Starligue

[Série Data 3/7] Qui est le meilleur demi-centre selon les stats avancées ?

LSL J2 Ivry-Saint-Raphaël du 02 oct 2020

Comme détaillé dans l’article introductif de la série, Data7&Match a calculé un indice de performance individuelle pour chaque joueur lors de chaque match de cette saison de Starligue. En comparant les moyennes de chacun, un classement objectif peut être réalisé à chaque poste. Après le côté gauche, on étudie aujourd’hui un des postes les plus complets : les demi-centre.

Passeur, buteur, chef d’orchestre offensif mais parfois également défenseur, le demi-centre moderne doit avoir une palette très large pour briller. Cette saison de Starligue aura mis à l’honneur les demi-centre avec notamment la belle réussite de Luc Steins à Paris, élu meilleur joueur de la saison. Mais d’autres meneurs de jeu ont réalisé de belles performances, chacun dans leur style, certains organisant plus le jeu, d’autres étant plus buteurs ou d’autres encore bons défenseurs. Qui sont les meilleurs selon l’IPI ?

STEINS, EVIDEMMENT…

En comptabilisant en attaque les buts mais également les dernières passes menant à un but (ou passes décisives), l’IPI permet de mettre en lumière le rôle de passeur, souvent laissé de côté par les statistiques “classiques” au handball. Les fautes obtenues provoquant un jet de 7 mètres ou une exclusion de l’adversaire sont également comptabilisés (cf article introductif de la série). Lorsque l’on a dit tout ça, il ne semble pas étonnant de voir Luc Steins nettement en tête devant tout le monde. A Paris, le demi-centre de 26 ans a très bien su jouer pour ses coéquipiers (143 passes décisives en 16 matchs !!) mais également saisi les opportunités pour marquer (58 buts à 83 % de réussite).

Défensivement, alors qu’il était en difficulté à Toulouse (voir plus bas), le Hollandais a su trouver plus facilement sa place au sein de la très grosse défense parisienne. Il a ainsi réussi à faire 9 interceptions. Pour autant, il arrive très loin derrière le champion de l’interception : Vanja Ilic avec 30 interceptions, meilleur ailier gauche selon l’IPI.

DU TALENT A LA MENE EN BAS DE CLASSEMENT

Derrière Steins, les 3 meilleurs demi-centre ont lutté toute la saison avec leur club pour le maintien. Le médaillé d’argent est Léo Martinez qui a réalisé une saison magnifique avec Ivry, malheureusement ponctuée par une blessure et la relégation. Avant cela, Martinez était au four et au moulin avec les Rouge et Noir : 67 buts et 165 passes décisives (3e meilleur total derrière Gilbert et Remili) en attaque, et une activité défensive intéressante avec 15 interceptions par exemple.

Romain Briffe et Boïba Sissoko ont également réussi leur saison. L’ancien Chambérien a semblé revivre en revenant à Rennes. Patron offensif de Cesson (70 buts, 153 passes décisives), Briffe s’est également donné en défense avec une belle activité (IPI moyen de 106,8). Sissoko a été un peu meilleur en attaque que son homologue breton (125,6 contre 125,3) mais moins actif ou en réussite défensivement. Son cas était un peu problématique car il a également pu jouer à l’aile, mais ayant mené le jeu de l’US Créteil majoritairement, nous l’avons catégorisé en demi-centre. Cela lui réussit quand même puisqu’il intègre le top 5 à la 4e place.

Nicolas Claire arrive à la 5e place, principalement grâce à un bon score défensif (108,8). Pas nécessairement dans le combat au poste de numéro 2, l’international français a su faire parler sa ruse pour récupérer quelques ballons sur des interceptions ou en obtenant des passages en force (il est le 4e à ce classement).

 

Dans la deuxième partie du top 10, on retrouve les expérimentés Simonet (6e),Gilbert (7e) et Sarmiento (8e). Le Toulousain, meilleur passeur du championnat (199 passes décisives) présente un profil plus défensif que la moyenne. Aux 9e et 10e place, on regrettera les blessures de Nyateu et Ovnicek qui présentent un profil assez similaire.

ET LE BOSS DANS TOUT CA ?

Nikola Karabatic ne fait pas partie du top 5 car il n'a joué que 8 matchs et que la limite était fixée à 15. Heureusement pour les autres car l'aîné des Karabatic a réalisé quelques parties impressionnantes en début de saison (Aix, Toulouse). Ses matchs après son retour de blessure ont également été assez convaincants statistiquement. Il obtient par exemple un IPI de 149 pour son grand retour face à Saint-Raphaël, soit le 4e meilleur score du match (derrière Remili, Sole Sala et Paschal). Bref, Nikola Karabatic apparaît comme l'un des plus complets en Starligue à son poste. A 37 ans, après une rupture des ligaments croisés et à un mois des JO, un jeu encore aussi complet est à la fois stupéfiant et prometteur pour dans un mois.

 

Tristan Paloc - Data7&Match

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. leFnake - le 28 juin 2021 à 19h03

    A la vue de ces IPI, on peut pas dire qu'il est garanti qu'une EDF conduite par Minne soit nettement meilleure

  2. Philippemhb - le 28 juin 2021 à 19h25

    Ces résultats prouvent bien a quel point le sport et la mathématique font mauvais ménage….
    Faute d'actualité plus excitante, ça fait des articles….
    Si Leo Martinez (qui est un bon demi-dentre) était si performant que l'indiquent ces chiffres, il y a longtemps qu'il évoluerait ailleurs que dans un club qui lutte pour rester au plus haut niveau, sans succés d'ailleurs…

    • BluePhoque34 - le 28 juin 2021 à 20h15

      Tous les sports qui en ont les moyens (foot, basket, rugby,…) ont investi massivement dans la collecte et le traitement des données. Donc je crois que votre constat est un peu biaisé. Sans doute n’aimez vous pas ou ne comprenez-vous pas les stats, mais de là à statuer qu’elles sont forcément inutiles dans le sport, c’est un peu fort !

      Quant à vos commentaires sur Leo Martinez, ils sont regrettables. Tout d’abord d’un point de vue de respect vis à vis du joueur et du club d’Ivry.
      D’autre part car bien des joueurs jouent d’abord dans des clubs moins huppés et après s’être révélés, passent des caps. Linus Persson d’Ivry jouera par exemple à Nantes l’an prochain.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).