Euro (M) – J6

La Norvège bat l’Espagne, la Suède domine l’Allemagne

Dans le choc du groupe II, la victoire de la Norvège face à l’Espagne (23-27) rebat totalement les cartes en vue des demies-finales.

Première défaite pour les Espagnols lors de cet Euro ! Avec la victoire de la Norvège et de la Suède, le groupe II se retrouve resserré : les Scandinaves et l’Espagne pointent à 6 points chacun, 3 défaite et 1 victoire au total. Dans les autres rencontres, la Pologne et la Russie se sont annulées tandis que l’Allemagne n’a pu que s’incliner face aux Suédois.

La Pologne et la Russie se neutralisent

Alors que la Pologne est définitivement éliminée de l’Euro, elle a décidé d’emmener la Russie dans sa tombe ! Si on a coutume de dire qu’à ce niveau, ce sont souvent des détails qui font la différence, cela s’est vérifié une nouvelle fois. D’abord, la Russie domine la partie avec plusieurs pépite made in Zhitnikov (4-7, 11′). La nouvelle garde Russe se fait cependant peu à peu surprendre et remonter au score, avec un Arkadiusz Moryto (6 buts) une fois de plus prolifique (9-9, 24′). Un dernier but du vétéran Krajewski envoie même la Pologne devant la Russie, juste avant la pause. En deuxième période, c’est bis repetita avec Szymon Sicko (8 buts) qui bombarde de loin, Daszek (6/6 buts) en monsieur propre à droite alors que Kireev est fantomatique dans ses buts : les deux équipes sont au coude à coude et ne se retrouvent qu’un instant avec 3 buts de différence (20-23, 45′). Malgré un dernier but Polonais inscrit par Daszek, Sergei Kosorotov envoie un missile à 15 mètres, validé malgré un marcher apparent (29-29, SF). Les deux équipes se partagent les points.

Dmitrii Zhitnikov, Russie.

La Suède en embuscade pour une place en demi

C’était loin d’être le plus beau de match de handball de l’année, mais l’essentiel est fait pour la Suède face à l’Allemagne. Si la défense des hommes de Gislason est solide, le manque de fluidité dans le jeu offensif se ressent et octroie quelques balles de contres aux Suédois (4-7, 12′). Si comme toujours les Allemands sont accrocheurs et vont au combat, les gardiens sont aux abonnés absent durant tout le match, une donnée importante lorsqu’on voit qu’à la mi-temps, la différence n’est pas énorme (10-12 MT). En deuxième période, le scénario va se répéter : on assiste à un beau duel défensif avec Patrick Wiencek d’un côté et Oscar Bergendahl de l’autre. La Suède parvient à tirer son épingle du jeu dans le dernier quart d’heure (15-17, 44′), et creusera l’écart en toute fin de match : la Suède rejoint la Norvège et l’Espagne dans la course pour les demi-finales (21-25, SF). À l’inverse, l’Allemagne est définitivement hors de course. C’est la première fois de l’histoire que la Mannschaft manque la qualification en demi-finale européenne trois fois de suite.

La Norvège se replace en surclassant l’Espagne

Malgré sa défaite surprise face à la Russie lors de la deuxième journée, les partenaires de Sander Sagosen ont mené les débats de bout en bout face à une sélection ibérique invaincue jusqu’alors. La Norvège atteint le +3 après 10 minutes du jeu et ne va pas lâcher son écart de tout le match (3-6, 11′). Et malgré un bon côté droit, avec les 6 buts de Jorge Maqueda et 5 d’Aleix Gomez, l’Espagne ne parvient pas à remonter au score et bute face aux portiers scandinaves. Avec 5 arrêts chacun, Bergerud et Saeveraas culminent à 40% d’arrêt en fin de match, le gardien de Leipzig atteignant même les 50%. Dans le money time, Sebastian Barthold plante son 6ème but pour confirmer sa nouvelle belle performance et le succès des siens (23-27, SF). Pour l’Espagne, c’est la fin d’une série de 17 matchs sans défaite dans un Euro, et de 19 matchs sans défaite face à la Norvège, la dernière remontant à 1997 ! Les hommes de Christian Berge s’offrent ainsi un véritable quart de finale face à la Suède ce mardi (en cas de match nul, le goal average jouerait en faveur des norvégiens).

Julien Baudry & Antoine Piollat

38 CommentairesPoster un commentaire

  1. rkj4 - le 23 janvier 2022 à 23h20

    Merci Scmid pour ce résumé précis.
    J'ai l'impression qu'aucun match n'était retransmis sur Bein aujourd'hui.
    J'ai également l'impression que l'éventualité de demi-finales 100% scandinaves se rapproche.

    • Vardarian - le 23 janvier 2022 à 23h53

      Improbable: l’Espagne, la Suède et la Norvège ont le même nombre de points et je vois mal l’Espagne perdre contre la Pologne. Comme le dit l’article, Suède-Norvège sera un véritable quart de finale (même si la Norvège peut se contenter d’un match nul)

      • rkj4 - le 24 janvier 2022 à 09h04

        T'as raison. Quand j'ai écrit, j'avais pas vu que l'Espagne finissait pas la Pologne. Faute.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).