EHFCL (M)

Kiel a tenu le choc

Canellas Kiel 4

Kiel a réussi à conserver son avance de cinq buts acquise à l’aller à Barcelone cet après-midi. Les tenants de la Champions League catalans se sont imposés 33-30, mais les Allemands seront bien à Cologne dans un mois.

Après avoir affiché leur détermination un peu partout pendant la semaine, les Barcelonnais en ont cruellement manqué pendant les trente-cinq premières minutes du match. Distancés d’entrée (1-4, 5′), les hommes de Xavi Pascual ont peu à peu pris la mesure de Marko Vujin et de ses coéquipiers sans jamais faire la différence. Si, au match aller, Barcelone avait manqué de mordant en attaque, c’est cette fois-ci en défense qu’ils n’y étaient pas. Il faut dire que Danijel Saric galérait dans sa cage face à Vujin et Duvnjak, pas forcément aidé par ses coéquipiers. En attaque, Wael Jallouz avait beau s’employer, le jeu manquait de fluidité, les pertes de balle se multipliaient et Kiel ne semblait pas écrasé par la pression loin s’en faut. Même, les hommes d’Alfred Gislason étaient encore devant à la pause, 14-13.

Canellas, homme fort dans le money-time

Niklas Landin Jacobsen-Kiel-211115-4212La situation allait encore empirer quelques minutes après le repos. Deux arrêts de Landin, deux montées de balle de Dominik Klein, et le THW creusait le trou (14-18, 34′). Moment choisi par Xavi Pascual pour poser son temps-mort, faire entrer Gonzalo Perez de Vargas dans les cages et changer de défense, en passant en 4-2. Et là, miracle, Barcelone était ressucité ! Canellas et Duvnjak arrêtés, les Kielers étaient incapables de trouver des solutions. Arino et Tomas montaient les ballons et cinq minutes après, leur équipe était devant (20-19, 40′). Mieux, après quelques minutes de mano à mano, Barcelone appuyait une nouvelle fois sur l’accélérateur et Sigurdsson, servi deux fois de suite sur son aile, concluait un +5 qui allait finalement s’avérer insuffisant (31-26, 54′). Car Joan Canellas, lui le banni du milieu de saison, allait sortir les siens de l’ornière grâce à trois buts de suite sur des chevauchées individuelles tandis que de l’autre côté, Landin fermait la baraque. A 31-29 à la 58ème, la messe était dite. Finalement vainqueur 33-30, le tenant du titre Barcelone ne pourra pas le défendre à Cologne, tandis que Kiel ira à Cologne pour la sixième fois sur les sept dernières éditions. Avec une étiquette d’outsider plus dangereux que jamais dans le dos.

Pub Espace Pronos EHFCL

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kieler - le 30 avril 2016 à 22h42

    Jaaaaaaaaaaaaaaaa !

  2. Olivier1 - le 30 avril 2016 à 23h19

    Étant supporter du Barça je suis évidemment déçu mais bravo a Kiel quel mental pour venir triompher au Palau! Et puis Landin… Tout simplement écoeurant sur a fin de match pour les Barcelonais. Dommage j esperais un Barça PSG en final mais bon Kiel m a l air d aller bcp mieux espérons que ca continuera.

    Ce match était de tout façon un tournant pour les deux eauipes. Vu la faiblesse voir l amateurisme de la liga, la saison du Barca tenait sur une qualif final4 pour être réussi. Et du côté de Kiel, la qualif a carrément permit de sauver une saison tres moyenne.

    Au final on aura au final4 deux club de poule À et deux clubs de poule B et bien entendu comme tous le monde l envisager 0 de poule C et D. Les poules hautes ont donc été sensiblement du même niveau ce qui montre que la performance du PSG en poule A que l on pensait plus abordable n est pas à mettre entre guillemets.

    Donc pronostiqué pour le final4:

    PSG – Kielce

    Kiel – Veszprem

    Final: PSG – Kiel (avec une victoire du PSG est Enfin un second sacré Européen pour un club Français!)

    • Sasori9 - le 1 mai 2016 à 00h08

      Doucement Olivier, PSG n'est pas encore au FF. Ne parle pas trop vite.

      Sinon qui a raison ??????
      Kiel ce n'est pas des Lowens !!!!

      Belle victoire de Kiel !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).