EDF (M)

Dinart veut continuer avec Narcisse et Omeyer

FRANCE Dinart
Alors que Thierry Omeyer et Daniel Narcisse avaient tous deux laissés planer le doute sur leur avenir en Bleus à l’issue de la finale contre la Norvège, le sélectionneur Didier Dinart espère continuer avec ces deux piliers de l’équipe de France.

A eux deux, ils représentent plus de 660 sélections en équipe nationale, neuf titres mondiaux, quatre titres olympiques ou encore six championnats d’Europe. Affirmer que Thierry Omeyer (40 ans) et Daniel Narcisse (37 ans) sont entrés depuis bien longtemps dans la légende de leur sport n’est pas un euphémisme. Alors que leur carrière est en grande partie derrière eux, la question de leur avenir avec les Bleus se pose forcément après avoir décroché un nouveau titre de champion du monde à domicile.

Vont-ils raccrocher sur leur deuxième titre mondial remporté à domicile ? Ou veulent-ils encore accompagner les plus jeunes sur la route qui mène aux JO de Tokyo en 2020 ? « On verra pour la suite » était leur réponse commune dimanche soir dans les sourires et les embrassades post-titre. « Laissez moi savourer » avait ajouté Thierry Omeyer, qui avait dû laisser sa place à Vincent Gérard après 15 minutes de jeu en finale. Ce matin, dans les colonnes du Parisien, Didier Dinart exprime clairement sa volonté de poursuivre l’aventure avec ses deux anciens coéquipiers sous le maillot bleu. « Les anciens vont-ils continuer ? C’est une décision qu’ils vont devoir mûrir et qui leur appartient. Mais mon souhait à moi est de voir Thierry et Daniel continuer en équipe de France. » La balle est donc désormais dans le camp des deux joueurs du PSG.

Olivier Poignard

43 CommentairesPoster un commentaire

  1. tartiflush - le 31 janvier 2017 à 11h55

    Quelle erreur de vouloir pousser le bouchon coute que coute, pas très intelligent de la part de Dinart.
    Finir chez soi avec un titre de champion du monde, partir au sommet, il n'y a rien de plus beau plutôt que de finir en eau de boudin dans 2 ans.
    Et puis son commentaire avise déjà qu'ils les sélectionneraient dans tous les cas plutôt que sur leur niveau de jeu à l'instant T avec des jeunes qui poussent derrière laisser sur la touche.
    Bravo Messieurs pour votre carrière incroyable et pour tout ce que vous avez apporter, mais partir tout en haut, il n'y a rien de plus beau et c'est aussi faire preuve d'intelligence.
    Place aux jeunes aussi pour assurer le renouvellement d’expérience et de génération.

    • Etienne221 - le 12 février 2017 à 01h00

      C'est un peu stupide de vouloir du jeunisme coute que coute, surtout quand ce sont les tauliers qui nous amènent les titres…
      Narcisse est encore indispensable à cette équipe. Sans Niko à la mène, Mahé a démontré quelques lacunes. Narcisse est là pour rassurer tout le monde. On a pléthore d'AG, mais très peu de DC fiables derrières Niko. Donc Narcisse continuera tant qu'il n'y a personne derrière Niko.
      Quand à Omeyer, on va voir sa suite de saison pour savoir s'il décline ou s'il se réveille. Dumoulin est une solution très fiable, en attendant le petit Meyer.

  2. ricardtube - le 31 janvier 2017 à 11h56

    les prochains objectifs sont le mondial 2019 et les JO 2020. L'euro 2018 doit nous servir pour donner de l'expérience à de nouveaux joueurs comme Dinart a pu le faire avec Fabregas lors de l'euro 2016. nous devons donc impliquer des joueurs à chaque poste et leur donner du temps de jeu au prochain euro et je vais en donner un par poste pour ne pas faire de jaloux, qui n'étaient pas dans les 16. dumoulin, lenne, tournat, descat, mem, minne, grebille

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves