Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EL (M) - 1/4 aller

Nantes se saborde face à Magdeburg

, par Zorman

Jannick Green (SC Magdeburg)

À domicile, Nantes termine très mal sa rencontre et aura 3 buts à remonter à Magdeburg (25-28). Dans les autres matchs, Nexe a réalisé la surprise en prenant une vraie option sur GOG (32-27), tandis que Plock et Benfica ont assumé leurs statuts de favoris.

Dans une H Arena où le public a répondu présent, Nantes joue une grande partie de son avenir européen. En ce mardi soir, les hommes d'Alberto Entrerrios accueillent le SC Magdeburg, récemment vaincu en finale de Pokal par Kiel.

Une grosse assise défensive pour Nantes

Le début de la rencontre affiche un visage fermé, défensif. Emil Nielsen entre immédiatement dans sa rencontre et éteint Michael Damgaard avant même qu'il ne se soit allumé, et bâche Omar Magnusson sur pénalty. Forts de cette assise défensive, les flèches espagnoles Rivera et David Balaguer se régalent en attaque, d'autant plus que leurs arrières les mettent bien en position sur jeu placé (6-3, 12'). Cet écart de 3 unités, le H va parvenir à le tenir durant une grande partie du premier acte.

Valero Rivera (HBC Nantes)

Au quart d'heure de jeu, la double exclusion de Monar et Briet ouvre la porte à un retour allemand mais il n'en sera rien. Aymeric Minne, fraîchement entré, trouve la solution tandis que la défense tient toujours bon. Cette belle gestion des temps faible ne sera toutefois pas éternelle, et quelques passes forcées au pivot donnent des munitions aux hommes de Bennet Wiegert, et Christian O'Sullivan provoque le temps mort du H (10-9, 22').

Un temps mort salvateur, et Lucas de la Bretèche et Aymeric Minne composent bien pour reprendre un écart, tandis qu'Emil Nielsen arrête cette fois Kay Smits aux 7 mètres (12-10, 25'). En face, l'entrée de Jannick Green entre les poteaux va rebattre les cartes, et c'est notamment lui qui se trouve sur la route de Valero Rivera sur le dernier pénalty avant la pause (13-11, 30').

Omar Ingi Magnusson (SC Magdeburg)

Les signaux sont plutôt au vert donc, encore faut-il repartir sur les mêmes bases dans le second acte. Et dès le retour sur les parquets, Jannick Green prouve à son homologue qu'il n'y a pas qu'un Danois infranchissable ce soir. Les Nantais, impuissants, encaissent un 4-0 et voient leur adversaire leur passer devant pour la première fois de la rencontre (13-14, 35'). Le temps mort d'Entrerrios est salvateur, et Aymeric Minne marque une nouvelle fois dès son entrée. Le duel de gardiens continue de faire rage, et le Danois nantais reprend l'ascendant sur son compatriote, permettant à ses partenaires de retrouver des couleurs en attaque, sous l'impulsion de son demi-centre (19-16, 42').

Nantes gâche tout dans le dernier quart d'heure

Mais alors que la confiance semble retrouvée, le jeu offensif nantais va se déliter progressivement. Les pertes de balles se multiplient, des mauvaises passes anormalement nombreuses se succèdent, et le bon retour de Mike Jensen dans les cages de Magdeburg n'arrange pas les choses. Les gardiens et la défense cachent un temps le problème, mais le vent va tourner.

Mike Jensen (SC Magdeburg)

Les nombreux pénaltys sifflés pour les Allemands donnent le tournis au H qui s'agace, et plonge (20-18, 45' ; 20-22, 51'). Après deux échecs sur Jensen, c'est Valero Rivera qui ramène les siens à hauteur, et relance le public (24-24, 56'). Et à deux minutes du terme, malgré les flèches de Tim Hornke (4/5), les Violets peuvent encore se sauver (25-26, 58'). Le tacticien pose son temps mort. "Jouez calmement", rappelle-t-il à ses joueurs. Mais ces deux dernières minutes seront cruelles. Théo Monar, bien servi, bute sur Jensen. O'Sullivan se régale de suite en contre-attaque, avant qu'Aymeric Minne ne prenne un tir rapide... qui finit là aussi sur Mike Jensen. Pire, Omar Ingi Magnusson (6/11) a l'occasion de tirer le 11ème pénalty de son équipe, et le marque. Après une dernière attaque non aboutie, le HBC Nantes s'incline sur le plus gros écart du match (25-28). Avec des gardiens en grande forme, une défense efficace, et des pivots bien présents, le H aurait pu espérer bien mieux ce soir, et se voit contraint à l'exploit mardi prochain, à la GETEC Arena.

