LNH – J17

Accambray savoure son retour

Crédit : Teampics/PSG Hand

Crédit : Teampics/PSG Hand

Après 10 mois d’absence liés à une grave blessure au genou, William Accambray a enfin vu le bout du tunnel mercredi en retrouvant les terrains de LNH. Avec 3 buts à son actif, il a contribué à la large victoire parisienne (32-22) contre Ivry. Les parisiens sont désormais tournés vers la réception de Flensburg en Ligue des Champions.

William Accambray : “J’avais un peu de pression et de stress au tout début. Mais ce sont surtout les membres de ma famille et mes amis qui s’étaient mis davantage la pression que moi ! Le rythme des matches n’a rien à voir avec celui des entraînements. Il m’a fallu un peu de temps pour retrouver mes repères. Je suis plutôt satisfait de ma prestation. J’ai fait mon travail dans le temps de jeu qui m’était donné, même si j’aurais bien aimé mettre quelques buts de plus. J’ai fait toute la préparation physique en janvier, puis je me suis entraîné avec le centre de formation avant de reprendre avec le groupe professionnel. C’est là que j’ai le plus progressé.”

François-Xavier Chapon : “On n’a malheureusement pas eu beaucoup d’espoirs. On a été rapidement en difficulté en attaque et on a subi le jeu rapide du PSG. Avec une telle équipe en face, le score gonfle vite. On espérait évidemment gêner davantage Paris, notamment en défense. On a encaissé trop de buts faciles.”

KARABATIC Nikola-PSG-111015-7967Nikola Karabatic : “Avec l’expérience, on savait qu’il fallait être pleinement concentrés sur ce match et ne pas penser à Flensburg. Tous les matches sont difficiles, et on a pu constater qu’Ivry a été combatif et s’est battu jusqu’au bout. C’est en défense qu’on s’est rendus le match plus facile. On est excités a l’idée de jouer la finale de notre groupe de Ligue des Champions contre Flensburg. Si on gagne, on termine premiers. Sinon, on peut finir troisièmes. On veut terminer à la première place pour s’éviter de jouer les huitièmes de finale. On a toujours le match aller en tête mais c’était une autre époque. On a désormais un tout autre jeu.”

Propos recueillis par Olivier Poignard

HandNews & CasalHand

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).