LBE – J11

Nice renverse les Neptunes

Carin Stromberg (Neptunes Nantes)

Pour la 11e journée, Metz reste toujours leader invaincue de la compétition. Derrière, Brest suit la cadence pendant que la lutte pour la troisième continue de battre son plein avec le revers de Nantes contre Nice.

C’est la surprise de cette onzième journée de la Ligue Butagaz Energie, les Niçoises sont allées s’imposer sur le parquet des Neptunes. Une surprise sur le papier, mais un succès plutôt mérité au vu du match. Car ce sont bien les joueuses de la Côte d’Azur qui ont pris les devants les premières dans cette rencontre. Après un quart d’heure au coude à coude, c’est Marie Fall qui a offert le premier break du match (8-10, 17′). Un avantage que ses coéquipières n’ont plus lâché jusqu’à la pause (15-17, MT).

Un peu bousculées, les Nantaises ont laissé le temps de se remettre en jambe avant d’enfin revenir au score grâce à sa demi-centre, Léna Grandveau (18-18, 38′), pour finalement reprendre la tête cinq minutes plus tard (21-20, 42′). Les Neptunes pensaient alors avoir fait le plus dur à quinze minutes du terme en prenant trois longueurs d’avance (24-21, 47′). Mais c’était sans compter sur Marija Colic dans les cages niçoises. Encore bien devant à la 54e avec trois buts d’écart au tableau d’affichage, Nantes a craqué. Emmenée par une Aimee Von Pereira à 8 réalisations, Nice a recollé et s’est emparée de la tête à moins de deux minutes de la fin pour ne plus la quitter (27-29, SF). Un revers qui fait chuter Nantes de sa troisième place.

Paris retourne sur le podium

L’occasion était trop belle pour Paris de récupérer cette place. Avec la réception de Dijon, les Parisiennes ont tout de même dû batailler en première période pour rentrer en tête à la pause (14-13, MT). Mais les joueuses de Yacine Messaoudi ont su mieux gérer le second acte pour maitriser son adversaire et l’emporter 31-28.

Elles complètent ainsi le podium composé de Metz et Brest. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas tremblé sur cette journée. Le leader messin en déplacement en Gironde n’a pas tardé à décrocher Mérignac après un 8-2 dans les premières minutes. Rentrées avec cinq buts d’avance à la pause (10-15, MT), les Dragonnes ont continué leur marche en avant en seconde pour gagner de 10 buts (21-31, SF).

Journée sans suspens

La partie a même été encore plus facile pour Brest du côté de Celles. Les Bretonnes ont étrillé leur adversaire dès la première mi-temps avec un écart de 8 buts à la pause et seulement 9 buts encaissés (9-17, MT). La deuxième période a ainsi été plutôt tranquille pour le BBH qui a continué à creuser son avantage. Score final 22 -35 et Brest consolide sa deuxième place.

Le suspens n’était pas trop présent non plus sur les deux dernières rencontres de cette onzième journée. Besançon à domicile a facilement disposé de St-Amand (30-22, SF). Clarisse Mairot a bien participé à ce large succès avec ses 7 buts. Enfin, Chambray a retrouvé le chemin de la victoire en terre toulonnaise après deux revers. Une victoire nette 21-30 pour rester dans la course à la troisième place.

Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).