Lovro Mihic, Wisla Plock (crédits : @fspezialephotographie)

Schaffhausen limite la casse

Dans le premier quart de finale de la soirée, les Suisses de Kadetten Schaffhausen, tentent le tout pour le tout pour conserver les chances d'un exploit mardi prochain à Plock. Et les débats vont restés plutôt accrochés dans le premier quart d'heure, où le le jeune ailier gauche Samuel Zehdner est impeccable (6/6 en 15 minutes). Mais en face, les arrières polonais sont inarrêtables et empêchent les Suisses d'espérer prendre l'avantage (11-11, 17'). Pourtant, malgré une vraie poussée avant la pause, où Niko Mindegia (5/6) est intenable (15-19, 27'), les locaux parviennent à revenir au contact avant de rentrer aux vestiaires (18-19, 30').

Le deuxième acte ne permettra toutefois pas aux Oranges de montrer un bien meilleur visage, et l'écart se creuse dangereusement sur un but de Lovro Mihic, auteur de 6 buts ce soir (21-27, 44'). Mais rien n'est perdu pour autant. Dans le money time, le carton rouge de Zoltan Szita va ouvrir la voie pour les partenaires de Joan Canellas (7/9) pour revenir dans la partie. Grâce à un 4-0 avant le gong, les Hélvètes réduisent fortement l'addition et conservent une petite fenêtre d'exploit au match retour (31-33).

Jaganjac Halil (NEXE)

Nexe asphyxie la pépinière danoise

En Croatie, les Danois de GOG, qui s'étaient déjà montrés fébriles loins de leurs bases lors des huitièmes, se sont nettement inclinés. Butant sur un très bon Mihailo Radovic dans le premier acte (38% en première période), c'est bien Nexe qui prend l'avantage dès la pause, malgré de bons Jerry Tollbring et Simon Pytlick (9 buts à eux deux en première mi-temps).

Mais contrairement à ce que l'on aurait pu imaginer, la situation ne laissera aucun espoir de renversement dans la suite de la rencontre. Les partenaires d'un Emil Laerke en difficulté (3/9) ne reviendront jamais à moins de 3 unités, et subissent les assauts d'un Halil Jaganjac toujours au rendez-vous (9/14). Predag Vejin (6/9) et Marin Jelinic enfoncent le clou dans les derniers instants et permettent à leur équipe de s'imposer sur le plus gros écart de la rencontre (32-27). Connaissant la capacité de la pépinière danoise à enflammer un match, rien n'est impossible au retour. Mais le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils ne se sont pas mis dans les meilleures dispositions pour se qualifier...

Rogerio Moraes Ferreira (SL Benfica)

Velenje n'y a cru qu'une mi-temps

Enfin, les Portugais de Benfica ont bien cru se faire piéger par Velenje. Mais la frayeur n'a pas duré plus de trente minutes. Surpris dans l'entame de match (3-7, 8'), les locaux vont voir le pivot Ibrahim Haseljic et l'ailier droit Kenan Pajt se régaler en attaque (4/4 et 3/3 en première mi-temps). Les lusophones reviennent rapidement dans la rencontre mais ce sont bien les Slovènes et leur attaque rapide qui mènent la danse (16-18, 30').

Toutefois, et malgré la rapide exclusion définitive d'Alexis Borges, les hommes de Chema Rodriguez vont dominer le second acte. Ses hommes forts, Lazar Kukic (8/10) et Petar Djordjic (9/14) font feu de tout bois, et Serguey Hernandez sort de sa boîte pour assoir la dynamique (7 arrêts à 39% en seconde mi-temps). Le rouleau compresseur est en marche, et le 6-0 infligé autour de la 45ème plie les débats (24-24, 38' ; 30-24, 47'). Le Benfica déroule et s'impose largement pour se mettre dans la meilleure des positions en vue du Final4 (36-29).

