenirs de l'époque où il planait très haut au-dessus des défenses (je me rappelle par exemple d'un sacré match à Veszprem). Certes, il parait encore emprunté, lent et peu en confiance, mais il tire 3 fois et nous fait… 3 poteaux. Moi je dis que c'est encourageant et j'ai envie que Gonzales l'envoie encore là où il pourrait être utile — sachant que Nahi et Keita sont des ailiers bien plus habiles que lui. Sinon, c'est quand même 1/6 aujourd'hui.

    Je me pose aussi de plus en plus de questions sur Remili (et je n'évoque même pas pas ses prestations de demi-centre) : au tir, en 2021, ça devient un peu pathétique (1/9 cet aprèm) ; par contre, c'est un passeur très fin et ses passes décisives ont été encore nombreuses. Je pense que s'il cessait d'être systématiquement sélectionné en EdF, ça l'aiderait peut-être à se remettre à l'endroit, réfléchir sur lui-même, ses points forts, son apport, ce genre de chose. Parce qu'à la base, quel joueur !

    Et bien sûr, très content pour Créteil. On dirait qu'ils ont décoincé un truc ces jours-ci.

    • link - le 4 avril 2021 à 21h22

      Bonjour,
      Je vous trouve très dur concernant Rémili. Il a certes fait un mauvais match aujourd’hui mais ces stats en LNH en 2021 restent bonnes : 5/8 contre Ivry, 2/4 contre Istres, 5/7 contre Chartres, 4/6 contre Créteil.

      • rkj4 - le 4 avril 2021 à 23h02

        … Peut-être parce qu'on l'a connu tellement irrésistible.
        Et que le pedigree des 4 équipes que tu cites n'est pas non plus le plus redoutable.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).