LBE

Toulon n’aurait pas reconduit Bulleux suite à sa grossesse

Chloé Bulleux avec Toulon en 2019

L’ailière Chloé Bulleux, ancienne capitaine de Toulon, est en arrêt depuis le début de saison, puisqu’elle était en attente de son premier enfant. Le bébé est né, mais d’après la joueuse, il n’y aura pas de retour sur le terrain pour elle la saison prochaine. La raison ? Au micro de beIN Sports à la mi-temps de Toulon-Paris 92, l’ancienne internationale française a affirmé que son club, après avoir appris sa grossesse, a cassé l’option de son contrat qui lui permettait de prolonger au club pour une saison supplémentaire.

“J’avais une année en option qui a été dénoncée par une lettre recommandée avec accusé de réception, a expliqué Bulleux au micro de Thomas Villechaize. Personne ne m’a appelé pour dire qu’on ne continuait pas l’aventure ensemble et clairement, c’est parce que j’ai eu un bébé, ce n’est ni sportif ni financier.” Désormais installée à Toulon avec sa famille, “c’était un peu Toulon ou rien” a-t-elle souligné, et comme le club a cassé la possibilité de la conserver, “du coup ce ne sera rien”, a-t-elle lâché, affirmant donc mettre un terme à sa carrière à l’issue de la saison, alors qu’elle a une autre corde professionnelle à son arc, puisqu’elle a un diplôme de décoratrice d’intérieur. “J’aurais aimé continuer le handball, et il se trouve que dans trois mois, ce sera fini”, a-t-elle ajouté.

Notons que le club de Toulon, mis en cause, n’a pas encore officiellement réagi à la sortie de son ancienne capitaine.

Pub Espace Pronos LFH

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. Ymo34 - le 10 avril 2022 à 19h49

    Si c’est avéré c’est lamentable.
    En tous cas voilà les futures coéquipiers éventuellement averties : faites pas ch… avec vos mioches !!! On est pas une pouponnière ici.
    Ce serait du machisme méditerranéen ou une gestion économique asociale ?

  2. Rom - le 10 avril 2022 à 19h50

    La HONTE pour son club, sa présidente ! La HONTE ! A quand des sanctions pour ce genre d’actes ?

  3. Celine - le 10 avril 2022 à 20h39

    “Au micro de beIN Sports à la mi-temps de Toulon-Paris 92, l’ancienne internationale française a affirmé que son club, après avoir appris sa grossesse, a cassé l’option de son contrat qui lui permettait de prolonger au club pour une saison supplémentaire”

    C’est légal ça ? Si oui ce serait bien que ça ne le soit plus ? Heureusement qu’il devait y avoir plus d’égalité femmes-hommes au cours de ces 5 dernières années.. espérons que les 5 prochaines années ne soient pas à nouveau du blablabla…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).