LMS

Grand changement en vue à Nîmes

Le club de l’USAM Nîmes va accueillir cinq nouveaux joueurs et un nouvel entraineur cet été. Mais les grandes manoeuvres ne sont peut-être pas finies…

Cinq nouveaux joueurs sur le terrain, un nouveau coach sur le terrain, on s’attendait à un sacré remue-ménage au Parnasse l’été prochain, le président David Tebib l’a confirmé hier au cours d’une conférence de presse.

Alors que Franck Maurice a été écarté au printemps et prendra la direction de Dunkerque dans quelques semaines, son adjoint Yann Balmossière ne s’éternisera pas au poste de numéro 1. Comme annoncé de longue date, l’entraineur Ljubomir Vranjes prendra place sur le banc de la Green Team à la reprise.

Vainqueur de la Champions League avec Flensburg en 2014, le club allemand qu’il a quitté en 2017, l’ancien demi-centre suédois cherche encore à donner un second souffle à sa carrière. Son expérience à Veszprem n’aura duré que quinze mois, celle avec Kristianstad, en Suède, n’aura guère plus marqué les esprits. Après avoir été démis de ses fonctions de sélectionneur de la Slovénie suite à un Euro 2022 décevant, Vranjes assurait l’intérim sur le banc des Rhein-Neckar Löwen depuis la fin janvier.

Ces expériences contrastées n’ont pas empêché l’USAM de lui offrir un contrat de quatre ans. “Son expérience va énormément nous apporter, il a été élu meilleur entraineur du monde en 2014” précise le président gardois Dévid Tebib. Pour ses débuts, Vranjes sera aidé par Michaël Guigou. Si le triple champion olympique vient de prendre sa retraite sportive, il a confirmé hier rester, dans un premier temps, dans l’entourage immédiat de l’équipe première.

Dans ses bagages, Vranjes ramène un demi-centre suédois, Jesper Konradsson (photo). A 28 ans, celui-ci portait les couleurs du club danois de Skjern depuis 2018. Le Scandinave ne devrait pas, en revanche, être associé à O’Brian Nyateu. L’international français n’entre pas dans les plans de Vranjes et son histoire devrait se poursuivre ailleurs dans le championnat, vraisemblalement à Dunkerque, aux côtés de Franck Maurice, comme l’a annoncé La Voix du Nord. Le club nordiste a, dans ce sens, libéré de la place sur sa base arrière, en prêtant notamment le jeune Gauthier Crépel (Caen).

Pour le reste, l’USAM a confirmé plusieurs secrets de polichinelle quant à son recrutement. La doublette Desbonnet-Paul sera remplacée par une autre composée d’Alexandre Demaille (Saint-Raphaël) et du Slovène Joze Baznik (Cesson-Rennes). Ce dernier, qui a déjà porté les couleurs de Nîmes en fin de saison 2019/20, sera accompagné par un autre de ses coéquipiers en Bretagne, le pivot Hugo Kamtchop-Baril (photo). Comme Baznik, le pivot de 25 ans s’est engagé pour les trois prochaines saisons.

L’ailier gauche Boïba Sissoko, dont la venue avait été annoncée il y a plus d’un an, devra en revanche attendre un peu avant de porter la tunique de sa nouvelle formation. Gravement touché au genou lors du dernier match de la saison face au Paris Saint-Germain, le capitaine cristolien devrait être éloigné des terrains plusieurs mois.

KD

21 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vertpourtoujours - le 15 juin 2022 à 16h47

    Beau recrutement sur le papier. Seul bémol au niveau des gardiens a voir ce que ça donne. Concernant Vranjes c’est soit ça marche ou pas.

    Il faut recruter un ailier pour pallier à l’absence de Sissoko qui ne jouera pas avant la fin de la saison.

    • Martial - le 16 juin 2022 à 13h49

      Je trouve que l association Demaille Baznick a fière allure. Détaillé est très très bon depuis au moins 2 ou 3 saisons eclipsant Popescu et Baznik a fait une super saison avec Cesson derrière une défense parfois poreuse. Il y a plus grand mais il est excellent a 6m, bon sur 7m. Peut être moins performant sur les tirs longue portée.
      Si le tandem fonctionne ça peut payer avec l usam et ses valeurs défensives.

  2. Antinomique - le 15 juin 2022 à 17h05

    Je ne sais pas trop pourquoi, mais je ne vois pas Vranjes terminer la saison dans le Gard.
    Entre les nouveaux joueurs à intégrer au club, sa propre intégration alors qu'il est dans un creux au niveau carrière, un public qui attends des résultats, un adjoint charismatique qui risque vite d'être vu comme un sauveur si les résultats ne sont pas top, et une concurrence qui risque d'être rude avec les autres clubs visant les places européennes, la saison de Vranjes risque de ne pas être un long fleuve tranquille.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).