Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EdF (M)

Des rotations au rendez-vous

, par Dalibor

Si l'équipe de France s'est finalement imposée largement face aux Pays-Bas (43:32), c'est aussi parce que les joueurs sortis du banc ont su apporter de la fraicheur et de l'impact après la pause.

La maxime selon laquelle une compétition, cela se gagne à seize et pas à huit ou neuf, Guillaume Gille devra attendre encore quelques semaines avant de vérifier sa véracité. Mais ce soir, au Mans, le sélectionneur de l'équipe de France a pu constater que la totalité de son groupe était déjà bien dans le rythme. Si, défensivement, les titulaires habituels ont vécu une première période faite de bric et de broc, les ajustements ont été faits à la pause. "Il a fallu mettre plus de régularité défensive, plus de précision en attaque, retrouver un peu plus de stabilité. On a fait un état des lieux général à la mi-temps, autour de la notion d’avoir un peu plus envie, de faire un peu mieux" notait le sélectionneur à la sortie de la rencontre.

"Seize mecs qui pourraient commencer dans n'importe quelle équipe"

Rémy Desbonnet, auteur de huit arrêts, Dylan Nahi, avec son activité de tous les instants, et Melvyn Richardson ont notamment permis de débloquer la situation après le repos. Le premier avec quelques parades bien senties, tandis que le gaucher de Barcelone, sevré de terrain pendant les trente premières minutes, plantait quatre buts en huit minutes. Et pendant que Ludovic Fabregas et Luka Karabatic soufflaient sur le banc, c'est Nicolas Tournat qui se mettait en évidence au poste de pivot, terminant meilleur buteur de la rencontre avec sept réalisations. "On a une équipe avec seize mecs qui pourraient commencer dans n'importe quelle équipe du monde. C'est une chance d'avoir des rotations d'une telle qualité, c'est vraiment une force" appuyait le capitaine Luka Karabatic.

Le pivot parisien a sans doute apprécié qu'en un quart d'heure, Thibaud Briet, Valentin Porte et consorts arrivent à faire sauter le verrou néerlandais, avant que les cadres habituels ne reviennent dans les dix dernières minutes pour finir le travail. Le rythme implacable des Bleus implique peut-être des imperfections techniques, mais ce soir, il a surtout essoré des Néerlandais un peu justes après le repos. "Et pourtant, on n'avait pas beaucoup de handball dans les jambes. Mais l'expérience collective, le fait qu'on se connaisse bien, ça permet de compenser le fait qu'on n'ait que peu de temps pour se préparer" disait Nicolas Tournat, meilleur buteur de la rencontre avec sept buts.

La blessure de Benoit Kounkoud, seule ombre au tableau

Seule ombre au tableau, la blessure de Benoit Kounkoud peu avant la pause. Le gaucher de Kielce, touché à la voute plantaire au début du mois de décembre, est sorti à la vingt-cinquième minute, pointant immédiatement son pied au staff. "Il a senti une douleur au pied et il est sorti par précaution. On est inquiet pour lui, mais on en saura un peu plus demain après les examens" détaillait Gille, alors que Kounkoud n'est même pas retourné sur le banc de touche en seconde période. Alors que la vague de blessures continue de déferler sur la plage tricolore, les rotations ne seront pas de trop pour avancer dans le championnat du monde.

Les statistiques :

France - Pays-Bas 43-32 (19-18) Arbitres : A. Marin Lorente, I. Garcia Seradilla (ESP)

France : Gérard (5 arrêts / 21 tirs dont 1/2 pén), Desbonnet (8 arrêts / 22 tirs dont 1/2 pén); Rémili (3/4), Prandi (2/3), M. Richardson (4/5 dont 1/1 pén), Mem (5/9), Tournat (8/8), N. Karabatic (4/5), Mahé (4/4 dont 3/3 pén), Grébille (2/3), L. Karabatic (1/1), Fabregas (3/4), Porte (2/5), Kounkoud, Nahi (3/4), Briet (2/5)

Exclusions temporaires : Grébille (9’), Prandi (18’), Fabregas (39’), N. Karabatic (59’)

Pays-Bas : Ravensbergen (9 arrêts / 35 tirs dont 1/4 pén), A. Versteijnen (2 arrêts / 19 tirs dont 0/1 pén); Stavast (1/3), ten Velde (2/5), Schoenaker, Kooijman (3/3), Sluijters, Steins (6/8), Benghanem (3/4), Schagen (3/4 dont 1/2 pén), N. Versteijnen (3/7), Adams, Boomhouwer (1/1),  K. Smits (2/5 dont 0/& pén), Jansen (3/5), Schmeits (1/4 dont 1/2 pén), Baijens (3/4)

Exclusions temporaires : Stavast (22’, 35’), Sluijters (33’)

Au Mans, Kevin Domas

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Mar. 5 Mar.

TSV Hannover-Burgdorf

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
19 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mamar44
Mamar44
1 année il y a

Pitié faites qu'on ne parte pas avec un Gérard catastrophique (26e gardien sur 32 en championnat en termes de stats cette saison, avec un piètre 25,8% d'arrêts), en laissant sur le carreau un Bolzinger grandiose, c'est pas possible…

jpf_hb
jpf_hb
1 année il y a
Répondre à  Mamar44

Bah si Kounkoud est blessé, les 18 on les a et Bolzinger est dedans…

Etienne221
Etienne221
1 année il y a
Répondre à  Mamar44

C'est certain que GG partira à 3 gardiens. Il y a assez de joueurs pouvant quitter le groupe: Kounkoud ou Lagarde par exemple.
Je comprends pas qu'on juge un gardien de l'équipe de France sur ses stats en clubs, c'est un non sens total !
Vincent Gérard est capable de sortir des matchs vraiment énormes, c'est arrivé à chaque compétition ! Ce qui est rassurant, c'est le niveau affiché par Desbonnet hier. Ce qui l'est moins, c'est le coaching de GG qui continue toujours avec son 50/50 du temps de jeu. Si Gérard ne fait pas un arrêt en 25 min, pourquoi attendre la 2ème mi temps pour mettre Desbonnet ? Et si à l'inverse, il en arrête 15, il faudrait forcément le remplacer en 2ème ?

