Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Starligue

[Série Data 6/7] Qui est le meilleur pivot selon les stats avancées ?

, par Balic

Hugo Kamtchop-Baril (Cesson-Rennes Metropole HB)

Comme détaillé dans l’article introductif de la série, Data7&Match a calculé un indice de performance individuelle pour chaque joueur lors de chaque match de cette saison de Starligue. En comparant les moyennes de chacun, un classement objectif peut être réalisé à chaque poste. Aujourd'hui on rentre dans les 9 mètres pour se frotter aux pivots !

Ils sont pour la plupart au four et au moulin, constamment au cœur des combats en attaque, comme en défense. L'activité des pivots est très intense et l'indice de performance individuelle tel qu'il est calculé n'intègre surement pas assez de facteurs pour parfaitement refléter le niveau de ces combattants. Pour autant, en se focalisant principalement sur les tirs en attaque et sur l'activité défensive (neutralisation, sanctions, interceptions...), l'IPI donne un classement intéressant à analyser. Qui est le meilleur ?

PECHMALBEC LE PLUS COMPLET

Le Nantais Dragan Pechmalbec arrive donc en tête du classement. Il est un peu moins performant en attaque que ses collègues du top 5 mais fait clairement la différence grâce à ses performances défensives impressionnantes. Le néo-international serbe cumule ainsi 23 interceptions (seul Vanja Ilic fait mieux avec 30), 108 neutralisations pour "seulement" 13 exclusions temporaires. Pechmalbec s'impose ainsi comme l'un des meilleurs défenseurs du championnat, avec Adrien Dipanda et surtout Karl Konan qui a le meilleur IPI défensif. Offensivement, la saison du pivot nantais est également une réussite avec 84 buts. Il présente cependant un IPI moins élevé que d'autres en raison d'un pourcentage de réussite de 69 %, plus faible qu'un certain nombre de pivots.

  !function(){"use strict";window.addEventListener("message",(function(e){if(void 0!==e.data["datawrapper-height"]){var t=document.querySelectorAll("iframe");for(var a in e.data["datawrapper-height"])for(var r=0;r<t.length;r++){if(t[r].contentWindow===e.source)t[r].style.height=e.data["datawrapper-height"][a]+"px"}}}))}();

PRIME A L'ATTAQUE DANS LE TOP 5

Le reste du top 5 est occupé par des pivots dont l'IPI offensif est très élevé. On y retrouve avec plaisir 3 Français dont le pivot de Cesson-Rennes Hugo Kamtchop-Baril. L'international jeunes français (génération 96 de Fabregas et... Pechmalbec) a réalisé une superbe saison en Bretagne. Il faut dire que les manieurs de ballon sur la base arrière des Irréductibles ont réussi souvent à trouver leur pivot : 22 passes de Briffe, 19 de Villeminot, 11 de Mengon. Le jeu rennais, très orienté vers Kamtchop-Baril, lui permet ainsi de finir meilleur buteur parmi les pivots avec 104 réalisations et un joli taux de réussite de 76 %.

Derrière, Karabatic, Marescot et Syprzak se distinguent également par leur IPI offensif. Le géant polonais a des statistiques quasiment incroyables en termes de réussite : il tourne à 82 % de réussite depuis son arrivée dans la capitale en 2019 (102 buts cette saison, à 81 %). Le cadet de la fratrie Karabatic est encore plus impressionnant en attaque cette saison avec 87 % de réussite mais également assez solide défensivement (IPI de 104,5). Enfin Johannes Marescot a, un peu à l'image de Kamtchop-Baril, su faire fructifier les offrandes de sa base arrière. Le trio Sarmiento-Gayduchenko-Dipanda a ainsi offert à l'ancien Chambérien 60 caviars (sur 103 buts).

MONAR DEJA BIEN PLACÉ, BORGES ABSENT

A tout juste 20 ans, Théo Monar aurait presque pu figurer dans le top 5 des pivots selon l'IPI. 61 buts à 77 % de réussite et une activité défensive intéressante avec 51 neutralisations pour seulement 8 exclusions, le Nantais a présenté de belles promesses en Starligue.

