D2F

Deux clubs obtiennent le statut VAP pour la saison prochaine

LFH-logo

Deux formations de D2F ont reçu hier un courrier leur confirmant leur accession au statut de VAP (voie d’accession au professionnalisme) : le HAC Handball et Bourg-de-Péage.

Ce statut, nécessaire pour prétendre à la montée en LFH à l’issue de la saison 2016/2017 n’est délivré qu’en remplissant des critères très stricts :

  • Le budget prévisionnel du club doit être d’au moins 550 000 euros.
  • L’effectif doit compter 6 joueuses professionnelles
  • L’entraîneur doit être professionnel et à temps plein
  • Un emploi à temps plein dans l’encadrement administratif
  • Budget médical de 12 000 euros.

Pour Le Havre et Bourg-de-Péage, cela signifie concrètement qu’ils seront les deux seuls clubs à pouvoir monter en LFH la saison prochaine. L’élite n’étant composé que de onze clubs, le meilleur des deux montera à coup sûr, à condition bien évidemment de répondre aux critères d’accession à l’étage supérieur. Pour le moment, rien n’a été décidé pour le second. Un barrage pourrait avoir lieu avec une formation de LFH. Affaire à suivre.

Déjà cette saison, l’accession de Bourg-de-Péage en LFH avait été évoqué un temps pour pouvoir faire un championnat à douze. Avant que l’idée ne soit finalement pas retenue. Troisième à l’issue de cette saison et hauteur d’un recrutement ambitieux, la formation drômoise continue donc tranquillement sa route vers le très haut niveau.

Pour le Havre, cette nouvelle a été également accueillie avec une grande joie. Passé à deux doigts de la faillite l’été dernier, le projet normand a depuis repris du poil de la bête et s’affirme désormais comme particulièrement crédible aux yeux de la FFHB. A la suite de la validation du plan d’apurement de la dette du club (369 000 euros) sur une durée de huit ans par le tribunal de grande instance du Havre, le président Guillous et son équipe s’étaient rapidement penchés sur les conditions d’obtention du statut VAP.

« La CNCG nous donne le statut VAP pour l’exercice 2016-2017, explique l’intéressé dans les colonnes de Paris Normandie. C’est la validation du travail réalisé tout au long de la saison dernière, ajouté aux soutiens de nos partenaires et des institutions. Le statut VAP nous permet de montrer que le club est structuré, qu’on a les qualités et les compétences pour accéder au plus haut niveau. »

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos LFH

26 CommentairesPoster un commentaire

  1. Arthur Nuaes - le 20 juillet 2016 à 13h03

    C’est une bonne chose. C’est sur la durée qu’un club doit tabler. Inutile de faire un tour éclair et de se retrouver endetter pour des années…
    On croisera les doigts pour que l’on ne revoit plus des cas comme Mios-Biganos-Bègles, Nimes, Cergy95. L’année 2015-16 a été une hécatombe 🙁

  2. JVM - le 20 juillet 2016 à 13h07

    Content pour le club Drômois !! Cela fait de nombreuses années qu’il se structure pour arriver au plus haut niveau.
    Ça fait trop longtemps qu’un club féminin n’a pas été en LFH. Bonne saison 2016/2017. Auvergne Rhône-Alpes aura très bientôt son club de D1 Filles.

  3. Handballeur Bob - le 20 juillet 2016 à 13h21

    Pas besoin de jouer le championnat en d2 F alors si on connaît déjà les deux potentiel montée !! Autant jouer un match entre les deux clubs sur une série de 11 matchs et le gagnant monte se sera plus simple

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).