N1 élite

Quels relégués de poule élite ?

Slaven Brdar, Dreux-Vernouillet (crédits : US Dreux-Vernouillet Handball)

Avant le terme du championnat, on sait déjà que deux formations seront reversées en poules géographiques : Dreux-Vernouillet et Poitiers. Des résultats sportifs qui n’éclaircissent toutefois pas forcément le visage de la poule élite 2022-2023.

Malgré la défaite de Cournon à Frontignan lors de la 20ème journée, les Auvergnats ont obtenu leur maintien grâce à la défaite des Griffons de Poitiers. Ces derniers sont condamnés à l’avant-dernière place, synonyme de “relégation” en poules géographiques. Il en va de même pour Dreux-Vernouillet, bon dernier avec une seule victoire en 20 rencontres jusqu’ici. Avec toutefois quelques subtilités en perspectives.

Repêchages à venir ?

Si les relégations de poule élite aux poules géographiques se fait premièrement sur critères sportifs, les clubs concernés peuvent toutefois espérer réintégrer le championnat sur dossier la saison prochaine. En effet, s’il n’y a pas 100% de VAP en poule élite, tout club obtenant ce statut peut intégrer la poule 1. Justement, après sa première année d’existence et l’ouverture d’un nouveau cycle avec l’arrivée de Dragan Mihailovic en cours de saison, l’US Dreux-Vernouillet compte demander le précieux sésame et viser la première moitié de tableau dès l’année prochaine.

Lyvio Asabina, Poitiers (crédits : Handshoot)

Du côté de Poitiers, le repêchage est également possible. Il faudrait pour cela conserver un statut VAP dont le coût va augmenter la saison à venir. De 600 000€ cette saison, le ticket va monter à 700 000€, laissant quelques clubs dans l’incertitude à l’approche de l’été. Si toutefois, malgré le passage à 14 clubs en poule 1 pour le prochain exercice, autant de clubs présentaient un statut VAP, des équipes comme Pau Nousty, Annecy ou PSG II pourraient également être inquiétées. Cela semble toutefois peu probable, bien que de nouvelles formations comme Lanester ou Hazebrouck, solides leaders de leurs poules, puissent solliciter le statut d’accession au professionnalisme.

Classement Nationale 1 élite à la 20ème journée.

Antoine Piollat

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Zouzou - le 5 mai 2022 à 19h06

    Donc la en résonnant par l absurde, on m explique que psg 3e de poule pourrait être menace et que Poitiers 11 e pourrait être repêché… C est lunaire non? Soit on invoqué le sportif soit on invoque l économie mais on peut pas faire moitié moitie…

  2. Dadams - le 6 mai 2022 à 12h02

    La volonté première de cette Poule Élite était “d’accompagner” les clubs aspirant à la Proligue notamment afin de les préparer à une gestion administrative et financière plus stricte et complexe pour les dirigeants de ces clubs. Après quelques années d’existence, nous voyons bien que la FFHB se cherche encore et que la COC n’arrive pas à trouver une organisation claire et lisible pour tous.

    Les bonnes idées initiales laissent très souvent place à des erreurs d’appréciation, des non-sens et des décisions prises à l’encontre du sport et du fair-play.

    Soit il s’agit d’une “ligue” fermée réservée aux riches (clubs ayant réussi à se structurer financièrement) mais qui n’ont pas forcément le mérite d’un point de vue sportif, soit on revient à ce qui fonctionnait avant, à savoir tout le monde dans le même panier, (suppression de la poule élite) et selon le classement final de la ou les poules (si 2 poules de 14 ou 16 par exemple), les clubs ayant obtenu leur montée sportive, disposent d’une période de quelques semaines pour obtenir le “sésame” financier. Entre nous, un club de N1 qui se trouve en bonne position pour une éventuelle montée n’attendra pas Juin pour préparer son dossier!

    Nous savons pertinemment que les contrôles de la CNCG n’empêchent pas un club de se mettre dans le rouge, voir de disparaître, nous avons des exemples quasiment tous les ans…, Pourquoi penser que la poule Élite et le Statut VAP feraient mieux que ce qui se passe en LNH, LFH et Proligue ??

    • bulleux - le 6 mai 2022 à 19h09

      Comme beaucoup de dispositifs, le vap qui doit initialement aider les clubs à se structurer vers le professionnalisme devient un dispositif aberrant…parce que qu’est ce qui aident le plus à se structurer vers le haut niveau sinon les victoires…aujourd’hui Dreux qui n’a gagné qu’un match peut prétendre rester en N1 élite avec un dossier Vap…et pire Vénissieux qui va monter de n2 va aller directement en N1 élite…alors que Lanester en ayant 20 victoires et en étant 1er risque de ne pas avoir accès à la N1 élite…tout ça à cause/grâce au fric…vive le sport..,

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).