Dan

Ortega: “Construire une bonne équipe pour le futur”

Antonio Ortega

Crédit photo: SEHA

Débarqué par Veszprém quelques semaines après le début de la saison, le technicien espagnol Antonio Carlos Ortega a finalement rebondi du côté du Danemark et de Kolding après une petite parenthèse japonaise. Il revient avec Handnews sur son actualité avec Kolding, le futur de Barcelone et son admiration pour la discipline japonaise.


Après avoir quitté Veszprém en septembre dernier, vous êtes désormais en charge de Kolding. Quels changements avez vous mis en place pour remettre l’équipe dans le droit chemin ?

Je pense que nous sommes désormais plus agressifs qu’avant. Nous essayons d’être plus disciplinés tactiquement en défense et en attaque.

Depuis février, vous êtes invaincus en championnat (5 victoires, 3 nuls) et vous avez finis la saison régulière à la deuxième place mais la fédération danoise vous a donné match perdu pour trois matchs sur lesquels il y avait des problèmes administratifs suite à votre nomination.

Vous commencez donc les play offs avec 0 point dans le même goupe que Holstebro, Silkeborg et Sonderjyske. Cela laisse peu de place à l’erreur pour les six prochains matchs si vous voulez atteindre les demi finales, comment avez vous préparé l’équipe pendant ces trois semaines sans matchs ?

Avec Holstebro, Sonderjyske et Silkeborg, évidemment notre situation est difficile mais ce n’est pas une mission impossible d’arrive en demi finale. Après deux mois, les joueurs et moi même nous connaissons désormais mieux, je connais mieux leurs capacités et ils savent ce que j’attends d’eux.

“Le championnat danois est en ce moment le 3ème meilleur championnat”

Vous allez devoir remporter les play offs pour pouvoir participer à la prochaine édition de la Ligue des Champions. Cela rend il le recrutement pour la saison prochaine plus difficile avec cette incertitude ?

Bien sur, la Ligue des Champions est la compétition qui apporte le plus de visibilité mais je pense que le championnat danois est en train de grandir et il est en ce moment le troisième meilleur championnat en Europe sans aucun doute. Et peut être même le plus compétitif pour décrocher le titre. En parallèle, le club travaille bien pour construire une bonne équipe pour le futur.

Vous avez dit que vous aimeriez vous vous appuyer sur les jeunes talents scandinaves pour les prochaines années. Cependant certains joueurs espagnols devraient vous rejoindre la saison prochaine, n’est ce pas contradictoire ?

J’ai dit que j’aimerais que Kolding puisse être l’équipe qui attire les jeunes joueurs scandinaves et ce n’est pas une contradiction. D’après moi, le club doit signer en priorité des joueurs danois, ensuite des étrangers jouant au Danemark et enfin des étrangers venant de tous horizons avec priorité aux scandinaves.

Andersson Kolding

Lasse Andersson, le joyau de Kolding, quittera le Danemark à la fin de la saison. Que pensez vous de lui et de son avenir ? Sera t’il possible de garder ce genre de joueurs à Kolding dans un futur proche ?

Je pense qu’il a un grand avenir dans le monde handball, il est rapide, fort… Il doit encore développer d’autres aspects de son jeu, mais si il est épargné par les blessures, il sera un joueur exceptionnel.

Garder ce genre de joueurs est toujours difficile, pas seulement à Kolding mais dans toute la Scandinavie parce que les taxes ici sont très élevées et nous ne pouvons pas être économiquement compétitifs avec les autres équipes européennes.

“Peut être que Barcelone ne gagnera pas la Ligue des Champions dans les 2-3 prochaines années, mais après…”

En tant qu’ancien joueur emblématique de Barcelone, que pensez vous de leur politique d’accumuler des jeunes joueurs (Lasse Andersson, Dika Mem…) et ne pas être capable de leur donner beaucoup de temps de jeu avec la présence des stars encore sous contrat ?

Je pense qu’ils joueront beaucoup en Liga Asobal. D’un autre côté, Barcelone est en train de changer son modèle, pendant que d’autres équipes (Veszprém, Vardar…) investissent plus d’argent sur les titulaires, ils reconstruisent l’équipe avec ces nouveaux joueurs à fort potentiel. Peut être qu’ils ne gagneront pas la Ligue des Champions dans les 2-3 prochaines années, mais après…

Ortega Japon

Vous avez permis au Japon de se qualifier pour le Mondial 2017 avec moins de deux semaines pour découvrir les joueurs et les préparer. Comment avez vous rendu cela possible ? Pensez vous que certains de ces joueurs seront capables de jouer dans un grand championnat européen dans le futur ?

Nous avons travaillé très dur pendant ces douze jours et pendant le championnat d’Asie. Les joueurs japonais sont très très disciplinés et bons techniquement, leur plus grand handicap est leur manque de taille, le plus grand mesurant 1m90.
Certains d’entres eux pourraient être capables de jouer dans un meilleur championnat, pourquoi pas…

HandNews & CasalHand

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).