Antoine Piollat

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
28 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Philippemhb
Philippemhb
2 années il y a

Quel mauvais résultat étonnant de Nantes à domicile en European League…….-3 buts à l'arrivée….
La deuxième mi temps commence comme elle termine par un 3 à 0 au bénéfice des allemands…
Pas impossible mais pas gagné pour le H au retour…..
Je m'attendais à mieux tout de même…

Corinne
Corinne
2 années il y a
Répondre à  Philippemhb

L arbitrage n a pas été très équilibré non plus sinon, c était match nul , au moins

Ewen WP
Ewen WP
2 années il y a
Répondre à  Philippemhb

Philippe là je vais me fâcher, que tu pourrisses les articles sur Montpellier par ton pessimisme et tes plaintes d'accord mais merci d'épargner le H de ta toxicité et tes "analyses".

Le résultat est non seulement pas représentatif du match mais le H jouait le premier de Bundesliga. Aucune honte à avoir perdu et l'exploit est encore possible au retour.

Nous aussi on s'attend à mieux de ta part

Averell
Averell
2 années il y a
Répondre à  Ewen WP

Je ne vois rien de particulierement mechant/vexant/sarcastique dans le commentaire de Philippemhb. Au contraire, plutot flatteur pour Nantes puisqu'il pensait le H capable d'obtenir un meilleur resultat…

Ewen WP
Ewen WP
2 années il y a
Répondre à  Averell

C'est assez vrai je me suis laissé entrainer par la pente conflictuelle du net.
Seulement le commentaire "quel mauvais résultat étonnant" ! est une nouvelle opinion moisie d'un spécialiste (en analyse pourrie pas en handball hein) le H n'était pas favori contre une équipe qui a perdu 2 match sur 24 dans le meilleur championnat du monde surtout lorsqu'elle n'est pas aidée par les 2 non joueurs sur le terrain
C'est le condescendant "je m'attendais à mieux" qui m'a frisé les poils

Philippemhb
Philippemhb
2 années il y a
Répondre à  Ewen WP

Excuse moi d'avoir une haute opinion du H………

Damien
Damien
2 années il y a

Nantes à fait des mauvais choix oui…mais l’un des 2 arbitres..incroyable….marché pour nantes et de l’autre côté le marché n’est pas sifflé et o donne penalty…. forcément ça n’aide pas et ça a maintenu les allemands….très rarement voir des arbitres sortir sous les huées à Nantes…c’était le cas ce soir.

Antinomique
Antinomique
2 années il y a
Répondre à  Damien

C'est vrai, quand on n'est pas content de l'arbitrage à Nantes, l'usage est plutôt de baisser son pantalon sur le bord du terrain ou d'aller les insulter dans leur vestiaire…

Philippemhb
Philippemhb
2 années il y a
Répondre à  Antinomique

Tu crois que le président de Nantes est un échelon représentatif des 5 à 6000 nantais?
Ça m'a l'air un peu réducteur comme réflexion….

lelephant
lelephant
2 années il y a
Répondre à  Antinomique

Ne soit pas de mauvaise foi dans ta croisade pour défendre l'arbitrage coute que coute car critiquer l'arbitrage est un sport international et non exclusif à Nantes. Et si tu es supporter d'une équipe, je suis sûr qu'il t'arrive de pester contre l'arbitrage. Dans l'analyse objective d'un match il est possible de trouver l'arbitrage pas à niveau comme il est possible de souligner les carences de sa propre équipe.

lelephant
lelephant
2 années il y a
Répondre à  Antinomique

C'est vrai que le public Nantais est connu pour sa mauvaise attitude.
Déclaration hier soir du coach de Magdebourg reprise dans Ouest France : "cela a été rude mais, franchement, jouer dans une ambiance pareille, c'est exceptionnel. Encore merci au public nantais pour ce moment et pour leur sportivité."
En tout cas pour moi c'est toujours un kif énorme d'assister à un match à la H Aréna et c'est quand même souligné très souvent par les équipes adverses après leur passage.

