LFH – J9

Chambray enchaîne, Metz reste leader, Nantes en embuscade

Crédit Photo : Laury Rousseau

Crédit Photo : Laury Rousseau

Après une victoire inattendue la semaine passée face à Brest, Chambray a réitéré en faisant tomber Fleury sur son parquet (28-27). De son côté, Metz ne s’est pas fait piéger à Celles-sur-Belle et termine champion d’automne (29-22). Nantes, à Toulon Saint-Cyr, a également enchaîné un huitième succès de rang (27-24) pour préserver sa deuxième place.

Fleury pensait avoir grappillé deux points importants face à Chambray… A quatre secondes près ! En effet, à la suite de l’égalisation de Bruna de Paula dans les ultimes instants de la rencontre, les Chambraysiennes, par l’intermédiaire de Camille Asperges, ont eu la lucidité de tirer dans le but laissé libre par leur adversaire et d’arracher une deuxième victoire consécutive (28-27). Un succès ô combien important pour les filles de Guillaume Marques qui recollent au deuxième wagon des play-offs juste avant la trêve. De son côté, Fleury n’a plus gagné depuis la troisième journée. Avant ces quatre dernières secondes fatidiques pour les Panthères, le match avait plutôt été équilibré en première période (15-16, MT). Au retour des vestiaires, les arrêts de Linda Pradel et les envolées de Louise Thomé permettaient au CTHB, toujours privé de Mouna Chebbah, de prendre temporairement le large (18-23, 44′) avant une fin de match pleine de Melissa Agathe et ses partenaires (24-24, 51′). Alors que Chambray aurait pu craquer dans ce derby, il n’en a rien été puisque jamais le FLHB ne sera parvenu à repasser devant au tableau d’affichage. Au général, Fleury pointe désormais à deux points de Toulon Saint-Cyr, sixième, et deux unités devant Chambray, avant-dernier.

Brest solide sur son parquet

Crédit Photo : Laury Rousseau

Crédit Photo : Laury Rousseau

La victoire et rien d’autre pour Brest dans son Arena face à Besançon. Après une défaite lors de la dernière journée face à Chambray (22-23), les filles de Laurent Bezeau avaient à coeur de rebondir au plus vite en championnat. Les Bisontines auront pourtant pris tous les risques en faisant le choix de jouer à sept joueuses durant la majeure partie de la rencontre, comme face à Issy-Paris. Une méthode utilisée pour apporter un soutien de plus en attaque face à une défense très dense du BBH. En première période, tout avait d’ailleurs fonctionné pour les filles de Raphaëlle Tervel qui disposait de quatre buts d’avance après trente minutes avec Julie Dazet en grande forme (7 buts) (9-13, MT). Mais la seconde période fut plus délicate. Pendant douze minutes, l’ESBF ne marque pas et pendant ce temps là, le BBH score à six reprises (15-14, 42′). Les rapports de force sont alors inversés et Besançon ne s’en remettra pas (21-16, 53′). Allison Pineau (7 buts) et Marta Mangue (5) emmènent les leurs vers un sixième succès (24-21, FT) les laissant à la troisième place du général, à deux cartouches des Messines. Les Bisontines, de leur côté, passeront l’hiver à la septième place à égalité de points avec Toulon Saint-Cyr qui compte un match en plus.

Nantes a du patienter à Toulon

stoiljkovic-issy-nantes-0090A leur tour, les Toulonnaises ont fait les frais de Nantaises en très grande forme depuis octobre. Sur leur parquet, les filles de Thierry Vincent auront pourtant longtemps accroché les Roses (12-12, MT), menant même à l’entrée des dix dernières minutes (21-20, 49′) mais leur manque de réussite au tir, à l’image de Sanne Van Olphen (2/10) ou Jessy Kramer (1/5), leur aura finalement été fatal. Gervaise Pierson a ainsi terminé la rencontre en beauté avec devant une intenable Jovana Stoiljkovic (24-27, FM). Avec un match en plus, Nantes occupe la deuxième place du général, un point derrière Metz. Depuis la quatrième journée, le NLA a tout gagné, championnat et coupe EHF confondus. Pour certaines, la trêve doit finalement être un peu frustrante…

Metz sans trembler face à Celles

fleury-metz-9073La lanterne rouge promue qui reçoit le leader et champion en titre : à première vue, la rencontre pouvait sembler un peu déséquilibrée ! Pourtant, comme face à Brest, Celles joue décomplexé et pique les Messines d’entrée (2-0, 3′). Jusqu’au quart d’heure de jeu, Céline Senamaud et les siennes sont devant (9-7, 17′) mais un double arrêt de Laura Glauser puis un 3-0 en deux minutes juste avant la mi-temps viennent les plomber dans leur élan (12-14, MT). Même rejointes peu après la pause (17-17, 39′), l’équipe de la capitaine Zaadi finit par faire craquer son adversaire, encore un peu court pour tenir physiquement jusqu’en fin de match. Car, comme face à Brest, Celles aura craqué dans le dernier quart d’heure, encaissant un 6-2 lors des sept dernières minutes (22-29, FM). Avec ce septième succès en huit matchs, Metz reste premier du classement. Celles-sur-Belle, malgré de très belles prestations, est lanterne rouge mais devrait encore monter en puissance en janvier prochain.

Issy sans forcer

issy-fleury-0762Enfin, sur le parquet de la salle Charles Hermann à Nice, les Lionnes d’Issy n’ont pas eu de mal à se défaire des Niçoises qui enregistrent leur cinquième défaite de la saison, la quatrième d’affilée. D’entrée de jeu ce sont les Parisiennes qui imposent leur rythme sur la Côte d’Azur (3-5, 10′). Si les deux équipes mettent du temps à trouver les filets, Issy rentre au vestiaire avec une avance confortable de quatre buts (9-13, MT). En deuxième mi-temps les filles d’Arnaud Gandais continuent d’installer leur domination pour faire croître l’écart, l’occasion pour Coralie Lassource (6 buts) et Kalidiatou Niakaté (5) de s’illustrer. En face, même si Mathilde Nicollet est en forme (6), Jane Schumacher, l’habituelle gâchette azuréenne sur la base arrière, est plus silencieuse (2). Malgré les 15 arrêts de Marija Colic, les locales ne parviennent pas à refaire leur retard et restent donc à la 9e place. Issy-Paris est quatrième.

Pub Espace Pronos LFH

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Kevin - le 18 novembre 2016 à 00h12

    Allez Chambray ⚫️🔵⚫️🔵⚫️🔵⚫️🔵⚫️🔵

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).