Mamar44
Mamar44
1 année il y a
Répondre à  Etienne221

Je ne suis absolument pas d'accord sur le premier point. Un joueur qui performe en club peut se foirer en équipe nationale, ok, mais l'inverse est beaucoup moins vraie. On ne transforme pas un cheval malade en cheval de course juste parce qu'on le met dans un hippodrome. Avant cette saison en revanche, je n'avais pas grand chose à reprocher à Gérard. Il est juste catastrophique cette saison. Et en fait, c'est pas tant la présence de Gérard qui m'agace, c'est plutôt le fait que cet "excès de continuité" dans l'effectif de Gille risque de nous priver du meilleur gardien du moment.
Assez d'accord pour le deuxième point.

Etienne221
Etienne221
1 année il y a
Répondre à  Mamar44

Tu as assez raison. Je n'ai pas suivi plus que ça son début de saison en club.
De tt façon, je ne vois absolument pas GG se séparer de Gérard jusqu'aux J.O. Le groupe ne changera pratiquement pas.

NICOLAU
NICOLAU
1 année il y a

G.G va pas se priver de V.G il a l’expérience des grandes compétitions pour lui Après il a déjà montrer qu’il était capable de matchs énorme en EDF.Ceci dit sans de grandes prestations de gardiens on sera pas champion du monde.

Mamar44
Mamar44
1 année il y a
Répondre à  NICOLAU

L’expérience, c’est bien. La performance, c’est mieux.

Jack3544
Jack3544
1 année il y a
Répondre à  Mamar44

Malheureusement, tu pars avec Desbonnet et Bolzinger aux Championnat du monde toi?
Pas moi.
A part Gérard, capable du meilleur, comme du pire, et contrairement à ce qui dit Luka, pas un gardien français n'aurait sa place dans les 10 ou 15 meilleures nations mondiales.

Etienne221
Etienne221
1 année il y a
Répondre à  Mamar44

Quelles garanties tu as du niveau international de Bolzinger ? Il n'a jamais joué en bleu !! Quand à Desbonet il a mis bien 2 ans à être à l'aise avec l'équipe de France. Depuis 2-3 matchs, Desbonnet s'affirme, et ne fait que progresser. C'est peut-être lui qui va mettre tout le monde d'accord…

Mamar44
Mamar44
1 année il y a
Répondre à  Etienne221

Oui, c'est pas faux.

Ularu25
Ularu25
1 année il y a

c’est aussi parce que les joueurs sortis du banc ont su apporter de la fraicheur et de l’impact après la pause. et aussi une vrai organisation en attaque avec un vrai demi

rkj4
rkj4
1 année il y a

Sur Gérard, j'imagine que dans un premier temps, GG va continuer de s'appuyer sur lui et le laisser se refaire la cerise. Ensuite (et profitant du fait d'emmener 3 gardiens, comme c'est probable), en fonction de ses performances, il pourrait le mettre progressivement de côté pour un passage de témoin en douceur : dans le genre de ce qui s'était déjà fait entre Omeyer et Gérard en 2017.

C'est en tout cas ce que me souffle ma boule de cristal.

Mamar44
Mamar44
1 année il y a
Répondre à  rkj4

Ce serait pas mal en effet.

Hand58
Hand58
1 année il y a

Eh ça va pas recommencer avec Gérard, ça devient malsain! Il a fait un match très correct hier( pas 5/21 mais 5/18, les 3 buts sans gardien ne doivent pas être imputés au gardien dans les stats). Vous ne l’aimez pas, soit, chacun est libre mais ce bashing permanent est suspect! Jaloux, frustré, incompétent …

Mamar44
Mamar44
1 année il y a
Répondre à  Hand58

Que mon point de vue soit contestable je peux l'entendre et on peut en débattre, comme le font les commentaires pertinents qui répondent au-dessus. Mais ton insinuation puérile alors que j'apporte un élément statistique factuel, merci de la garder pour toi.

Hand58
Hand58
1 année il y a

C’était mon dernier coup de gueule sur ce forum😉

pulpompa
pulpompa
1 année il y a

Personnellement, j'ai du mal à croire à un titre de championnat du monde. Le contexte est vraiment particulier, ça joue, énormément de blessés dans toutes les nations (sauf pour le Danemark qui est pour moi archi favori, mais ça fait des années qu'ils sont archi favoris et qu'ils ne concrétisent pas toujours). Alors oui on a de bons joueurs encore, on pêche au niveau gardien c'est sûr mais ce qui me conforte dans mon idée c'est qu'on avait une hargne de la gagne sur le terrain que je ne retrouve plus, due à l'âge de certains, à leur palmarès, au fait de jouer dans des équipes sans concurrence, par contre, je suis persuadé que sur un alignement d'étoiles, tout est possible et c'est pour ça qu'une énième fois je vais suivre cette compétition en espérant quand même que ce ne soient pas les plus prestigieux qui nous foirent la compét

Bonyann
Bonyann
1 année il y a

Des nouvelles de Benoît Koundkoud ?

jpf_hb
jpf_hb
1 année il y a
Répondre à  Bonyann

aperçu en béquille à l'entrainement, donc ça parait compromis

19
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x