LFH – Finale

Metz : et de vingt !


 

kanto-metz-6

Et de vingt ! Le Metz Handball a décroché hier soir, devant son public, le vingtième titre de son histoire. Une performance hors du commun qui a pu se concrétiser grâce à une très belle seconde période des joueuses de Manu Mayonnade face à Fleury. Nina Kanto, capitaine emblématique du club et qui jouait son dernier match hier soir, peut partir l’esprit tranquille…

Joueuses et entreprenantes, les deux équipes lâchent les chevaux dès les premiers instants de la rencontre. D’un côté comme de l’autre, les défenses ne sont pas à la fête, ce qui a le don d’enchanter les plus de 5000 spectateurs massés dans les Arènes hier soir. Laura Kamdop est très efficace dans le dos des Dragonnes tandis que côté Metz, ce sont les ailières Marion Maubon ou Ailly Luciano qui ont souvent le dernier mot (4-4, 6’). Alors que Manu Mayonnade pose son premier temps-mort, Metz est mené (4-6, 9’). Comme un symbole, c’est Nze-Minko-Fleury-4Nina Kanto qui fait se relever tous les supporters lorrains après avoir smashé un ballon dans le but fleuryssois. Après dix grosses minutes, les deux formations perdent en précision au tir et perdent des ballons bêtement. Pendant sept minutes (!), aucune des deux équipes ne marque. Après un nouveau carton vert, posé cette fois-ci par Fred Bougeant, les Panthères profitent des arrêts de Darly Zoqbi de Paula pour prendre le large (7-10, 21’). La défense messine est à nouveau poreuse sur les arrières et Melissa Agathe exploite bien ses opportunités de tir (10-13, 27’). A la mi-temps, et grâce encore à leur paire d’ailières, Metz n’est qu’à deux buts de son adversaire (12-14, MT).

Au retour des vestiaires, Metz revient avec de nouvelles ambitions défensives. Plus agressives sur la base arrière, Fleury se retrouve en difficulté et Ana Gros permet aux siennes de revenir (15-15, 35’). Les buts s’enchaînent mais les filles de Manu Mayonnade n’arrivent pas Kamdop-Fleuryà renverser la vapeur pour autant. « Et puis, on s’est battues avec notre cœur, lâche Grace Zaadi en fin de match. On est allé la chercher avec les tripes, on n’a jamais lâché alors qu’on a été derrière tout le temps. Cette victoire, on la voulait pour nous, mais aussi pour Nina ! » Et, après une exclusion temporaire fleuryssoise, Metz prend pour la première fois les commandes de la rencontre grâce à Ana Gros puis Laura Flippes (21-19, 44’). Après 6 minutes sans marquer chez les Panthères, Marta Lopez, très efficace hier, remet les gaz mais jamais plus Fleury ne repassera devant son adversaire. Laura Glauser fait une rentrée en fanfare en fin de match et ce sont toutes les Arènes qui exultent sur le dernier but de Laura Flippes (29-27, FT). Metz Handball décroche le vingtième titre de champion de France face au Fleury Loiret Handball, deux équipes qui nous auront offert une saison de folie à bien des titres. Nina Kanto, qui a reçu un bel hommage après le match, peut savourer.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos LFH
En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).