Euro 2016

17 joueurs pour la sélection islandaise

gunnarsson-islande

Alors que tous les sélectionneurs annoncent leurs choix, c’est au tour d’Aron Kristjansson de faire part de ses choix.

Pas de grande surprise dans ses choix, on retrouve les cadres qui font les beaux jours de cette sélection depuis quelques années. On retrouve parmi eux, quatre joueurs qui évoluent dans le championnat français, le capitaine du SRVHB, Arnor Atlasson, les joueurs de la base arrière de l’USAM, Sonrri Gudjonsson et Asgeir-Orn Hallgrimsson et enfin, l’éternel « Bob » Gunarsson du PSG.

Dans cette équipe le danger pourra venir de joueurs comme Sidgursson que l’on ne présente plus, qui lui brille sous les couleurs catalanes du FC Barcelone. Son association avec Palmarsson de Vezprem et de Sigurmmansson de Rhein-Neckar Löwen va être à surveiller et cela risque de faire plier un bon nombre de défenses. Pour leur premier match dans l’Euro, les Islandais auront la lourde tâche d’affronter la Norvège qui reste sur une bonne Golden League malgré deux défaites face à la France à Rouen (27-26) et au Danemark (30-34) et une victoire contre le Qatar lors de la dernière journée (26-25). Une première rencontre dans la phase de poule qui s’annonce intéressante pour les deux nations qui peuvent prétendre aux phases finales de cet Euro.

La sélection:

Gardiens: Aron Rafn Eðvarðsson (Alaborg), Björgvin Páll Gústavsson (Die Bergische Handball Club).

Arrières gauches: Aron Pálmarsson (MKB Veszprém KC), Guðmundur Hólmar Helgason (Valur),  Ólafur Andrés Guðmundsson (IFK Kristianstad)

Demi-centre: Snorri Gudjonsson (USAM Nîmes), Arnor Atlasson (Saint-Raphaël Var Handball)

Arrière droit: Asgeir Orn Hallgrimsson (USAM Nîmes), Alexander Petersson (Rhein Neckar Löwen)

Pivots: Robert Gunarsson (PSG Handball), Bjarki Már Gunnarsson (Aue), Kári Kristján Kristjánsson (IBV), Vignir Svavarsson (HC Midtjylland ApS)

Ailiers gauche: Guðjón Valur Sigurðsson (FC Barcelona), Stefan Rafin Sigurmannsson (Rhein Neckar Löwen).

Ailiers droit: Arnór Þór Gunnarsson (Die Bergische Handball Club) , Rúnar Kárason (TSV Hannover/Burgdorf).

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kieler - le 14 janvier 2016 à 01h11

    Pas assez constant pour être menaçant. Sauf s'ils se réveillent ils vont encore prendre l'eau. En plus l'article le dis presque : Palmarsson, Sigurdsson et… Ah c'est tout mince. La classe mondiale après y en quelques uns pas trop mal mais je les vois pas en demi-finale.

    • GoldenCaribou - le 14 janvier 2016 à 02h01

      Je te trouve dur envers la sélection Islandaise, il y a quand même de la qualité dans cette équipe. Je reste persuadé qu'ils ont leur place au tour principal.

  2. Kieler - le 14 janvier 2016 à 11h47

    Oui il y a de la qualité mais n’est-ce pas le cas de toutes les équipes d’un euro ? Simplement je les trouve encore handicapés par le départ à la retraire de Stefansson. Autant certains pays comme la France ont réussi à remplacer leurs anciens cadres, l’Islande n’y arrive pas.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).