Proligue

Départs à Cherbourg, prolongations à Billère

Chérubin Tabanguet (Cherbourg)

Pendant la trêve en Proligue, Cherbourg a annoncé un départ à venir et un autre immédiat, tandis que Billère a prolongé deux de ses cadres. Le staff a bougé du côté d’Angers.

Alors que les clubs de Proligue sont en pleine préparation pour la saison qui reprendra en février, et alors qu’il a récemment intégré Reida Rezzouki dans son effectif, Cherbourg a perdu un joueur de son effectif. L’arrière gauche Chérubin Tabanguet a en effet quitté le club, après avoir eu confirmation que le staff ne comptait pas lui donner plus de temps de jeu en deuxième partie de saison, selon La Presse de la Manche. L’explosif arrière gabonais, capable du meilleur (des buts venus de nulle part) comme du pire (parfois auteur de pertes de balle évitables), a perdu la confiance de Frédéric Bougeant cette saison, avec seulement 18 buts marqués. En fin de contrat en juin, il a alors demandé à mettre fin à son contrat pour chercher du temps de jeu ailleurs, ce que le club lui a accordé.

Tabanguet poursuivra sa carrière en Sardaigne : il s’est engagé avec Sassari, dernier vice-champion d’Italie. La JSC lui recherche un remplaçant pour la fin de la saison, a souligné le vice-président Stéphane Grout auprès de La Presse de la Manche. Il est le deuxième départ annoncé du côté de la Manche après celui de Jonas Burud. L’arrière droit norvégien partira cependant à la fin de la saison. Il s’est engagé avec Skövde, où il aura la lourde tâche de remplacer Jack Thurin, le talentueux futur arrière droit de Porto.

Vergely pour une saison de plus, Doudeau jusqu’en 2024 à Billère

Jérémy Vergely (Billère)

Du côté de Billère, après une première partie de saison intéressante et une certaine marge prise sur les dernières places, on continue de préparer l’avenir. Après avoir prolongé le contrat de leur entraîneur Daniel Deherme peu après les fêtes, les dirigeants béarnais ont confirmé la prolongation de deux cadres de l’effectif. A bientôt 39 ans (il les aura en mars), le pivot Jérémy Vergely fait durer le plaisir et rempile pour une saison supplémentaire avec le BHBPP. Arrivé en 2013 dans la banlieue paloise, Vergely reste l’un des meilleurs pivots du championnat, tant il apporte en défense et en attaque (13e meilleur buteur de Proligue. Il sera toujours servi en bons ballons par Valentin Doudeau, qui a lui prolongé son contrat jusqu’en 2024. Le demi-centre passé par Cesson et Cherbourg continue donc une aventure commencée en 2017 avec les Billérois.

A Angers, Issam Tej accompagné de Denis Tristant

Issam Tej (Angers). Crédit photo : Martin Remigy

Angers, dernier du championnat, a pour sa part décidé de confirmer Issam Tej au poste d’entraîneur pour la fin de la saison. L’ancien pivot de Sélestat et Montpellier était l’adjoint de Guillaume Dupin jusqu’au départ de ce dernier au début du mois de novembre. Tej, toujours en formation d’entraîneur, a alors pris le poste de coach principal, d’abord de façon temporaire. Le club, qui avait réfléchi à recruter un nouvel entraîneur pour finir la saison, a finalement décidé de conserver Tej au poste d’entraîneur mais de lui associer un adjoint en la personne de Denis Tristant. L’ancien Barjot, médaillé de bronze aux JO de Barcelone en 1992, a eu une carrière d’entraîneur au haut niveau, et est notamment passé à la tête de Dunkerque, puis d’Angers-Noyant de 2009 à 2011. Tristant était (et reste) le responsable de la filière jeunes du SCO depuis plusieurs saisons, et va tenter d’apporter son expérience à un groupe qui doit parvenir à regagner la confiance pour accrocher le maintien en fin de saison.

Pub Espace Pronos Proligue

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. NikoK - le 18 janvier 2022 à 22h10

    Pourquoi faire 3 brèves consécutives pour des infos mineures ?? Ça pollue le site…

    • cochonne - le 19 janvier 2022 à 14h43

      Bonjour NikoK
      En voilà un commentaire avisé et indispensable, vous noterez tout de même qu'il n'y a qu'un article mais qui traite de trois sujets 😉.
      Au plaisir de vous relire un de ces jours.

  2. L'Arbitre - le 19 janvier 2022 à 16h20

    Pour moi ce ne sont pas des infos mineurs mais plutôt le vrai Handball du terrain. Merci handnews de s’y intéresser aussi et de nous informer. Pour ceux qui considèrent que le Handball n’est que l’équipe de France quand elle est en finale d’une compétition, il y a un site de handix très bien fait pour eux : l’équipe.fr

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).