EHFCL – J7

Montpellier n’est pas passé loin !

Le sport vecteur de belles valeurs, le MHB et le Rhein Neckar Löwen  l’ont encore montré ce dimanche. Dans un contexte particulier, les hommes de Patrice Canayer ont livré une très belle partie face aux Lions, leaders invaincus de Bundesliga. Cela n’a pas suffi et les Allemands s’imposent à l’Arena 30-28.

Crédit photo : Romain Polge

Crédit photo : Romain Polge

Et pourtant tout n’avait pas mal commencé pour Montpellier. Partis sur de très bonnes bases avec une très bonne défense, les Héraultais tiennent les Allemands. Comme le souligne justement Canayer en conférence de presse : “on manque d’efficacité en attaque en début de match et ça joue sur le résultat final”. En effet de l’autre côté du terrain les coéquipiers de Guigou ont du mal. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce sont les Lions qui prennent les devants pour un court instant (5-7, 14′). Dans la défense montpelliéraine, Baena fait le travail et arrive à gagner ses positions sur un Mackovsek qui ne démérite pas. Le volume que prend le pivot est bien trop important et il obtient des jets de 7m que Gensheimer transforme à merveille (2/2 au pénalty).

L’intouchable Kim Ekdahl Du Rietz

Il a été l’homme de la journéeEkdahl Rhein-Neckare pour l’attaque de Rhein Neckar. Auteur d’un excellent 7/7, l’arrière suédois s’est avéré être un vrai poison pour la défense pourtant bien menée par Fabregas. Que ce soit au un contre un ou de loin, il a été partout. Bien aidé par André Schmid (5/7) il a offert une leçon de handball sur le parquet de l’Arena. Dans les buts, la paire Gérard / Siffert n’a rien pu faire face à tant de réussite. Pourtant les défenseurs montpelliérains ne sont pas à blâmer. Fabregas et Gaber ont été très présents et ont mis beaucoup de volume mais cela n’a pas suffi. Canayer aura tenté la 5-1 avec Kavticnik (que l’on a retrouvé dans ce duel de haut niveau) très haut, mais l’attaque est parvenue à moduler en fonction.

La muraille Stochl

Le succès n’aurait pas été complet si la défense allemande n’avait pas été au rendez-vous. “Il y a eu trop d’écart dans le match des gardiens” ajoute Canayer. En effet, son ancien poulain a écoeuré son attaque. Pas moins de 17 arrêts pour lui. Même si en face il avait des artilleurs comme Jure Dolenec qui fait les beaux jours du MHB. Malgré cela il n’a pas tremblé. Plutôt timide en première période avec seulement 5 arrêts, il a fait le nécessaire pour faire basculer le match et permettre à son équipe de prendre les deux buts d’écart qui leur donnent la victoire (17-19, 35′). Bien aidé par un public qui a répondu présent, Montpellier va pousser et revenir plusieurs fois (20-20, 40′ et 22-22, 45′). La défense 3-2-1 très haute de Rhein Neckar perturbe assez le jeu des locaux qui ne vont pas réussir à revenir dans le money-time. Les Allemands font bien tourner dans les deux dernières minutes et repartent avec les points de la victoire (28-30, Fin). 

Maxime Cohen

 

Pub Espace Pronos EHFCL

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. paulo - le 15 novembre 2015 à 19h24

    L arbitrage c est scandale jure dolenec devrait porter plainte, c est honteux de voir ça en champions league

    • Sasori9 - le 16 novembre 2015 à 00h54

      De quoi tu plains ? L'allemand a recu 2min de suspension pour cette faute.

      Sinon MAHB est trop irrégulier pour gagner contre les Lowens. Ils ratent trop de tir….

      Arena est un terrain maudit ou quoi ??? Je ne me souviens pas d'avoir vu MAHB gagner contre les clubs Allemands.

      • Kieler - le 16 novembre 2015 à 16h00

        J’ai regardé le match ils auraient dû en prendre plus qu’une ou deux de deux minutes. C’était une boucherie la défense des lions alors que Montpellier à été sanctionné au moindre faux pas.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).