Ewen WP
Ewen WP
2 années il y a
Répondre à  lelephant

Toutafé. L'allemand est courtois (surtout que la plupart ne l'était pas) et un par un, staff et joueurs, ont applaudis le Kop en sortant vers les vestiaires. Ils ont aussi fait quelques photos avec les supporters en rejoignant le bus.

Jack3544
Jack3544
2 années il y a
Répondre à  Ewen WP

C'est plus facile d'être courtois quand tu gagnes. Ils ont quand même pesté contre les arbitres à la 56' quand ceux-ci n'ont pas sifflés un 20ième passage en force contre Minne…

Ewen WP
Ewen WP
2 années il y a
Répondre à  Jack3544

C'est sûr. J'ai parlé de l'arbitrage un peu plus bas et même si moins que contre le H, il y a clairement des décisions absurdes contre les allemands. A mon sens parce que la paire essaye de compenser leur conneries initiales ce qui rajoute encore à la confusion de leur prestation.

Jack3544
Jack3544
2 années il y a
Répondre à  Ewen WP

A priori, les arbitres au retour seront espagnols. Alberto, Valéro, David…comment on dit Lobbying en espagnol?

GAT31
GAT31
2 années il y a

A Nantes, arbitrage scandaleux. Soit ils sont très nuls soit ils sont à la solde…maïs de qui ..?

Par ailleurs, côté coaching nantais on se tire encore une balle dans le pied en faisant trop jouer Ovniécek et en cantonant Minne à un rôle de pompier à gauche… à droite.

AE n’a toujours pas compris.

Sasori9
Sasori9
2 années il y a
Répondre à  GAT31

Les arbitres favorisent toujours les clubs Allemands. Le seul moyen de contourner cette injustice, je me souviens la parole d'un boxeur Américain qui subit l'injustice dans la boxe olympique en 2000 ou 2004 je ne sais plus, il a dit à un journaliste: il faut tuer ton adversaire par tous les moyens possible, le mettre KO ! Et il l'a fait à chaque combat.. Malheureument les Nantais sont trop coulant !
Ca explique pourquoi les Nantais ont bcp mal à vaincre les clubs Allemands.

Jack3544
Jack3544
2 années il y a
Répondre à  Sasori9

Ils ont éliminés Berlin, et il y 3 ans le Rhein Neckar…ne generalisons pas…

Martial
Martial
2 années il y a

L arbitrage a bon dos : ce qui a clairement fait tourner la partie c est la fatigue progressive des Nantais avec des rotations moindres et effectivement le déplacement de Minne sur le côté pour laisser ovnicek à la mène. On peut critiquer Lazarov mais il y a un problème de banc et d équilibre de l equipe quand il n est pas la. Briet était cramé sur le dernier quart d heure et débordé en défense. On ajoute à ça l entree du gardien danois qui a précipité un problème d adresse au mauvais moment avec rivera en échec sur des situations franches, monar et Minne qui s y frottent aussi.
Physique, tactique, chance. Je ne place la responsabilité arbitrale qu assez loin dans cette affaire.
Magdebourg n est pas la plus spectaculaire des franchises mais ils ont un jeu franc, Hyper lisible et surtout plutôt constant. Leur capacité à jouer alors qu ils étaient au bord de l implosion a été Impec.
Ça se joue au retour mais à -3….cà risque d être juste.

lelephant
lelephant
2 années il y a

C'est à se demander si l'EHF n'a pas acté la victoire finale de Magdebourg. Car si on analyse le match retour de Magdebourg contre Lisbonne et celui contre le H, les décisions arbitrales sont au mieux litigieuses voire scandaleuses. Je pense que les supporters Lisboètes ne sont son toujours pas remis des 2/3 décisions finales qui ont fait basculer définitivement le match dans les dernières secondes. Malheureusement, nous supporters Nantais cela pourrait être la même chose. En effet si le H n'a pas tout bien fait, loin de là, il a été complètement plombé par les arbitres. 5 penalties pour Nantes contre 11 et pratiquement le double d’exclusion alors que l'intensité de jeu des deux côtés était équivalente. Habituellement les équipes allemandes bénéficient à domicile d'un arbitrage maison, cela fait peur pour le match retour.
Ce qui est rageant, c'est de ne pas savoir quel match il y aurait eu si l'arbitrage avait été neutre.