A Montpellier, Alexis Borges est passé en coup de vent et n'a pas réalisé une grande saison selon l'IPI. Il ne figure ainsi pas dans les 20 meilleurs pivots selon l'indicateur. Avec 110,5 en IPI offensif, son activité en attaque était plutôt intéressante (il se situerait sur la même colonne que Simon Ooms sur le graphique). C'est plus défensivement que son score lui a été préjudiciable pour faire partie du top 20 (et apparaître sur le graphique). Avec seulement 100,6 d'IPI défensif, Borges perd nécessairement des places au classement, pénalisé notamment par ses 14 exclusions temporaires. Il est finalement 23e du classement des pivots selon l'IPI, juste derrière Marouane Chouiref.

 

Tristan Paloc - Data7&Match

Prochain match TV

Montpellier HB

20:45

Mer. 24 Avr.

THW Kiel

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Swill
Swill
2 années il y a

HKB a fait une saison énorme mais comme Richert, Cardinale, Martinez entre autres, n’est pas regardé par le coatch expérimenté de l’EDF…

cochonne
cochonne
2 années il y a
Répondre à  Swill

Bonjour
Je suis d'accord avec vous que sur certains postes il y a une logique de sélection qui me dépasse un peu, mais'au'poste de pivot, à part un accident, je ne vois pas qui pourrait prendre la place de Fabregas et de Karabatic actuellement sauf a mettre un pivot dans les buts et un autre au poste de demi-centre.

Ben_BKR
Ben_BKR
2 années il y a

Autant sur les autres postes on peut discuter des critères, et de la diagonale, autant là l'écart est tellement perceptible sur le terrain et répercuté par ces stats entre Pechmalbec et tous les autres, même Monar

Swill
Swill
2 années il y a

Quel écart entre Pechmalbec et KB est criant ? Pourcentage tirs au but équivalent, plus de buts par match pour KB, et en défense le travail n’est pas le même à Nantes et à Cesson. Pour avoir suivi cette dernière, je maintiens mes propos. De plus Pechmalbec n’est hélas pas concerné pour l’EDF. Mais d’accord avec toi cochonne, juste j’ai été surpris qu’il n’y ait pas d’essai pour ceux que j’ai cité en stage.

LeFnake
LeFnake
2 années il y a
Répondre à  Swill

Une des raisons pour laquelle il n’y a pas eu d’essai pour ces joueurs tient largement au fait que GG n’a joué que des matchs officiels (Mondial, TQO et qualif Euro) depuis sa nomination… Pechmalbec était convoqué aux stages mais a préféré choisir la Serbie

Antinomique
Antinomique
2 années il y a

Si je comprends bien les facteurs pris en compte pour la notation des pivots sont le nombre de buts mis, le pourcentage de réussite au tir et les actions défensives, en ne prenant pas en compte le nombre et la qualité ni des bloc/écran ni des appels de balle. Je trouve que c'est assez douteux comme méthodologie.
Comme je trouve assez étrange de voir Pechmalbek tranquille premier du classement, alors qu'il a un classement offensif bien derrière les autres, et que sauf erreur de ma part, quand on parle de pivot, on parle d'un poste d'attaque.

Stationaute75
Stationaute75
2 années il y a
Répondre à  Antinomique

Mdrrr toi soit tu detestes les stats (Dans ce cas lis pas les articles ça a l’air de t’enerver), soit t’as un problème avec les mecs qui font ça (Dans ce cas là solution c’est l’octogone clairement).
Mais sinon ça fait 5 articles que je vois tes commentaires
de rageux et je pige pas. Les mecs détaillent toute leur méthodo, reconnaissent les limites (et forcément yen a) et toi tu la ramènes toujours avec tes vieux commentaires de réac’ ! Tu lis même pas les articles correctement puisque tu fais des critiques qu’ils se sont déjà fait à eux-mêmes. Bref, règle ton souci mon garçon.

OhHandy
OhHandy
2 années il y a
Répondre à  Stationaute75

pas mieux 🙂

Tolérance44
Tolérance44
2 années il y a

Ben B K R c’est le pseudo de GG sur le forum parce que ça explique juste pourquoi Dragan préfère jouer titulaire en Serbie que éternel remplaçant en France. Fabregas intouchable sans discussion derrière il y a match avec Tournat Pechmalbec pour LK. Mais GG a ses deux équipes celle de la 1ère mi-temps, celle de la 2ème quoiqu’il arrive…

9
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x