EdF (M)

Un staff remanié, mais sans chamboulement


Après le test positif à la Covid-19 de Guillaume, c’est son habituel adjoint Erick Mathé qui prendra sa place sur le banc de l’équipe de France. Un remplacement, mais sans bouleversement.

Tout avait déjà été prévu. Que faire pour que le fonctionnement de l’équipe de France soit le moins altéré possible en cas de mise à l’écart forcée d’un des membres de son staff ? “On avait réfléchi aux remplaçants potentiels et identifié une personne ressource pour tous les membres du staff” expliquait hier, lors du point presse Guillaume Gille. En tant qu’entraineur numéro 1, son remplaçant naturel était évidemment Erick Mathé, son adjoint depuis deux ans, et qui prendra le relais dès ce soir face à l’Islande.

Le duo partage presque tout, repas compris, et à les entendre, le fait que Guillaume Gille soit enfermé dans une chambre d’hôtel ne changera pas drastiquement leur fonctionnement. “On s’appelle tout le temps, on est tout le temps en visio, c’est juste qu’il n’a pas le droit d’être opérationnel sur le terrain. C’est toujours Gino l’entraineur, je ne suis que son remplaçant opérationnel temporaire” explique Erick Mathé.

Hier, c’est accompagné de Vincent Griveau, l’habituel analyste vidéo tricolore, qu’il a animé la séance, dans un glissement de tâche dont tout le monde s’accommode. Il faut dire que l’entrainement, Erick Mathé, c’est un peu son domaine. Numéro 1 à Chambéry depuis 2018, il était auparavant l’adjoint de Patrice Canayer à Montpellier après avoir roulé sa bosse à Poitiers, Besançon ou encore Bordeaux. “Guillaume sait que sur la partie entrainement pur, il peut compter sur moi” disait-il en début de préparation. C’est d’ailleurs à deux que le duo aux manettes de l’équipe de France anime quotidiennement les entrainements, mais aussi qu’ils débriefent les rencontres et préparent les différentes séances video.

Yohann Delattre, au contact du groupe depuis plusieurs mois

Erick Mathé pourrait bénéficier ce soir du renfort de Yohann Delattre. Celui qui est officiellement sélectionneur de l’équipe de France U21 a intégré depuis plusieurs mois la cellule des A. Ceci afin d’offrir un oeil différent, expert tout en étant un peu plus éloigné du groupe. De chez lui, avec son analyse extérieure, il offre un oeil différent au staff de l’équipe de France présent sur place. “L’idée n’est pas d’amener des bouleversements ou des complications, mais un enrichissement. Le fait d’être à distance permet de rester très factuel, sans interprétation, sans influence. Et ce même si, parfois, le parfum de comment vit un groupe peut apporter certaines explications. Être neutre peut enrichir leur travail” explique ce dernier sur le site de la FFHB.

C’est donc tout naturellement qu’Erick Mathé l’a appelé hier matin afin de venir lui filer un coup de main. La proximité de Delattre avec le groupe France, qu’il a cotoyé lors des derniers rassemblements, lui permettra d’être opérationnel immédiatement. Et si son test PCR à l’arrivée à Budapest s’avérait être négatif, il devrait même s’asseoir sur le banc de touche, pour laisser Vincent Griveau, l’habituel analyste vidéo, retourner occuper son poste habituel. “Yohann a plus l’habitude du terrain avec le groupe que Vincent. L’idéal serait de garder un fonctionnement au plus proche de celui qu’on a habituellement, avec Yohann sur le banc et Vincent à la vidéo” explique encore Mathé.

Et c’est évidemment en concertation avec Guillaume Gille qu’Erick Mathé préparera sa causerie. D’ordinaire le domaine du numéro 1, cette fois, “il y aura ce grain de sel un peu différent. Ce n’est pas le bout du monde mais une mobilisation un peu différente.” Voilà qui résumerait finalement bien la période que vit depuis hier l’équipe de France. Un peu différente de l’habitude, mais loin d’être un chamboulement complet.

France – Islande à 18h00, en direct sur beIN Sports 1 et TMC

Kevin Domas

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Majorette - le 22 janvier 2022 à 13h38

    Érick n’avait pas toutes les clefs du camion France, mais en détenait le porte-clefs. Pas d’inquiétude. Encouragements.

  2. Sasori9 - le 22 janvier 2022 à 14h06

    C'est une bonne chose. Allez les Bleus !

  3. Ymo34 - le 22 janvier 2022 à 14h52

    Cet article donne à voir le travail “souterrain” que fait un staff d’équipe nationale.

    Ce qui laisse penser que les sélectionneurs et autres conseillers techniques de forum sont très loin d’avoir toutes les données sur tel ou tel choix (type “pourquoi pas essayer Briet en défense ?” en pleine compétition)

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).