LNH

 Bruno Martini, président de la LNH, poursuivi pour “corruption de mineurs” et “enregistrement d’images pédopornographiques”

Selon France Info, le président de la Ligue nationale de handball Bruno Martini, est l’objet d’une enquête préliminaire, pour “corruption de mineurs” et “enregistrement d’images pédopornographiques”.

Le gardien de l’équipe de France championne du monde en 1995 et 2001 Bruno Martini a été, selon France Info, interpelé et placé en garde à vue après deux années d’enquête pour “corruption de mineurs” et “enregistrement d’images pédopornographiques”. Celui qui a été élu président de la LNH en novembre 2021 est ressorti libre en vue d’une probable comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité sur le mode du “plaider coupable”, toujours selon France Info.

Bruno Martini aurait reconnu devant les enquêteurs avoir approché un adolescent de 13 ans sur les réseaux sociaux, lui demandant des clichés et des vidéos explicites, avant de lui proposer un rendez-vous. Après plusieurs mois d’enquête, les enquêteurs de la brigade des mineurs n’ont pas retrouvé d’autres victimes mais ont interpelé Bruno Martini lundi matin, tout en perquisitionnant son domicile parisien.

Après deux jours de garde à vue, le portier vainqueur de la Champions League en 2003 avec Montpellier, a été laissé libre mardi soir en vue d’une probable comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, sur le mode du “plaider coupable”. Dans ce cas, en échange de la reconnaissance de sa culpabilité, il lui sera proposé une peine inférieure à celle encourue de cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Kevin Domas

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).