LBE – J10

L’OGC Nice s’impose au bout du suspense

Menant de sept longueurs à moins de 20 minutes du terme, l’OGC Nice Handball a vu son avance fondre mais s’impose 32-31 sur le parquet de Saint-Amand pour la dixième journée de Ligue Butagaz Énergie.

Pour cette première rencontre de 2023, Saint-Amand Handball recevait l’OGC Nice dans ce choc de bas de classement. En ce début de match, Nice prend très rapidement les devants face à Saint-Amand qui ne trouve pas de solutions. Trop attentiste en défense, manque de réalisme en attaque, l’équipe nordiste voit son coach poser le premier temps mort rapidement face aux attaques rapides niçoises qui font mouche (1-6, 8′). Cet arrêt d’une minute permet de casser la grosse dynamique visiteuse mais les Amandinoises ont toutefois du mal à poser leur jeu malgré des débats plus équilibrés. Elles profitent de quelques maladresses pour recoller, notamment des passes compliquées pour les pivots (11-12, 19′). Les Aiglonnes remettent un coup d’accélérateur dans ces dernières minutes de la première période. Le duo Marija Colic (9 arrêts) – Marie Prouvensier (8 buts) aura joué un bien mauvais tour aux locales avec de nombreuses relances et de superbes réalisations en lob. À la pause, Nice possède 3 buts d’avance (15-18, M-T).

Un dernier arrêt décisif de Marija Colic

Les joueuses de Félix Garcia reprennent la seconde période comme elles avaient commencé la première par un gros trou d’air et des pertes de balle évitables. En 8 minutes, elles passent de -3 à -7 suite aux attaques rapides – une nouvelle fois – réussies par les Niçoises, qui ne laissent aucun cadeau au retour des vestiaires (16-23, 38′). Au fil des minutes, la tendance s’inverse, les Amandinoises montrent un autre visage avec une défense plus agressive, qui gratte des ballons importants. L’excellente entrée d’Émilie Bellec en second pivot – élue MVP de la rencontre côté Saint-Amand – permet à son équipe de revenir à 3 buts d’écart (24-27, 47′). Les débats sont plus équilibrés, ce qui donne lieu à une fin de rencontre haletante. Aimée Von Pereira répond à Romane Frécon pour un avantage de deux longueurs (29-31, 53′). Les derniers instants sont explosifs, le public donne de la voix pour pousser son équipe vers le match nul au minimum. La louve Louison Boisorieux joue les héroïnes en inscrivant 4 buts dans les 10 dernières minutes et en récupérant des balles aussi en défense. La salle Maurice Hugot y croit et s’enflamme mais le seizième arrêt de Marija Colic sur Romane Frécon sera décisif pour permettre à Nice de repartir du Nord avec les 3 points.

Les réactions

Félix Garcia (entraîneur Saint-Amand) : Ma sensation est qu’on commence avec de la peur. On n’est pas libérés dès le début de match. Contre les équipes de haut de tableau, ou quand “c’est perdu” comme aujourd’hui, on voit de très belles choses. Je pense que c’est un problème de pression, la peur de faire mal les choses. Il faut le travailler, j’espère que ça va payer. On est capables de très bien jouer, on doit réussir à être plus réguliers. Malheureusement, on ne l’est pas contre des concurrents directs.

Émilie Bellec (joueuse Saint-Amand) : Il n’y a pas forcément d’explications à ces irrégularités. C’est frustrant car on rate une occasion de recoller avec les autres équipes. Je pense qu’on se met une certaine pression car c’est un match important à gagner. Il faudrait peut-être qu’on démarre le match comme si c’était face à Brest ou Metz, qu’on joue.

Clément Alcacer (entraîneur OGC Nice Handball) : On est quand même satisfaits du résultat ! On est dans la même lecture que Saint-Amand sur le scénario et l’enjeu du match. Satisfait du résultat mais pas de la manière, je trouve qu’on a été trop faible dans nos temps faibles, on s’est fait trop vite transpercés défensivement. J’avais prévenu les filles que Saint-Amand jouait juste et que collectivement, les joueuses nous poseraient des problèmes, ça a été le cas. On n’a pas réussi à réagir face à ces problèmes. Après, on ne va pas faire la fine bouche, c’est une victoire à l’extérieur et comptablement, on en avait besoin.

À Saint-Amand-les-Eaux, Riotte Alexandre

Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).