Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS

Nîmes au mental face à l'USDK

, par natanallain

Valentin Kieffer (US Dunkerque Grand Littoral HB)
Troisième journée de championnat, l'USAM recevait l'UDSK au Parnasse, pour un match qui s'annonçait très disputé. Nîmes qui pouvait conserver son invincibilité et Dunkerque qui avait pour objectif de continuer sur sa lancé après sa folle victoire face au PAUC. Dans une rencontre renversante, ce sont finalement les sudistes qui auront le dernier mot (33-28).

A domicile, Nîmes va avoir du mal à rentrer dans son match, les Green Men se laissent dominer par des Dunkerquois tout feu tout flammes (5', 3-4). Après 5mn les Nîmois vont totalement changer de visage et on va voir deux équipes se rendre coup pour coup à toute vitesse, bien aidé par des défenses absentes (13', 9-9). C'est à ce moment que le gardien nordiste, Valentin Kieffer, va fermer la boutique et réaliser 3 parades consécutives sur contre-attaque, mais de l'autre côté du terrain Dunkerque ne concrétise pas et perd trop de ballon, ce qui va profiter au Nîmois qui vont finit par percer la muraille Kieffer et prendre un léger avantage à la mi-temps (30', 17-16).

L'USAM douche Dunkerque à l'usure

Au retour des vestiaires, Nîmes repart avec le ballon, sur un 7m obtenu par Hugo Kamtchop Baril, on assiste à l'entrée de la nouvelle recrue de l'USDK, le jeune gardien danois, Sejr Jensen Simon, venu combler le départ de Samir Bellahcene. Face à un Mohamed Sanad, peu en réussite (2/8), le danois va parfaitement réussir ses premières minutes dans le championnat de France en stoppant le jet de 7m. Nîmes essaye de se reprendre et de profiter des approximations offensives de l'USDK, mais c'était sans compter sur une énième période de chaleur de Valentin Kieffer, qui porte son nombre d'arrêt à 16, grâce à cette performance exceptionnelle, Dunkerque prend les devants (48', 23-25). Après un temps-morts posé par Franck Maurice pour Dunkerque, Nîmes va hausser son niveau de jeu, et profiter de la baisse de régime de Valentin Kieffer, en attaque Luc Tobie (4 buts)  va transpercer les Dunkerquois, à l'image de Jean-Jacques Acquevillo (6 buts) qui les avait fait danser en première période. Au mental et avec quelques situations confuses, l'USAM va prendre un avantage décisif sur Dunkerque, qui ne parviendra jamais à recoller (60', 33-28).

Natan ALLAIN

 

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Usamiste
Usamiste
8 mois il y a

Eh oui…Sanad à 2/8….Gibernon rentre beaucoup trop tard ça aurait pu coûter cher. L’entrée de Vincent fait du bien également…quoique un peu tardive. Quand Coach Balmo fera confiance aux jeunes à 100% on s’évitera peut-être quelques frayeurs.
Sinon ce fut un plaisir de revoir OB en forme, même s’il nous a fait quelques misères.

La Saucisse
La Saucisse
8 mois il y a

Quelques situations confuses… quelques décisions grossières plutôt ! Ou comment changer le cours d’un match … certes l’Usdk a vendangé ses ballons pour malmener les nîmois, mais rien one justifie un tel parti pris du duo arbitral…

Pierredon
Pierredon
8 mois il y a

Heureusement le coach de Dunkerque est beaucoup plus objectif en saluant le réveil des nimois et les approximations nordistes pour trouver une explication à cette défaite.Mais l’USDK en battra d’autres car l’effectif propose beaucoup de solutions en attaquei et V.Kieffer a parfaitement pris la succession de Samir

usamiste
usamiste
8 mois il y a

Eh oui…2/8 pour Sanad et Gibernon qui le remplace mais tardivement, cela aurait pu coûter cher !
Idem de l’autre côté, Vincent fait son entrée bien tard. Bravo aux 2 jeunes et à Tobbie qui sauvent le match. Les jumelles n’ont pas été méchantes avec nous, c’est un fait.

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x