LdC – J1

Montpellier réussit sa première face à Presov

gerard-montpellier
Après une première mi-temps en demi-teinte, Montpellier a pris le large en seconde pour s’imposer face aux Slovaques du Tatran Presov, pour son premier match de la saison en Champions League (28-23).

La vitesse de Montpellier face à la puissance de Presov, tel était le menu proposé à l’heure du goûter cet après-midi du côté de Bougnol. Et les premières minutes illustraient parfaitement tout ça. A la dixième minute, les Slovaques avaient déjà écopé de trois sanctions pour deux minutes, comme un symbole de leurs difficultés à contenir la vivacité de Valentin Porte et Mathieu Grébille. Seul petit souci, le MHB n’arrivait pas à en profiter pour creuser l’écart. Les tanks Alexey Peskov et Oliver Radek sur la base arrière de Presov enfonçaient sans pitié la défense héraultaise et il fallait quelques arrêts bien sentis de Nikola Portner pour éviter que les visiteurs ne creusent l’écart (6-7, 12′). Dès que Montpellier grattait les ballons et jouait sur grand espace, il trouvait la solution, avec Arnaud Bingo et Théophile Caussé en exécuteurs impitoyables. En contre-attaque comme en attaque placée, les deux larrons ne loupaient rien et comptaient huit buts à deux à la pause mais les deux équipes étaient toujours à égalité, 14-14.

Gérard et la défense ferment la boutique

bingo-montpellierC’est finalement en se basant sur sa défense que Montpellier allait creuser le trou. Vincent Gérard impeccable sur les tirs de loin, Urban et Radek gênés par une défense agressive, Presov n’arrivait plus à marquer. Et forcément, quand on joue en montée de balle avec Guigou, Caussé, Bingo ou Grébille, ça fait des dégâts. En sept minutes, le MHB passait un 5-1 pour mener 19-15. Sonnés, les Slovaques n’allaient jamais se montrer capables de proposer autre chose que des lourdes attaques d’arrière tandis que Montpellier déployait son jeu chatoyant, fait de courses et de ballons volant de main en main. Miha Zvizej en profitait pour faire monter l’addition. Six buts d’avance à dix minutes de la fin, la messe était dite pour Presov. Vincent Gérard mettait une dernière fois le couvercle, Jean-Loup Faustin y allait de son but dans le dos et Montpellier s’imposait finalement 28-23. Deuxième match à domicile de la semaine et deuxième victoire, mission réussie pour Montpellier.

Les statistiques

MONTPELLIER HB – TATRAN PRESOV 28:23 (14:14)
Arbitres : Ferenc Bonifert, Viktor Olah (HON)

Montpellier : Gérard (11 arrêts dont 0/1 pén), Portner (6 arrêts); Anquetil, Caussé (5/6), Truchanovicius (1/2), Toumi, Grébille (4/9), Dolenec (1/3), Guigou, Zvizej (3/4), Kavticnik (7/8 dont 4/5 pén), Bonnefond, Faustin (2/2), Porte (0/2), Bingo (5/7)

Presov : Brazhnyk (6 arrêts dont 0/2 pén), Chupryna (4 arrêts dont 1/3 pén); Rabek (6/11), Sarpataky, Hrstka (2/2 dont 1/1 pén)), Krok (4/8), Sadovyi, Urban (3/4), Cip (2/6), Peskov (3/7), Vucko (1/1), Jankovic (1/1), Pales (1/1), Tsarapkin

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 25 septembre 2016 à 20h27

    Presov a décidé de jouer "physique". Ca a marché mais à court terme parce que à la longue, les slovaques s'épuisent….à cause de la vivacité des ailiers MAHB !!!!
    Caussé et Bingo sont vif comme la foudre !
    C'est le début, il ne faut pas s'enflammer !

  2. ...... - le 25 septembre 2016 à 21h11

    Le PSG qui se fait voler..

  3. CENTRISTE - le 25 septembre 2016 à 21h15

    Un vol de haut vol … des actions certes pas tout le temps bien senties, mais les 2min qui pleuvent conte le PSG et rien contre les Zebra…
    Niko se fait couper en 2 face aux buts dans les 30 dernières secondes non ? Alors certes il fait de plus en plus flopping mais là c’était juste pas possible !
    Par contre Serdarusic peut il mettre Narcisse quand Hansen est moyen svp !!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).