SEHA

Veszprém conserve son titre grâce à son money-time

Le champion de Hongrie et tenant du titre de la Ligue SEHA a gardé sa couronne dans cette compétition régionale en battant 28–26 en finale le Vardar Skopje.

Une affiche logique au vue de la saison régulière nous était proposée en finale de la cinquième édition de la Ligue SEHA entre les deux premières équipes du classement. Elles ont cependant chacune accédé plutôt difficilement à l’ultime match : le tenant du titre Veszprém n’a passé l’obstacle du Meshkov Brest, deux fois finaliste, que grâce à une séance de penaltys (24–21) tandis que le Vardar a battu Zagreb de deux longueurs (26–24). Hongrois et Macédoniens, habitués à se rencontrer ces dernières années, ont joué deux matchs nuls en saison régulière l’un contre l’autre. Les compteurs étaient donc à zéro entre ces deux formations pour cette finale.

Un petit millier de supporters hongrois ont fait le déplacement en Croatie et ont fortement œuvré à ce que l’ambiance dans l’Arena Varaždin soit semblable à celle de l’antre de la Veszprém Aréna.

Le kop de Veszprém. (Photo : SEHA/Zsolt Melczer)

Le kop de Veszprém. (Photo : SEHA/Zsolt Melczer)

Le Vardar a entamé la partie de manière sur-motivée et agressive mettant d’entrée en difficulté les Hongrois, prouvant ainsi dès le début leurs intentions de renverser Veszprém. On a pu assister à quasiment un but à chaque attaque des Skopiotes (1–4). En face, seul Momir Ilić a attrapé le fil du match en étant l’unique joueur à marquer pour Veszprém durant une petite dizaine de minutes. La défense avancée du Vardar a freiné les gros gabarits hongrois, notamment les arrières, qui n’ont pas su trouver les intervalles perdant ainsi plusieurs ballons immédiatement sanctionnés par un but macédonien (3–7).

Les deux forces habituelles de Veszprém, la défense et le poste de pivot, ont été rudement mises à mal en première période. Le manque de fautes a permis aux arrières du Vardar – Maqueda, Cindrić et Gorbok – de se régaler. Mais la situation s’est améliorée pour les Hongrois lorsque Mikler a effectué ses premières parades dans les buts, le Vardar a alors eu beaucoup plus de mal à se créer des situations faciles comme en début de match (15ème :  9–9). S’en est suivie une période équilibrée jusqu’à la pause avec des buts de part et d’autres et toujours les arrières tenant les rôles principaux. Au terme d’une mi-temps disputée avec très peu de fautes techniques, les champions de Macédoine menaient 15–14.

En plus d'avoir marqué 7 buts en finale, Momir Ilić a été élu MVP du Final4. (Photo : SEHA/Uroš Hočevar)

En plus d’avoir marqué 7 buts en finale, Momir Ilić a été élu MVP du Final4. (Photo : SEHA/Uroš Hočevar)

Au retour des vestiaires, Veszprém a tenté une défense avancée qui s’est avérée payante puisque dès la première attaque macédonienne, les Hongrois ont récupéré le ballon puis ont inscrit un but dans une cage vide. Après une nouvelle perte de balle des Skopiotes, les Magyars ont marqué sur contre-attaque et ont ainsi mené au score pour la toute première fois (34ème : 17–16). A la suite d’une faute extrêmement grossière sur Ilić, qui a du après coup quitter le terrain, Ilija Abutović a écopé de sa troisième exclusion synonyme de carton rouge. Ivan Slišković, entré en remplacement de l’arrière serbe de Veszprém, a été acclamé par le public croate local et a immédiatement marqué un très beau but en pleine lucarne. La deuxième période a été bien différente de la première avec un jeu haché, des défenses jouant un plus grand rôle mais également beaucoup d’infériorités numériques et moins de buts (45ème : 21–21).

Côté hongrois, c’est le poste d’arrière gauche qui a été le plus productif avec le duo Ilić-Slišković (11 buts). En face, les Macédoniens ont changé de tactique offensive, ont fait jouer ensemble trois rapides arrières au petit gabarit qui maîtrisaient les un contre un (Cindrić, Dujshebaev, Karačić). L’absence du jeu avec le pivot pour Veszprém a duré jusqu’à la 50ème minute, moment où Renato Sulić a enfin ouvert son compteur. Ce sont finalement trois parades cruciales d’Alilović qui ont scellé le sort de la partie, notamment une à la suite de laquelle Andreas Nilsson – inscrivant également son premier but – a donné deux longueurs d’avance à Veszprém. Deux somptueux arrêts d’Arpad Šterbik n’ont pas suffi dans les dernières minutes car le Vardar a terminé par trois échecs consécutifs en attaque.

Veszprém s’est imposé 28–26 au terme d’une rencontre serrée et agréable à regarder. L’équipe magyare a donc conservé son titre en Ligue SEHA.

Veszprém remporte pour la deuxième année consécutive la Ligue SEHA. (Photo : SEHA/Zsolt Melczer)

Veszprém remporte pour la deuxième année consécutive la Ligue SEHA. (Photo : SEHA/Zsolt Melczer)

Ligue SEHA, Final4, Finale
MVM VESZPRÉM–VARDAR SKOPJE 28–26 (14-15)
Varaždin, Arena Varaždin, 5486 spectateurs. Arbitres : Nikolić, Stojković (serbes)
VESZPRÉM : Mikler – Marguč 3, Nagy 4, Palmarsson 3, Ilić 7, G. Iváncsik 1, Nilsson 1 – Slišković 4, Gulyás 1, Ugalde 2, Chema Rodriguez 1, Sulić 1
Entraîneur : Xavi Sabaté
VARDAR : Milić – Toskić, Dibirov 4, Shishkarev 3, Maqueda 2, Gorbok 2, Cindrić 5 – Stoilov 1, Brumen 1, Manaskov 2, Dujshebaev 4
Entraîneur : Raul Gonzalez
Penaltys : 3/4, 1/1
Exclusions : 14 min, 10 min
Carton rouge : Abutović (3×2 min)

Les Macédoniens auront l’occasion de se venger en quart de finale de la Ligue des champions dans semaine, les 23 et 30 avril prochains, d’abord à Skopje puis à Veszprém au retour.

Dans la petite finale du Final4, Zagreb a décroché le bronze en battant 24–23 le Meshkov Brest.

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. _vince_ - le 3 avril 2016 à 22h27

    bonne maîtrise de Veszprém, en attendant e F4 de la LDC

    sinon handball planet indiquait que Veszprém ne s'était toujours pas inscrit pour la saison prochaine de SEHA, on sait pourquoi ou ils attendent une contre partie ?

  2. Olivier1 - le 4 avril 2016 à 11h43

    Ça risque d être bouillant le quart de final de ldc ! A ne pas manquer 🙂

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves