D2 F

Liquidation judiciaire pour le club de Fleury Loiret Handball

Karichma Ekoh (Fleury Loiret HB)

Faute d’avoir réussi à trouver des investisseurs pour renflouer les caisses du club, la structure professionnelle du club de Fleury Loiret Handball a été placé mercredi en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce d’Orléans mettant sur le carreau 16 salariés. Un einième club phare du handball féminin français rayé de la carte. 

Certains pourront dire que l’histoire se répète…et d’autres que c’est un scandale. Après les clubs de Nîmes, Mios, voilà venu qu’un nouveau club majeur dans l’histoire du handball féminin français disparaît. Les dirigeants de la structure professionnelle du club de Fleury Loiret Handball, pensionnaire de la 2ème Division française, ont entendu hier au tribunal d’Orléans la sentence tombée avec la mise en liquidation du club. Pressés depuis plusieurs mois de trouver environs 300 000 € pour renflouer les caisses du club, les dirigeants n’ont pas réussi à relever un dernier défi pour assurer l’existence du club champion de France 2015.

16 salariés vont être licenciés

Ce sont près de 16 salariés, dont 9 joueuses de l’effectif professionnel, qui vont être licenciés dans les prochains jours et donc devoir pour certaines retrouver un nouveau club ou une nouvelle situation professionnelle. La structure qui accueille le centre de formation, reconnue par la FFHB et la LFH, va être également être dissoute. La partie amateurs du club, avec notamment l’équipe réserve qui évolue en Nationale 1, va elle continuer à exister.

Néanmoins c’est un nouvel épisode très amer pour le handball français et féminin en particulier. Après les belles années vécues par le club avec l’apothéose de 2015 et la participation à la ligue des champions, le club est tout doucement tombé dans la partie basse du championnat…période marquée par le départ de l’emblématique président Gontier, sponsor également du club. Les nouveaux dirigeants n’ont peut-être pas réussi à anticiper le départ brutal du principal mécène du club et l’attrait sportif moins important. Malgré une dernière tentative de mobilisation auprès des collectivités locales, ce dernier match n’aura pas permis de sauver cette place forte du handball français.

Pub Espace Pronos LFH

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. Mécène - le 1 décembre 2022 à 19h29

    “Les nouveaux dirigeants n’ont peut-être pas réussi à anticiper le départ brutal du principal mécène du club”

    J’espère que du côté du PSG, ça prépare mieux cette éventualité !

  2. Juju Diego - le 1 décembre 2022 à 20h56

    Merci surtout aux querelles politiques et à la métropole qui a retourné sa veste … combien de subventions pour Saran ? Combien pour le basket en pro b? Et zéro pour un ex champion de de D1

    • Tribluchon - le 1 décembre 2022 à 21h30

      Quand on a suivi l affaire, on penche plus du cote du scandale dans cette affaire.
      Tres triste pour mon club

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).