Ewen WP
Ewen WP
2 années il y a
Répondre à  lelephant

j'irai pas jusque là, pour moi les arbitres étaient justes pas bon, non seulement il y avait des erreurs manifestes / factuelles (des deux côtés) mais en plus le cadre était mal posé car complètement incohérent d'une action à l'autre (je laisse jouer là, mais ici… je reviens à 9m). Là où ça a mis encore davantage le bordel c'est qu'ils ont clairement compensés certaines actions où les nantais ont été spoliés (sous pression du public ?) d'où le carton jaune au banc allemand qui conteste à raison des décisions délirantes
Ceci étant dit leur prestation n'explique pas à elle seule le résultat et n'a pas non plus été catastrophique. Maintenant, si un arbitre à un avis sur ce match, je prend !
J'ai même été surpris de la bronca en fin de match, faut dire que nos deux arbitres visiblement content de leur performance se faisaeint un check tout sourire alors forcément ça énerve

Jack3544
Jack3544
2 années il y a
Répondre à  Ewen WP

Je pense également que l'ensemble du public savait que la qualification de Magdebourg au tour précédent était une mascarade. (même Gueric Kervadec, immense joueur de Magdebourg le disait lundi dans un interview dans le OF).
Donc les arbitres étaient au centre de l'attention dès le début du match, et franchement, même si Nantes laisse passer sa chance dans les 10 dernières minutes, ils n'ont pas été au niveau de la performance des 2 équipes, loin s'en faut!
L'EHF est content, même si ce sera difficile en Champion's League, l'hégémonie allemande sur cette coupe (21 victoires sur les 24 dernières finales) devrait continuer.
Si Magdebourg se qualifie, il organise le Final Four….

Sasori9
Sasori9
2 années il y a
Répondre à  Ewen WP

Ce n'est pas une question de bon ou pas, le pb est à chaque fois que l'arbitre fait erreur, ca profite uniquement et seulement Magdebourg. Ce n'est pas un peu bizarre non ?
Normalement, si l'arbitre est soi disant pas bon, les deux adversaires devraient en profiter…Comme ca pas de chichi ! Et ce n'est pas le cas. tu vois le pb ?

Jack3544
Jack3544
2 années il y a
Répondre à  Sasori9

Oui, mais j’essaye de garder la tête froide….mais p….. ça fait ch….

Hachille
Hachille
2 années il y a

Performance décevante du H comme trop souvent cette saison en coupe d’Europe… Il faudra sortir les 2 mains du cul au retour bien plus que contre Berlin pour espérer une qualif.

Jack3544
Jack3544
2 années il y a

Pour gagner ce type de match, il faut plusieurs ingrédients. Etre au complet, là les absences combinées de Cavalcanti qui a laissé Briet seul à gauche et celle de Lazarov, qui sort parfois sur ce type de match les 2/3 tirs qui font du bien ont pesé. Ensuite, il faut faire un minimum d'erreur, et les 2-3 ballons gâché dans le money times font mal. Et puis, il faut des décisions arbitrales équilibrées.
Comme dit dans le OF ce matin, après le 8ième de finale et le match aller, si l'EHF veut ABSOLUMENT un allemand au Final Four, il faut le dire dès le début. Le H aurait pu se reposer avant d'affronter Aix.
Le public a joué son rôle comme souvent, et même encore plus. Et j'ai rarement vu une bronca comme celle là à la sortie des arbitres…
Dans les commentaires des joueurs, certains ont refusé d'en parler, disant que le public l'avait fait pour eux.
Le H a gagné de 3 buts à Berlin, de 3 buts à Kielce l'an dernier, alors on va rêver. Et espérer que les arbitres soient Portugais.

Sasori9
Sasori9
2 années il y a
Répondre à  Jack3544

Arrete de rever, ca ne sert à rien. Il faut etre réaliste. Nantes doit tuer Madgebourg dans le dernier quart d'heure avec plus de buts possible. Nantes a trop dépensé les énergies de 25 à 45ème…

Philippemhb
Philippemhb
2 années il y a

Valentin Porte absent trois à quatre semaines…
Absent pour la double confrontation face à Kielce, contre le PSG……….Pffff!!!
Reste Panic à sa place….au secours!!!
"on est mal patron"……….
Espérons le retour de Julien Bos……

28
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x