Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

All

Kiel et Flensburg encore au tapis

, par Dalibor

Crédit photo : Laurent Théophile
Crédit photo : Laurent Théophile
  L'écrémage continue en tête de la Bundesliga, et Rhein-Neckar Löwen a profité des trois matchs avancés d'hier pour prendre quatre points d'avance sur ses poursuivants, tout en comptant un match en plus.

Il y a presque neuf ans que cela n'était pas arrivé. Il nous a fallu remonter jusqu'à décembre 2006 pour trouver une défaite du THW Kiel par au moins huit buts, comparable à celle concédée à Göppingen hier soir (21-29). Avec un score quasiment identique à celle concédée à Zagreb jeudi dernier (22-29), les hommes d'Alfred Gislason ne pourront pas, cette fois, incriminer l'arbitrage ou l'ambiance haineuse. Non, ils ne pourront s'en prendre qu'à eux-mêmes, tant les lacunes affichées suffisent à expliquer une telle déroute. "Collectivement, ils ont été meilleurs que nous, c'est aussi simple que ça" commentait hier soir le coach islandais du THW. Avec l'effectif le plus faible du club depuis belle lurette, on ne s'attendait pas à monts et merveilles, mais certainement pas non plus à une telle déroute à l'EWS Arena, où Kiel s'est incliné pour seulement la deuxième fois en dix ans. Pris à la gorge d'entrée, mené du cinq buts après treize minutes de jeu, les Kielers ont surtout souffert de leur manque d'efficacité offensive, mais aussi de leur manque d'imagination, à l'image d'un Canellas jouant à l'arrêt, d'un Vujin multipliant les pertes de balles ou d'un Dahmke mis en échec pour la première fois de la saison. Le THW avait bien recollé en début de seconde période (13-12, 34'), mais Bastian Rutschmann a fermé la baraque en face, avant que le navire Kieler prenne l'eau. Si le calendrier des sept prochains jours reste abordable (Besiktas en Champions League, Bergischer en championnat), Alfred Gislason va devoir trouver rapidement des solutions puisque le THW enchainera la réception de Flensburg avant deux déplacements de folie à Rhein-Neckar Löwen et à Plock en l'espace des sept jours suivants.

Rhein-Neckar continue sa marche en avant, Flensburg trébuche encore

Comparé aux malheurs de leurs voisins de la Baltique, le match nul de Flensburg-Handewitt à domicile contre Berlin (30-30) passe presque pour une bonne opération. D'autant plus que, menés que quatre buts à sept minutes de la fin, ils auraient très bien pu en sortir bredouille. Contre des Berlinois décidément innarêtables, Ljubomir Vranjes n'a du son salut qu'à l'égalisation d'Henrik Toft Hansen à la dernière seconde. Avec déjà cinq points de retard sur Rhein-Neckar Löwen au classement après sept journées, Flensburg souffre de son inconstance chronique. "On a démarré la partie de la pire des façons" a résumé le coach suédois du SG, un peu incrédule devant le manque de stabilité dans les performances de ses joueurs. "Dieu merci, une partie dure 60 minutes et mes joueurs se sont battus jusqu'au bout". Bien malin sera celui qui devinera quelle facette du SG nous verrons samedi après midi en Champions League du côté de Veszprem.

Pendant ce temps, Rhein-Neckar continue son bonhomme de chemin et a assuré une septième victoire en sept matchs hier soir face au promu Stuttgart (31-22). Alors, certes, le calendrier des lions ne leur a pas reservé de gros morceaux. Mais la victoire à Magdeburg, l'annihilation complète de Göppingen (25-14 il y a deux semaines) et la revanche prise sur Barcelone samedi soir en Champions League ne sont surtout pas à sous-estimer. L'effectif tourne bien, les rotations sont efficaces et le doute posé sur la paire de gardiens Appelgren-Stanic est pour l'instant dissipé. D'ailleurs, la troupe de Nikolaj Jakobssen est donnée favorite par la majorité des entraineurs de Bundesliga pour la conquête du titre...

Kevin Domas

Prochain match TV

Montpellier HB

20:00

Sam. 13 Avr.

Dunkerque

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sasori9
Sasori9
8 années il y a

Peut etre Flensburg a été naif et il a cru que Berlin serait comme PSG : une équipe sans défense. MAis au moins les Dano-Germains ont bien réagit à la fin, ce qui est important !

Intéressant ce bundesliga. Lowen est en forme. Alors ce sera le premier titre national pour les Lowens ????

Benoitsuisse
Benoitsuisse
8 années il y a

Je suis pour Berlin, mais un titre de champion des RNL serait sympa, ça ferait un peu de diversification

Kieler
Kieler
8 années il y a

Je pense que les troubles fête auront leur mot à dire sur RNL. Les matchs importants à suivre pour déterminer du titre de Rhein Neckar Löwen sera les matchs à l'extérieur contre Kiel, SCM et Flensburg. Et peut-être Göppingen mais dans ne moindre mesure. S'ils gagnent au moins la moitié de ces matchs la Bundesliga sera jouée.

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x