N1 élite – J11

Martigues & Lanester relèvent la tête !

Adrien Falgon, Martigues (crédits : Guillaume Boitiaux – Martigues Handball)

Ce week-end,plusieurs équipes se sont rassurées. Après une trop longue série de matchs sans victoires, Martigues comme Lanester ont su surprendre Gonfreville en Normandie (23-25) et assommer Dreux-Vernouillet (37-30). Dans les autres matchs, Saintes a aussi retrouvé des couleurs en enfonçant Hazebrouck (19-27), tandis que Mulhouse a dominé une équipe de Paris qui retrouve pourtant progressivement des cadres (26-19).

Cela faisait 6 matchs que les joueurs de Martigues n’avaient plus goûté à la victoire. Englués à la dernière place du classement, les hommes de Franck Bulleux, qui n’ont pas démérité sur leurs dernières sorties, se déplace chez les Normands de Gonfreville qui ne sont eux non plus pas au meilleur de leur forme. Ce sont justement les visiteurs qui vont mener, d’une courte tête, durant le premier acte. Adrien Falgon, entre ses poteaux, est intraitable face aux tireurs locaux et sortira 10 parades sur le seul premier acte. Seul le jeune Maël Fouga se montre d’une efficacité redoutable face au but (6 buts dans le premier acte, 9 en tout), mais cela ne suffira pas pour remettre les siens devant à la pause (12-14, 30′). Bien rentrés des vestiaires, les hommes d’Ibrahima Diallo se révoltent et reprennent l’avantage rapidement (19-17, 41′). L’avantage est conservé jusqu’au money time, où les Bucco-Rhôdaniens vont faire preuve d’un sang-froid remarquable. Dans des dernières minutes ponctuées de temps morts et d’arrêts des deux portiers, Martigues parvient à asséner un 5-0 à son adversaire pour renverser toute la rencontre (22-20, 50′ ; 22-25, 58′). Le succès est décroché au terme d’une belle bataille, et les visiteurs reviennent à hauteur de Pau Nousty au classement (23-25). Une équipe Paloise qu’ils affronteront dans deux journées.

Match référence pour Lanester

De l’autre côté du Mont Saint-Michel, les Bretons de Lanester ont redonné le sourire à leur public en dominant Dreux-Vernouillet dans le second acte. Malgré des Vanja Nikolic (8/12) et Filip Vucelic toujours en forme, les Morbihannais ont su tenir en première période (18-16, 30′) pour décoller au retour des vestiaires. D’autant que les Violets ont pu compter sur une performance majuscule de Lucas Musy (demi-centre, 23 ans), auteur de pas moins de 13 buts. Il aura été brillamment été accompagné par ses arrières Quentin Ngoulou à gauche et Thomas Houry, une nouvelle fois précieux à droite, avec 7 et 6 buts (37-30). Subissant sa 4ème défaite de rang, les Euréliens tâcheront de retrouver leurs marques à la maison dans deux semaines, face à Mulhouse-Rixheim.

Thomas Houry, Lanester (crédits : Florence Allanos)

Mulhouse réduit Paris à l’impuissance

Les Loups d’Alsace sont dans une bonne phase, et après leur victoire à l’extérieur de la semaine passée, c’est la réserve du PSG qu’ils ont dévoré. Les joueurs de la capitale avaient pourtant, la semaine passée, retrouvé Bzdynga, Peleka, Clay, et la victoire. Sans Baptiste Clay ce weekend, le PSG ne présentait toutefois toujours que 9 joueurs de champ, et toujours les absences de Lenclume, Loredon ou encore Louis Perreux. Et malgré un Wallem-Konrad Peleka solide (7/7), les joueurs de Mulhouse vont dominer le second acte. Dans les cages parisiennes, Stanis Soullier multipliera les parades (9 dans le second acte), mais cela ne contiendra pas David Eponouh (6/6) et les siens qui prennent le large dès la 40ème (21-14, 42′) et tiennent l’écart jusqu’au bout (26-19).

Darko Cvetkovic, Mulhouse-Rixheim (crédits : @gaaaabart)

Cela faisait deux journées que Saintes encaissait de sévères revers. Dans le Nord, les hommes de Yannick Verdier ont redressé la barre pour rouler sur Hazebrouck. Scénario similaire au succès de Mulhouse, les Néo-Aquitains vont tenir pendant plus de la moitié à hauteur de leur adversaire avant de les dépasser complètement en fin de match. L’ailier Sébastien Chatillon (5/6) et, à nouveau, Lucas Rancé (8/12) se montrent prolifiques et profitent de l’apathie de leur adversaire dans le dernier quart d’heure pour refaire le plein de confiance, et ne pas se laisser décrocher au classement par le Top3 (19-27).

Le Top3 reste intouchable

Ce Top3 n’a une nouvelle fois pas tremblé durant le weekend. Toujours privés de Matt Lafleur, Annecy & un capitaine Simon Mayayo en feu (10 buts) ont su contenir une Élite Val d’Oise en chaleur en ce moment. La nouvelle performance de Robin Beaugars (11/12) n’aura pas suffi aux joueurs d’Île-de-France qui perdent l’avantage dans le dernier quart d’heure, et le match avec (29-26). À Vénissieux, les visiteurs de Cournon d’Auvergne aura subi un sort comparable. Devant, bien que de peu, durant la quasi-totalité du match, Guillaume Bressy (9/11) et les siens maîtrisent et alourdissent la facture en fin de rencontre (27-21). Angers, face à Pau Nousty, aura été embêté sérieusement pendant 45 minutes avec des performances notables d’Alexandre Thiel (8 buts) et Jordan Chibani (12 buts, dont 10 pénaltys). Swan Lemarie et l’ailier droit Mounir Douiri (9 et 7 buts) tiennent bon en fin de rencontre pour assurer a victoire (36-32).

Retrouvez le classement et tous les résultats de la N1 élite sur l’espace Résultats !

Antoine Piollat

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).