Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Proligue

Guillaume Crépain futur entraîneur de Frontignan

, par Lanfillo

Asier Antonio sur le départ en fin de saison pour rejoindre Chambéry, Frontignan, cinquième à la trêve, était à la recherche d'un successeur pour le poste d'entraîneur. Les dirigeants héraultais l'ont trouvé, et Asier Antonio lui-même a annoncé le nom de son remplaçant à partir de l'été prochain sur les réseaux sociaux du club, et c'est Guillaume Crépain qui est l'heureux élu. L'ancien joueur de Tremblay, Billère ou Istres, où il a terminé sa carrière en 2022, aura là l'occasion de connaître sa première expérience comme numéro un, après avoir été adjoint un an à Besançon, puis cette saison à Saran, en Starligue. Il quittera donc son contrat un an plus tôt que prévu (il avait signé jusqu'en 2025) pour rejoindre le FTHB, où il a signé un contrat pour les deux prochaines saisons.

"L'idée directrice était de ne pas chercher à remplacer Asier compétences pour compétences mais bien de recruter un successeur avec une capacité à s'insérer dans notre projet de club tout en l'enrichissant progressivement, a expliqué le co-président des Noir et Or Sylvain Pelegrin sur le site du FTHB. La candidature de Guillaume cochait la grande majorité des cases du profil attendu. Joueur de haut niveau expérimenté, formateur de jeunes de longue date, reconnu pugnace et travailleur, il est aussi unanimement apprécié pour ses valeurs humaines." D'ici là, Asier Antonio terminera la saison à Ferrari, alors que le club confirme actuellement son très bon exercice de l'année dernière.

MG

Prochain match TV

Montpellier HB

20:00

Sam. 13 Avr.

Dunkerque

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
cochonne
cochonne
3 mois il y a

Bonjour
Un club ambitieux mais discret qui trouve un entraineur à son image.
Frontignan possède un excellent collectif, toutefois il faudra voir à l'heure de renouveler l'éffectif dont les plus performants seront à coup sûr courtisės, si le soufflė ne retombe pas et si les finances suivent.
C'est souvent le cas pour ces équipes qui recrutent "malin et pas cher" mais les bonnes affaires ne sont pas éternelles et la rėalitė ėconomique revient vite battre le rappel à la raison.
Pour l'heure nous n'en sommes pas là, il y a une trés belle saison en cours alors "Carpe diem", pour le reste..

Etoile
Etoile
3 mois il y a
Répondre à  cochonne

Tout est dit.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x